Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Road Trip au Costa Rica : guide pour préparer son voyage au pays des paresseux et de la Pura Vida
Amérique Centrale, Costa Rica, Destinations

Road Trip au Costa Rica : guide pour préparer son voyage au pays des paresseux et de la Pura Vida

Et voilà, c’est l’heure de la conclusion sur ce road trip au Costa Rica. Nous sommes partis pendant plus de 2 mois à la découverte de ce premier pays notre tour du monde. On vous livre dans cet article les clés pour réussir votre séjour au pays des paresseux. Budget, météo, itinéraire, astuces… On espère que cela vous viendra en aide et vous aidera à planifier votre séjour dans la nature fleurissante Costaricienne !

🌳Pourquoi voyager au Costa Rica ?

La nature. C’est de loin la première raison pour laquelle nous avons commencé par un road trip au Costa Rica. Une diversité impressionnante d’environnements est condensée dans ce pays 10 fois plus petit que la France.

L’activité et le relief volcanique offrent une ambiance unique entre terreur de l’éruption et sensations dans les rapides en rafting. La présence de deux océans, prenant en étau le pays, décuple sa capacité à proposer des activités très variées. A l’Ouest, quelques meilleurs spots au monde pour apprendre à surfer. A l’est, des plages caribéennes et des récifs coralliens.

un toucan toco au jaguar rescue center

D’humide à sec, il ne faut parfois pas plus de 70 km pour passer de l’un à l’autre. Un roadtrip au Costa Rica vous fera passer à travers des forêts humides, sèches, de nuages, primaires, secondaires et on en passe. C’est aussi la chance de découvrir les 27 parcs nationaux ouverts au public et un nombre pharaonique de cascades aux couleurs disparates.

L’absence de marqueurs culturels peut venir à manquer pour certains. Peu de tradition, une histoire plutôt plate, une américanisation prononcée, une gastronomie quasi inexistante. Rassurez-vous cependant, lorsque vous aurez goûté les fruits du Costa Rica vous ne regretterez pas d’être venu !

🚐Notre itinéraire pour un road trip d’un mois au Costa Rica

On vous entend d’ici : ah mais moi, j’ai que 3 semaines de vacances ! Pas d’inquiétude, nous détaillons succinctement ici notre itinéraire, à vous de faire votre popote pour choisir les étapes qui vous feront le plus plaisir. Aussi, n’oubliez pas de consulter nos articles dédiés à chaque destination pour préparer votre road trip au Costa Rica 🥰.

L'itinéraire dans son ensemble

itineraire road trip costa rica

San José et Rafting à Turrialba (2 jours)

Beaucoup de voyageurs vous dirons que San José est sans intérêt. Personnellement, on trouve qu’on peut facilement y passer une journée. Si vous avez un peu de temps, on vous recommande chaudement de passer une journée à Turrialba pour y faire du rafting sur le Rio Pacuare, l’un des meilleurs du monde.

La côte Pacifique Sud (7 jours)

Manuel Antonio (3 jours)

Parfait pour un premier contact avec la nature, accessible facilement en bus depuis San Jose. Vous pourrez y découvrir le fameux parc national et vous baigner dans l’une des plus belles plages du Costa Rica au parc national Manuel Antonio. Mais il y a aussi d’autres plages à découvrir dans notre article sur la région.

Uvita (1 jour)

Difficile de passer à côté de la plage en forme de queue de baleine qui mérite que l’on s’arrête à Uvita. N’oubliez pas d’aller faire un tour aux cascades avant de reprendre la route.

Drake Bay et le Corcovado (3 jours)

L’un de nos coups de cœur et un incontournable pour les amoureux de la nature lors d’un road trip au Costa Rica à notre sens ! C’est l’occasion de faire de la plongée et de vous perdre dans une jungle dense et habitée par de nombreuses espèces. Attention, cette étape au parc national du Corcovado est coûteuse. A ne pas faire si on a un petit budget.

La Fortuna et le volcan Arenal (4 jours)

Température plus clémente et vue sur le plus grand volcan du Costa Rica, les amoureux de randonnée seront comblés par ce stop. On conseille bien entendu la randonnée du Cerro Chato pour un point de vue magnifique sur le volcan Arenal.

Monteverde et Santa Elena : à la découverte de la cloud forest (2 jours)

La pluie vous manque et vous avez envie de voir un quetzal ? Autant on peut vous assurer que vous verrez la première, autant la deuxième.. Mais peu importe, pour une immersion nature, direction la cloud forest, à 3h30 de route de La Fortuna ou de San Jose. Et si vous vous posez la question de visiter Monteverde ou Santa Elena, allez lire notre article.

La péninsule de Nicoya (7 jours)

L’endroit parfait pour profiter de plages de sable fin, faire la fête et voir des tortues. Difficile d’accès, on recommande de faire cette partie avec une voiture sur votre budget le permet pour ne pas perdre énormément de temps. L’option bus est possible mais souvent compliquée, longue voire coûteuse si vous prenez un shuttle.

Tamarindo (3 jours)

Aaaah que dire ! Comme vous l’avez lu, nous y sommes restés 1 mois. Mais soyons honnêtes, si vous êtes en vacances, 3 jours seront suffisants pour en faire le tour. L’occasion de faire la fête et de prendre des leçons de surf avec Elias et Marco.

Samara (2 jours)

Une étape repos avec une journée pour découvrir les plages Carillo et Samara. Encore des amoureux des bêtes ici ? Ne manquez pas l’étape chez Randall pour observer les tortues pendant la nuit.

Montezuma (2 jours)

Ce petit village de pêcheurs mérite qu’on s’y arrête. Des cascades, de très jolies plages et une île cimetière à quelques encablures : une visite insolite que l’on vous recommande chaudement car nous avons adoré !

La côte Caraïbes et Puerto Viejo (4 jours)

Nous avons choisi d’aller directement à Puerto Viejo et de nous concentrer sur cette zone par manque de temps. Cependant, de nombreux voyageurs nous ont parlé de Tortuguero, ce petit village au milieu des mangroves. Si vous avez envie de faire du canoë et d’observer des crocodiles, il ne faut pas manquer cette étape.

Les impasses du Road Trip au Costa Rica

Nous avons choisi d’aller directement à Puerto Viejo et de nous concentrer sur cette zone par manque de temps. Cependant, de nombreux voyageurs nous ont parlé de Tortuguero, ce petit village au milieu des mangroves. Certains ont adoré, d’autres moins. Si vous avez envie de faire du canoë et d’observer des crocodiles, il ne faut pas manquer cette étape.

L’impasse a été aussi faite sur les cascades de la Leona, perdues au nord de Libéria. Trop loin et on avait déjà fait pas mal de cascades avants ! Asi es pour les chutes de Nauyaca, près d’Uvita mais difficiles d’accès sans voiture.

Rubrique aventure cette fois-ci avec le Cerro Chirripo qui a l’air d’une sacré aventure d’après ce que des voyageurs nous ont raconté. Pour les amateurs et professionnels de surf, ne loupez pas Pavones ! La plus grande gauche du monde sur près de 2 km, ça vend du rêve.

✈Les conditions d’entrée sur le territoire Costa Ricain

Vous n’avez pas besoin de faire une demande de visa préalablement à votre voyage au Costa Rica. Cependant, n’oubliez pas de vous munir d’une preuve de sortie de territoire et de votre attestation d’assurance en ces temps de COVID.

Preuve de sortie du territoire

Vous serez dans l’obligation de fournir un document valide stipulant que vous quitterez bien le pays avant la fin des 3 mois de Visa autorisés. Cela peut prendre la forme d’un billet d’avion, d’un billet de bus ou parfois d’une réservation d’hôtel dans un autre pays.

le restaurant el avion a Manuel Antonio

Vous n’avez pas de date retour et ne souhaitez pas vous encombrer d’un billet d’avion ? Deux solutions, acheter un billet entièrement remboursable ou prendre un billet de continuation sur Best onward ticket.

Les contrôles à la frontière sont aléatoires. Sachez aussi qu’il est possible de l’acheter à la douane (mais le WIFI de l’aéroport est rarement le plus efficace.

Une attestation d’assurance voyage : partir au Costa Rica avec la COVID

En ces temps troublés, de nouvelles pièces ont fait leur apparition aux douanes. Ici, c’est l’attestation d’assurance qui couvre les frais médicaux. 

Le Costa Rica exige donc une couverture de la part de votre assurance de 50 000$, qui couvre les frais médicaux mais aussi les frais de quarantaine si vous devez vous isoler. Il faut donc obligatoirement : 

  1. prendre une assurance voyage qui fonctionne au Costa Rica comme Gobyava avec qui nous sommes partenaires (-5% pour vous petits coquinous);
Banniere promotion GObyava les paresseux curieux
  1. prévenir votre assurance en amont de votre départ au Costa Rica. Celle-ci vous enverra un document en anglais mentionnant les différents plafonds que vous devrez présenter à la douane ou à la compagnie aérienne. Si vous avez Goyava, le document arrivera dans la journée ! Sinon cela dépendra de votre assurance;
  2. stockez-le sur votre téléphone et imprimez-le. 

Il nous semble que les assurances carte bleue ne fonctionnent pas pour couvrir les frais de quarantaine. Veillez à bien vérifier avant de planifier votre road trip au Costa Rica si c’est l’option que vous avez retenue.

⏲Quand partir pour un road trip au Costa Rica ?

Au Costa Rica, il y a deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies. Nous vous recommandons donc de partir entre Décembre et Avril pour avoir une météo optimale ! Après, vous rentrerez dans la saison dite “verte” car… Il pleut et ça fait du bien aux plantes.

Sur la côte Pacifique, les matinées sont dégagées et à partir de midi il peut se mettre à pleuvoir violemment durant quelques heures avant de laisser le soleil pointer le bout de son nez. Dans les Caraïbes c’est une autre affaire. L’humidité du climat tropical induit des précipitations un peu toute l’année, elles sont cependant plus fréquentes pendant la saison des pluies.

la galère de la gadoue du parc Manzanillo

Niveau température, il y a de tout au Costa Rica ! Cela dépendra de votre altitude et dans quelle région climatique vous vous trouverez. Cela peut aller de 20° à Monteverde, à 35° dans les Caraïbes ou à Manuel Antonio. 

La région du Guanacaste est un peu à part. C’est une zone aride où la saison sèche dure plus longtemps. En revanche, les températures sont plus élevées, un bon 35°.

💰Quel budget pour un road trip au Costa Rica

Le Costa Rica est-il bon marché ?

Le Costa Rica est considéré comme le pays le plus cher d’Amérique Centrale.

En effet, la moindre activité est payante, de l’entrée du parc naturel à 15$ jusqu’à l’accès à une randonnée. La nature sauvage s’est progressivement laissé dompter par une l’avancée d’une Américanisation prononcée. En d’autres termes, c’est une nature dans un beau packaging dont vous allez pouvoir profiter en échange de vos colones.

Pour les logements et la nourriture, attendez vous à un budget européen. Par exemple, vous ne trouverez rien au restaurant en dessous de 4/5€. Cependant, les produits locaux comme les avocats, mangue, ananas, coco restent très abordables et surtout délicieux !

le billet de 10 000 colones au Costa Rica

Notre budget global pour 1 mois de road trip au Costa Rica

Avant notre départ au Costa Rica, nous avions planifié un budget quotidien pour 2 personnes de 109$. Au final, un jour nous revenait en moyenne 93$ soit une dizaine de dollars en moins que nos prévisions.

budget road trip costa rica
budget quotidien costa rica

Notre budget détaillé pour 1 mois de road trip au Costa Rica

Finalement, ce sont les transports qui auront coûté le plus cher, à cause des 15 jours de location de voiture. Si on revient en détail sur les différents jours, c’est le Corcovado qui nous a coûté le plus cher par jour. La plongée et la visite guidée du parc ont fait mal au budget !

Pour plus de précisions on vous donne le détails de nos dépenses par lieu sachant que nous avons fait un mois entier de volontariat à Tamarindo ! Vous aurez aussi le budget moyen par jour et par lieu pendant notre road trip au Costa Rica.

🎯Conseils pratiques pour votre voyage au Costa Rica

Où retirer de l’argent au Costa Rica ?

Gérer son argent au Costa Rica est une mission quotidienne. La majorité des paiements se feront par cash et ce pour une bonne raison. Il faut ajouter 5 à 18% de taxe en plus pour un paiement par carte bancaire. C’est le cas dans les restaurants par exemple (la TVA n’est pas incluse dans les prix des menus par la même occasion).

La vie quotidienne se paie en monnaie locale, les colones. Les parcs nationaux, activités touristiques et hôtels peuvent se régler en dollars mais on vous conseille toujours de payer en colones, c’est souvent plus avantageux.

Les parcs nationaux officiels sont facilement reconnaissables. On ne peut régler le prix de l’entrée uniquement par carte bancaire ! Cela permet de faciliter la régulation des taxes par le gouvernement.

Maintenant que vous savez qu’il vous faudra du cash, il est temps de partir à la rencontre d’un bon vieux Cajero Automatico ! Ok, mais quelle banque utiliser pour retirer de l’argent au Costa Rica sans payer trop de frais ?


Nous vous conseillons de faire vos retraits à la Banco Nacional ou la BAC (Banco America Central) qui ne prennent pas ou très peu de commissions. Faites attention au plafond de retrait pour ne pas vous retrouver bloqué lorsque vous devrez payer un transport, logement ou activités.

Les parcs naturels du Costa Rica sans guide, pour ou contre ?

Nous avons pris UN seul guide et c’était au Corcovado car il était obligatoire et très utile. Dans les autres parcs, nous n’avons pas jugé le tarif de 30$ à 40$ par personne intéressant. Par exemple, à Manuel Antonio, le guide ne vous accompagne que pendant la première ligne droite et ne vous montre que des animaux “communs” et faciles à débusquer.

En revanche, si vous êtes en quête d’un quetzal à Monteverde, mieux vaut prendre les services d’un expert et de sa précieuse longue-vue ! Nous vous conseillons aussi de vous renseigner afin d’en apprendre un peu plus sur les endroits favoris des animaux. Par exemple, le paresseux adore les amandiers sur la plage ;).

Les Français au Costa Rica et la carte ToutCostaRica

Deux superbes conseils dans cette section ! Le groupe Facebook “Les Français au Costa Rica regorge de bons plans et de questions actuelles qui pourraient vous intéresser. Notamment en temps de COVID lorsque les réglementations changent très vite. N’hésitez pas à poser vos questions, la communauté est très réactive.

La carte ToutCostaRica, c’est l’occasion rêvée de faire des économies sur des logements, restaurants et même activités. Cette carte coûte 60$ mais est vite amortie. Par exemple, notre plongée à Isla del Cano nous a coûté 40$ de moins avec les 15% de remise.

carte réduction tout costa rica

L’eau du robinet au Costa Rica

L’eau courante est potable au Costa Rica. C’est le seul pays d’Amérique Centrale qui en dispose. Quel luxe de pouvoir se désaltérer au robinet !

On ne jette pas le papier toilette dans les WC ! L’eau sale se retrouve dans des grandes citernes enterrées et sera ensuite filtrée naturellement par le sol.

Le Costa Rica est-il dangereux ?

Spoiler alert, le Costa Rica n’est pas un pays dangereux. Jamais nous nous sommes sentis en insécurité en tant que touriste que ce soit dans la capitale ou sur la côte Pacifique et Caraïbe.


Quelques précautions sont tout de même à prendre concernant vos biens matériels. Les vols sur la plage sont fréquents (Elisa s’est par exemple fait voler ses tongs), il est donc préférable de partir la besace légère ! Santa Teresa et Samara sont réputées être les plus dangereuses. En effet, ce sont des stations balnéaires où des petits gangs locaux sévissent (comme cela nous est arrivé à Samara). N’oubliez pas de faire attention à vos effets personnels dans les bars de plage.

Que prendre lors d’un voyage au Costa Rica ?

Prendre des habits adaptés à toutes les saisons. Voici un conseil qui peut vous sauver les miches les amis ! Le Costa Rica, c’est plein de saisons et de climats concentrés sur un petit territoire. 100 km suffisent pour vous faire passer de la sécheresse à la forêt tropicale. Nous vous conseillons donc de prendre des habits qui sèchent vite (humidité RPZ) et quelques pièces un peu plus chaudes si vous comptez passer un peu de temps en altitude (comme à Monteverde par exemple).

🚗Voyage sans voiture au Costa Rica : notre avis et notre expérience

Les routes et transports en commun

Voici notre opinion sur les routes : elles sont infâmes et vont vous faire souffrir tout au long de votre road trip au Costa Rica . Il est compliqué de circuler hors des routes nationales si vous n’avez pas de 4×4 (un SUV ne compte pas). Nids de poules, franchissement de rivières, dos d’ânes invisibles, chiens sur la route, pistes, c’est un chemin de tous les dangers qui vous attend. Ne comptez pas les kilomètres mais plutôt le temps qu’il faut pour les parcourir (3h au 100km). Google Maps est un bon indicateur de temps et d’itinéraire en règle générale, évitez d’utiliser Maps.me.

Conséquence directe : les trajets en transport en commun durent une éternité. Les bus sont standards et desservent plus ou moins bien les différentes régions.


Par exemple : il est très facile de découvrir la partie Pacifique Sud en transports en commun (San José, Manuel Antonio, Corcovado…). En revanche, cela se complique lorsqu’il faut aller du côté de Montezuma ou Monteverde.

Pour vous y retrouvez, nous avons utilisé le site Horariodebuses qui est sans doute le plus précis et le plus fiable. Pour des plus petits trajets, Yoviajo fonctionne bien aussi.

4 conseils pour rouler et stationnement sans problème pendant votre road trip au Costa Rica :

  1. En cas d’accident, ne bougez pas et appelez la police. C’est elle qui fera le constat et s’occupera de vous remettre les papiers ;
  2. Avant de valider votre destination sur Google Maps, vérifiez qu’il s’agit de la même ville. En effet, certaines municipalités ont le même nom mais ne se situent pas au même endroit !
  3. Lorsque vous vous êtes stationné, ne laissez rien en évidence dans le véhicule ;
  4. Roulez doucement. Il y a énormément de dos d’ânes presque invisibles, sans parler des nids de poules.

Louer une voiture au Costa Rica : le pourquoi du comment

Si vous venez de lire la partie juste au dessus, vous êtes maintenant sûrement en train d’hésiter à louer une voiture au Costa Rica.

Il y a certains endroits au Costa Rica où il est indispensable de louer une voiture afin de profiter pleinement de la région. En plus de vous faire économiser du temps et des trajets à rallonge, cela vous donnera accès à des spots reculés dont vous n’auriez pas eu accès à pied ou en taxi. 

En toute honnêteté, il est bon d’avoir une voiture pour explorer la région du Guanacaste, et la péninsule de Nicoya même si la location n’est pas bon marché. Les routes y sont vraiment mauvaises et il y a beaucoup de pistes, ce qui ne laisse guère de choix aux bus. Il est fortement déconseillé de rouler de nuit (à cause de la première raison).

Quatre conseils de Paresseux Curieux pour louer une voiture sereinement au Costa Rica :

  1. Louer un 4×4 de bonne facture. Une voiture surélevée vous évitera de beaux ennuis sur la route ;
  2. Passer par l’agence de location Alamo. Des véhicules de qualité, des prix corrects et un très bon service client. On recommande !
  3. Vérifiez bien la présence d’un pneu de secours et du matériel nécessaire pour le changer. Demandez aussi des précisions au cas où vous crèverez, quels sont les frais occasionnés et la démarche à suivre.

ANTICIPEZ : il y a peu de voitures et vous aurez un meilleur prix en vous y prenant au moins 1-2 semaines à l’avance (croyez nous, on a fait 2 jours à l’avance, c’est pas génial).

💈Road Trip au Costa Rica : le mot de la fin

Ce fut le premier pays de ce tour du monde 2021 que nous ayons visité. Difficile à comparer avec ses voisins pour le moment, mais la nature du Costa Rica nous a vraiment ébloui. Des parcs nationaux magnifiques, des cascades sublimes et des animaux riches en couleurs dans leur état sauvage. Nous avons été ravi d’ajouter à notre Pokedex des animaux comme le toucan, le ara, le singé araignée, le quati, le fourmilier et on en passe. La promesse est tenue, le Costa Rica détient en effet une végétation luxuriante. Ce road trip au Costa Rica a aussi été l’occasion de nous adonner à la pratique de nouveaux sports comme le surf ou le rafting !

Nous avons été subjugués par la quantité et la qualité des cascades du Costa Rica. Elles sont toutes différentes et ont, vous savez, leur “petit truc”. Par contre, trop de cascades tue la cascade, on vous conseille de faire une sélection parmi ces 15 cascades à visiter au Costa Rica.

En revanche, la gastronomie ne nous a pas surpris si ce n’est fait découvrir de nouveaux fruits et légumes. On regrette un peu les tarifs élevés et les routes en vraiment mauvaises états. On a pris nos marques de voyageurs et fait des rencontres inoubliables !

C’est des souvenirs plein la tête que nous continuons notre chemin de baroudeurs en direction d’un territoire Maya 😉

😋 Epingle notre guide pour organiser ton road trip au Costa Rica !

pinterest road trip au costa rica
road trip au costa rica pinterest
pinterest road trip au costa rica
- 7 juin 2021

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *