Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Andalousie : itinéraire découverte de 10 jours
Longue Promenade, Semaine

Andalousie : itinéraire découverte de 10 jours

Climat Agréable
Nature
Baignade

Parce que l’été n’était pas assez chaud à Paris (just joking), nous avons décidé de partir pendant 10 jours en Andalousie ! Non, plus sérieusement, nous avions envie de partir à l’aventure dans le Sud de l’Espagne, ses plages et ses montagnes et nous n’avons pas été déçus ! Des paysages splendides, des plongées vraiment intéressantes et des villages à visiter : on vous emmène à la découverte de cette belle région !

Comme le voyage de 10 jours était plutôt intense à présenter, je vais essayer un nouveau format journée/thématique pour tout raconter !

Quand ? Du 3 août au 13 août (et c’était bien trop court 😅)

Premier contact avec la Costa del Sol

Arrivée à Malaga et installation sur la Costa del sol

Nous sommes partis de Bordeaux le samedi matin très tôt avec la compagnie Volotea. Peu prise depuis Paris elle propose des vols très intéressants pour la Sud de l’Europe. La compagnie a mis au point une carte de recherche par prix plutôt sympa, que je vous invite à consulter ici.

💡: Depuis Paris, les compagnies Transavia et Easyjet sont les moins chères, avec des vols aller-retour aux alentours des 80/90€ si on en croit Google Flights.

Nous avons récupéré la voiture de location (après avoir traversé l’aéroport trois fois pour trouver la navette…). Nous avions loué avec Marbesol. Il est possible de trouver des véhicules à partir de 5€ par jour hors saison.

💡: Attention, si vous souhaitez aller dans les montagnes, gardez en tête que la voiture va faire de la route de montagne : choisissez un modèle qui tient la route et qui ne consomme pas trop !

Nous sommes ensuite arrivés à Torrox Costa, à 45 minutes à l’Est de Malaga. L’autoroute pour s’y rendre nous en a déjà mis plein les yeux : la mer et la montagne qui se conjuguent tout du long. On avait déjà hâte de découvrir la suite ! 

Nous sommes allés faire une petite session course au Liddl de Torrox et voici notre petite liste de courses locales : 
1. Des fruits des fruits (et des légumes aussi !) : la région est connue pour ses grandes cultures de fruits et de légumes. Si vous arrivez à la bonne saison, les deux produits les plus cultivés sont l’avocat et la mangue (août-septembre) et on vous recommande de visiter une coopérative d’agriculteurs locaux. 
2. Un peu de charcuterie : typiques de la région, le chorizo et le le jamon a la alpujarreña (cuisiné au vin rouge) sauront ravir vos papilles (avec modération bien sûr et avec peu de nitrates et nitrites). 
3. Du vin : l’Andalousie est la deuxième région viticole d’Espagne avec des château comme le vin de Jerez, le Montilla-Moriles ou le Málaga. 

Nous avons pris possession de nos quartiers. L’appartement, un peu excentré du centre ville était doté une magnifique vue sur le l’horizon. Nous nous sommes baignés en bas de l’appartement à la petit plage de Playa Calaceite : un premier aperçu des poissons qui peuplent la région.

Découverte des villages blancs de la Costa del Sol

Si vous avez envie de petits villages atypiques escarpés dans les montagnes : il y en a plusieurs à découvrir et différents itinéraires aux choix pour se plonger dans les hauteurs andalouses.  Nous en avons fait deux que nous allons vous présenter. D’abord, je vais parler d’un circuit un peu moins connu : la Ruta del Mudéjar, au Nord Est de Malaga, qui se compose de plusieurs petits villages. Ensuite, nous verrons Ronda et son fameux pont suspendu qu’on vous a montré sur Instagram. Un petit tour rapide dans les nuances de bleus avec Juzcar et El Chorro. Enfin, nous ferrons escale à Frigiliana : la petite merveille de la Costa del Sol. 

La Ruta del Mudéjar

Si vous avez envie de découvrir des villages blancs sans une horde de touristes : direction des villages de la Ruta Mudéjar. L’itinéraire se compose de 5 villages principaux : Salares, Sedella, Canillas de Aceituno, Arenas et Árchez. Leur histoire est marquée par l’héritage arabe, avec de plusieurs minarets par exemple. 

💡: Environ 1h30 de route depuis Torrox Costa, 1h depuis Malaga : attention, la moitié de la route se fait dans la montagne. Au programme, préparez vous à de la montée et à de beaux virages. N’hésitez pas à faire des pauses pour admirer le paysage (et à prendre un médicament contre le mal du transport si vous êtes sujet aux nausées…). 

Compte tenu des fortes chaleurs, nous avons seulement fait deux villages, mais cela a suffit pour nous faire découvrir l’ambiance de ces villages, mais aussi une petite partie de leur tradition (et donner envie d’y retourner). 

En premier, nous sommes allés à Canillas de Aceituno. En nous promenant dans les petites rues de la ville, nous avons pu admirer les nombreux pots de fleurs ornant les mur : des touches de couleurs sur des murs blancs immaculés. La ville est vraiment très belle et offre un panorama incroyable sur la Sierra de Tejada. En rentrant dans l’église du village, nous avons découvert des statues religieuses très colorées que nous allions retrouver en action quelques heures plus tard.

Ensuite, nous nous sommes rendus à Sedella. Après avoir failli coincer la voiture dans une petite ruelle (suivez notre conseil, et garez votre voiture en bas de la colline, au parking, pour éviter cette mésaventure). On est alors tombé nez à nez avec une procession : la fiesta Viergen de la Esperanza. Plusieurs dizaines de personnes marchant derrière une idole, et attention, c’était le festival de Cannes. Tout le monde étaient en habites de fêtes, beaucoup de femmes en habits de flamenco, toutes générations confondues. C’était vraiment une très belle expérience de marcher au milieu des fidèles. 

💡: Chaque village a son Saint patron : une procession est organisée et est suivie par une fête dans le village, d’une feria dans les plus grandes villes. Tout le monde se retrouve pour célébrer !

Ronda et alentours

Caminito del Rey et lac El Chorro

Cette itinéraire se compose de plusieurs éléments et il est clairement possible de le faire en 2 jours. 

Nous nous sommes d’abord rendu au Caminito del Rey. Qu’est ce que c’est ? Un des plus beaux chemins de via ferrata. Il était aussi l’un des plus dangereux avant sa reconstruction au début des années 2000. Le chemin pour y arriver est déjà très agréable et curieux, via un tunnel qui vous plonge dans la poussière te le noir complet, comme dans une mine. 

Dans notre incroyable et permanent optimisme, nous voulions essayer d’avoir une place même si nous n’avions pas réservé à l’avance. Malheureusement, ce ne fût pas le cas 😢

💡: Si vous avez envie de jouer les aventuriers au Caminito del Rey, réservez plusieurs mois en avance. Il est possible de s’y rendre en train ou en bus depuis Malaga : comptez 31€ pour le billet combiné train + Caminito

Nous avons quand même pu profiter de la magnifique vue sur le lac El Chorro anciennement creusé par la rivière Guadalhorce. Il y a aussi une base de loisirs qui permet de profiter des lacs. Paddle, Canoë, grandes structures gonflables…  Parfait pour se rafraîchir après le Caminito !

💡: Comptez moins de 2€ pour le parking à la base nautique. Pour les amateurs de drone, on vous conseille d’aller un peu plus loin et de bien vérifier que vous ne gênez pas les oiseaux qui vivent dans les environs.

Ronda et Juzcar

La ville de Ronda est un des incontournables de la région andalouse. Vous avez déjà dû voir les images de son fameux pont sur Instagram mais la ville a bien d’autres choses à découvrir. 

Tout d’abord, il est important de découvrir à Ronda la tauromachie. La ville est un des sanctuaires de la discipline en Espagne et beaucoup de toréadors y sont devenus célèbres. Que l’on soit pour ou contre, un tour à l’arène de la ville et à son musée permet d’en savoir plus sur l’histoire de cette activité très controversée. 

💡: L’entrée coûte 7€ (4€ en tarif réduit). Si vous êtes motivés : allez y le matin, c’est gratuit pour les jeunes européens jusqu’à 10h30

Après avoir dégusté un très bon sandwich au jambon chez Viandas Ronda, il faut absolument se promener le long de la crête qui surplombe la vallée. La vue est sublime. Commencez par le Mirador de Ronda et continuez jusqu’au nouveau pont. Le pont est perché entre deux falaises depuis la fin du 18ème siècle et c’est vraiment stupéfiant.

💡: Si vous voulez voir le pont d’en bas, il est possible de descendre à pied jusqu’au point de vue via une petite randonnée, ou bien d’y aller en voiture (si vous êtes trop fatigués). Attention cependant la route n’est pas simple. 

Traversez le pont et rendez vous à la Casa del Rey Moro. L’histoire de ce lieu est étonnante : si l’édifice est assez récent (construit au 18ème siècle), la mine qui est à son centre est elle utilisée depuis bien plus longtemps. Les esclaves chrétiens remontaient l’eau de la rivière par cette mine dès le 14ème siècle. La descente, mais surtout la remontée sont assez sportives mais après ça, on peut se reposer dans les jardins qui sont splendides. 

💡: L’entrée est à 6€ par personne. Pour information, le château est en cours de restauration. 

Perdez vous ensuite dans la ville : il y a beaucoup de monuments à voir comme les bains arabes, datant du Moyen-Âge, ou le Mandragon Palace si vous souhaitez faire d’autres visites. Nous avons choisi de nous promener dans la ville médiévale, presque déserte à 14h avec un chaleur plutôt accablante. 

Après avoir quitté Ronda, nous avons continué notre route vers Juzcar. Ce petit village est censé être le seul bleu de la région. Il se revendique aussi d’être l’authentique village des Schtroumpfs ! 

La route jusqu’au village vaut vraiment le détour, même si il faut avoir un conducteur qui aime les lacets montagneux. Le paysage est vraiment magnifique, on a l’impression d’être suspendus  au dessus de la vallée. 

Arrivée au village : effectivement, les maisons sont bleues et les petites créatures de bande-dessinée sont là. Apparement, un parcours est fait pour découvrir leur univers au travers du village. Comme à notre habitude, on est super enthousiastes et là … petite déception … Alors OUI, il y a une chasse à l’image, est ce qu’elle est bien réalisée ? C’est une autre question. On avait l’impression d’être dans un parc d’attraction fantôme : un seul bar d’ouvert, personne dans les rues, les dessins sont abîmés.. On reste un peu sur notre faim.

Dire que le village est un MUST SE nous semble un peu exagéré mais si vous passez par là, arrêtez vous, c’est quand même amusant à voir !

Petite aparté, sur deux destinations qui nous ont été recommandé par des locaux : 

  • La tyrolienne la plus grande d’Europe à Toledo
  • Le Village de Benahavis et sa randonnée le long et sur le fleuve. Beaucoup d’activités à faire en solo, en couple ou en famille !

Frigiliana

Vous pouvez aussi passer une journée (ou plutôt une demie journée) à Frigiliana. Cette ville est vraiment une petite merveille à visiter : de nombreuses boutiques et des restaurants, tout ça plutôt dans une atmosphère calme. 

A seulement 7km de Nerja (environ 10 minutes en voiture), plusieurs raisons de visiter la ville : 

  1. La vue entre mer et montagne absolument incroyable depuis .. partout dans le village ! Non j’exagère, la plus belle est visible dans les hauteurs de la ville. 
  2. La vieille ville : on l’appelle le Barribarto où l’on ressent l’atmosphère de ses villages mauresques, avec des ruelles étroites, des petites cours avec des plantes magnifiques. 
  3. Le restaurant El Mirador : idéal pour boire un verre ou dîner, avec l’une des plus belle vues sur la ville, on peut y admirer le coucher de soleil sur la montagne. 

Si vous passez la journée à Frigiliana, attaquez vous à la colline El Fuerte qui surplombe la ville. Nous n’y sommes pas allés car nous étions juste là pour la soirée mais il paraît que la vue sur la ville + la montagne + la mer est fabuleuse donc s’il vous plaît allez y et ramenez nous des photos 😗

💡: Au mois d’Août a lieu le Festival des Trois cultures à Frigiliana. Il témoigne de l’influence chrétienne, juive et musulmane dans la région. Marché, fakirs, cinémas, conférences.. il y en a pour tous les goûts.

La Costa del Sol côté mer : sur et sous l'eau

Nos plages coup de coeur

On a quand même pu faire pas mal de plages pendant notre séjour, petite liste non exhaustive : 

  1. La plage Burriana à Nerja : une immense plage avec des palmiers et énormément d’activités à faire : voley ball, canoë, aquapark, paddle.. il y en a pour tout le monde et la plage est très grande. 
  2. La plage de Maro : plus petite, à 10 minutes de Nerja, cette plage est vraiment très belle et on peut se retrouver dans une petite crique facilement. A noter qu’il est possible de louer des canoës depuis cette plage pour visiter la cascade de Maro. 
  3. La Marina del Este : superbe plage pour faire du snorkeling. C’est ici aussi que l’on a plongé et les fonds sont très beaux. 
  4. La Playa Calaceite : elle s’entend tout le long de le côte de Torrox Costa : une belle plage en bas de la maison avec des poissons à observer et des galets à ramasser. 
  5. La plage principale de Malaga : agréable pour faire une pause dans une journée de visite, ce n’est pas celle qui va vous dépayser le plus par contre. 
  6. La plage de Cabopino à Marbella : on est y est allé en revenant de Juzcar. Il y a pas mal d’activités, de bar mais nous étions déçus malgré le petit port très mignon qui est à côté de la plage. La plage est cependant assez grande et dispose de pas mal d’équipements. 

Nerja et son Balcon de l'Europe

Si vous avez lu plus haut, vous avez peut être eu envie de vous faire une journée à la plage Burriana pour faire du canoë ou profiter du terrain de volley ball. 

Après votre journée plage, ce serait vraiment dommage de ne pas aller faire un tour dans le centre ville de Nerja. La ville est vraiment très agréable pour se promener, boire un verre, faire du shopping. On se croirait un peu plus au sud, avec ses rues blanches et ses ombrelles. Petite liste non exhaustive de nos coups de coeur sur place : 

  • Regarder le coucher de soleil depuis le Balcon de l’Europe : la vue sur la côte est absolument sublime, avec les montagnes en toile de fond. Le promenade qui mène au balcon est très sympa, avec des musiciens différents presque chaque soir. 
  • Faire du shopping : les rues de Nerja regorgent de boutiques de souvenirs, de vêtements ou de petits amuse-bouche en tout genre. Si vous avez envie de trouver des spécialités culinaires à emporter, rendez vous à Degusta Andalucià. Vous pouvez aussi vous acheter un livre pour bouquiner à la plage à l’historique librairie de la ville, ouverte depuis 1983, qui vend des livres dans toutes les langues.
  • Si vous y êtes un mardi, vous pouvez aller faire un tour au marché de la Nerja. D’après mon oncle qui y vit, ce dernier est super sympa et regorge de produits locaux. Personnellement, nous sommes allés faire une brocante et c’était plutôt chouette. 
  • Si vous êtes plutôt branchés spéléologie, vous pouvez aller faire un tour aux grottes de Nerja !
  • Enfin, nous vous conseillons d’aller faire un tour à l’aqueduc de la ville ! En effet, en plus d’être plutôt beau à voir, vous pouvez commencer une promenade dans le Rio.

💡: C’est assez compliqué de se garer dans la ville. On vous conseille deux parkings : pour la plage, vous devriez trouver une place aux alentours d’ici et pour la ville, rendez vous au parking officiel du Balcon : pas très cher, il permet d’être en plein centre !

Petit focus plongée :

Comme d’habitude, le choix de nos vacances n’était pas innocent… Nous avions prévu de faire de la plongée ! La grande star que nous souhaitions apercevoir était un poisson un peu bizarre : le Mola Mola, aka sunfish, aka poisson lune (va savoir pourquoi pas poisson soleil..). 

Notre choix de centre s’est fait au grès de Trip Advisor, nous faisons systématiquement très attention aux commentaires et essayons de nous y retrouver en terme de découverte/prix. C’est avec Black Frog Divers, un centre à Torrox Costa que nous sommes partis découvrir les profondeurs ! On s’en est sorti pour 160€ pour 4 plongées, équipement compris. 2 plongée par jour qui nous occupaient de 8h à 15h, de belles journées en perspective.

L’équipe des dive master étaient vraiment super sympa et nous avons pu profiter de 4 plongées très agréables dans la Marina del Este. Cette marina est vraiment très agréable et elle est faite de plein de spots différents qui permettent de profiter même si le courant Atlantique est trop fort. On a pu ainsi se familiariser avec des conditions différentes et plus fatigantes surtout pour la consommation d’oxygène.

💡: La Costa Del Sol  a une particularité assez spéciale. Elle est traversée à la fois par les courants Méditerranéen (Levante) et Atlantique (Poniente) car elle est très proche du détroit de Gibraltar (1h de route depuis Malaga). Du jour en lendemain l’eau peut perdre ou prendre 10 degrés voir plus et les sorties en kayak sont impossibles à cause de la force des eaux en ou sous la surface. 

Nous n’avons malheureusement pas vu de Mola Mola mais on a quand même pu voir : des congres, des pieuvres (même un bébé pieuvre), des magnifiques nudibranches (petites chenilles des mers de toutes les couleurs), des beaux bancs de sardines, des homards, des crabes, des congres et muraines… Autre spécificité de la zone, les rochers sont recouverts de coraux oranges, magnifiques sous comme hors de l’eau. 

💡N’oubliez pas de regarder ce que contient un baptême de plongée exactement : lorsque nous avions fait notre baptême en Thaïlande, nous avions plongé 3 fois. J’entends trop souvent des amis qui ont plongés juste une fois pour plus de 90€. Les personnes qui passaient le baptême avec Black Frog pouvaient plonger 2 ou 3 fois par exemple 🙂

Découverte urbaine de la Costa del Sol

Malaga

Nous avons passé, tout cumulé, environ deux jours à Malaga. La ville est charmante et il y a vraiment beaucoup de choses à découvrir (nous n’avons clairement pas tout fait) mais voici un petit programme pour profiter de la ville sur deux jours.

Faire un tour historique de la 6ème ville d'Espagne

La ville est vraiment très riche d’un point de vue historique. On peut constater les différentes occupations et les cultures qui ont bâti cette ville. Le plus intéressant dans tout ça, c’est qu’il y 50 ans Malaga n’était qu’une ville proche du détroit de Gibraltar mais rien de plus. Aujourd’hui c’est une étape obligatoire en Andalousie et la municipalité a fait de gros efforts pour rendre la ville attrayante.

L’Amphithéâtre romain : vous tomberez très vite sur le plus vieux monument de la ville (il est là depuis le 1er siècle après JC) que l’on peut admirer avec de jolies installations en verre. Il y a souvent des spectacles de plein air.

L’Alcazaba : l’influence des Maures avec ce très joli château qui offre une très belle vue sur la ville et la mer et une petite oasis dans la fille. Vous pouvez prendre un billet combiné avec le Gibralfaro.

💡: Il existe des billets groupés pour l’Alcazaba et le Gibralfaro à 3,50€. Autre bon plan, la visite de l’Alcazaba est gratuite le dimanche après-midi à partir de 14h !

Pour un autre petit moment historique, rendez vous à la cathédrale de l’Incarnation. Pour la petite histoire, la cathédrale n’a jamais été terminée : on l’appelle donc la Manquita (parce qu’il lui manque un bras en quelque sorte). Vous trouverez les horaires d’ouverture et prix des entrées ici.

Petite pause shopping et découverte des ruelles

Ensuite, direction les petites rues de Malaga. Très agréables, avec des ombrelles, vous pouvez faire une promenade sur la Calle Larios. Vous y retrouverez tous les plus grands magasins.

Nous sommes allés ensuite un peu plus au Nord dans la quartier de la Merced. Entre la Plaza de Montano et la Fuente de Genova, il y a beaucoup de petites boutiques de créateurs ou encore des boutiques vintage. Nos deux coups de coeur : 

  • Le Peninsula Vintage Clothing : de très jolis habits et surtout des prix abordables (ça change de Paris !) : j’ai eu deux très jolies robes pour moins de 35€. Vous avez d’autres magasins Vintage dans ce quartier, une petite liste ici
  • Le Caramba Concept Store : plein de jolies petites choses made in Spain et on a envie de tout acheter !

Après votre après-midi shopping, on vous conseille d’aller dîner au Pimpi : une immense terrasse et des serveurs redoutables de part leur efficacité : vous pensez que vous allez attendre : non, tout va très vite ! La partie restaurant est très très bonne, et les cocktails très bien dosés 😏. 

Soho et son quartier du street art

N’oubliez pas enfin, si vous êtes amateurs de street art de faire un tour dans le quartier de Soho ! 

Ce quartier était un peu laissé à l’abandon et à l’initiative des commerçants et habitants, il a été réhabilité dans le cadre du projet MAUS (Málaga Arte Urbano Soho/ Malaga Art Urbain Soho). 

Cela donne un quartier haut en couleur avec des graphs très impressionnants (certains sont perchés vraiment haut et recouvrent des surfaces vraiment très grandes). De très grands Street Artistes comme Obey y ont apposé leur fresque. 

Dans sa renaissance, le quartier a aussi accueilli des commerces différents, plus branchés. On est par exemple aller prendre le goûter dans un bar à céréales : le Cereal Boom Café (avec plus de 100 types de céréales quand même, on vous défie de les choisir au hasard !). On retrouve aussi des réparateurs de vélos, des barbiers, un atelier de cuisine… Je vous laisse regarder la liste ici. 

Grenade

Nous avons décidé de passer 3 jours à Grenade. J’aurais pu vous parler de la ville dans cet article mais cette dernière et si riche que j’ai préféré le faire dans un prochain article qui va arriver très rapidement 😉. On vous laisse cependant avec quelques photos pour vous donner envie d’aller découvrir cette superbe ville qui vaut le détour.

Nos Conseils pour votre séjour sur la Costa del Sol

Notre avis sur la Costa del Sol :

L’Andalousie est une région riche en activités et en histoire. On y va pour bronzer mais aussi pour découvrir les merveilleux vestiges arabes et castillans. Le climat y est plus que favorable. Pas de surprise pour savoir si il fera beau le lendemain !

C’est une très bonne idée de destination pour les aventuriers sportifs avec les nombreuses randonnées dans la Sierra Nevada et les massifs montagneux. Mais aussi pour les amateurs d’histoires à Grenade ou bien Malaga avec l’Alhambra, le musée Picasso, les arènes ou bien l’Alcazaba de Malaga. Et bien sur c’est une destination idéale pour déguster de très bonnes spécialités locales. 

On vous donne nos conseils pour mieux vous organiser et vous donner des idées pour (peut-être) votre prochain voyage 🙂

🚘 Comment se déplacer à sur la Costa del Sol ?

La région a vraiment beaucoup à offrir. Même si tout semble peu loin, il faut se méfier des routes de montagnes, vite compliqués et chronophage avec un véhicule non adapté.

  • En voiture : On a trouvé que cela nous permettait d’être vraiment très libre dans les déplacements. On veut aller dans tel, tel village, puis faire une baignade, c’est quand même bien plus pratique de pouvoir stocker les affaires dans la voiture et de pouvoir bouger un peu comme on veut. La voiture est aussi indispensable selon où vous dormez. En effet si vous êtes à Grenade ou Malaga, vous pourrez vous reposer un petit peu sur les infrastructures de transports publics. Attention aussi en ville : c’est très compliqué de se garer et de trouver un parking gratuit : après, c’est pas si cher, mais bon il ne faut pas oublier ! La location de voiture est très abordable, surtout en basse saison.
  • En train : Il est possible de relier les plus grandes villes en train avec l’Andalucia Express. Vous pouvez consultez les villes disponibles ici. Il faut compter entre 30 et 40€ pour aller d’une ville à une autre.
  • En bus : la compagnie ALSA fait beaucoup de trajets dans la région, c’est ce que nous avons utilisé en rentrant de Grenade. Elle dessert beaucoup de petites villes et les prix sont très abordables (12€ pour Grenade-Nerja). Attention, c’est un peu plus lent que la voiture. Les bus sont par contre très confortables.
  • En covoiturage : Nous avons rejoint Grenade en covoiturage et c’était une très chouette expérience ! Plus rapide que le bus, mais aussi moins cher, cela nous a permis de pratiquer un peu notre espagnol 😀. Pour réserver, Blablacar est toujours votre ami. 
  • En Stop, d’après les rencontres que nous avons faites, l’Andalousie et plus généralement l’Espagne se prête bien au Stop pour se déplacer. A tester !

📅 Quand partir ?

Toute l’année ! Non, plus sérieusement, si vous ne supportez pas les grosses chaleurs, n’y allez pas comme nous au mois d’Août, il faisait vraiment très chaud et se promener peut vite être épuisant. 

Par contre, le climat est agréable toute l’année en journée, avec 16° par exemple à Séville au mois de janvier (on planifie déjà d’y retourner 😍).

🏠 Comment se loger sur la Costa del Sol ?

Pour se loger, cela dépend des objectifs de chacun : 

  • prendre un Airbnb classique : les prix sont abordables, il est possible de trouver une chambre à moins de 40€. Attention, les prix en plein saison sont un peu plus élevés, surtout sur la côte. Dans les villes, c’était plus abordable.
  • prendre un Airbnb “pas classique” : il y a beaucoup d’offre de logements atypiques dans la région. Vous pouvez par exemple dormir dans une caravane de luxe, dans une yourte, ou dans un appartement avec vue sur les fameux villages blancs
  • aller à l’hôtel : les prix sont vraiment très abordables, à la dernière minute, nous avions pu réserver un hôtel à Grenade pour 149€/ 3 nuits. Attention, comptez une étoile en moins par rapport aux hôtels français. 
  • Couchsurfing on a rencontré Nathan Lesouef à Grenade qui a parcouru avec un ami l’Espagne pendant 1 mois pour.. accrochez vous, 100€. Un mélange de Stop, de petits services, de couchsurfing et de bons plans pour se nourrir le soir ou le midi (comme les restes de boulangerie ou de magasins). Sa chaîne Youtube car il a beaucoup de choses à vous faire partager !

🍽️ Où manger et boire pour goûter les saveurs de l'Andalousie ?

On peut vraiment manger de tout et partout en Andalousie. Comme nous étions en famille, nous avons beaucoup cuisiné à la maison, cela ne nous a pas empêché d’aller tester de bonnes adresses :  

  • El Mirador à Frigiliana : pour manger avec un coucher de soleil sur les montagnes, avec vue sur la mer et sur les toits blancs du village : PAR-FAIT. Mention spéciale à l’assortiment de dessert, il est vraiment très bon. 
  • El Pimpi à Malaga : pour déguster un très bon cocktail et de tapas cuisinées avec goût. Tout est très bien présenté et les serveurs ultra efficaces.
  • Marché central de Malaga : pour manger des spécialités andalouses et faire les courses pour vos prochains pic-nic. 
  • Le Cereal Boom Café à Malaga : pour manger.. un petit déjeuner au goûter avec plus de 100 saveurs disponibles et des extras en tout genre 
  • Viandas Ronda à Ronda : pour manger un sandwich avec un très bon jambon !

On reviendra sur le tapas’athon que nous avons fait dans l’article sur Grenade : d’autres délicieuses adresses à découvrir 😋

Notre carte d'itinéraires et adresses :

Pour retrouver cette carte de la Costa del Sol et l’ajouter à votre Google Maps, suivez le lien ici.

Epingle nous sur Pinterest 😗

Itinéraire Andalousie Pinterest

2 Commentaires

  • mc 7 octobre 2019 at 9:31

    A great tour !

    Reply
    • Elisa Bonneau 8 octobre 2019 at 11:06

      Une super promenade avec des supers compagnons de voyage !!

      Reply

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *