Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Guide plongée : Calanques de Marseille
Carnet de plongée

Guide plongée : Calanques de Marseille

Aaah Marseille, la ville du soleil et de la pétanque. Une ville que nous avions déjà apprécié auparavant mais cette fois-ci c’était dans un autre but. Découvrir les fonds marins et partir plonger dans les calanques de Marseille ! La vie grouille sous ces rochers vers les îles du Frioul, les calanques et Riou. Ce n’est pas pour rien que la plongée est née sur ces terres.

Introduction

Marseille, c’est la capitale de la plongée. La cité phocéenne, c’est là où le commandant Cousteau a commencé son aventure sous-marine avec son ami Marseillais Albert Falco. Plusieurs évènements historiques se sont déroulés dans ces calanques. Outre ses anecdotes passionnantes, la ville du soleil est ancré dans un environnement méditerranéen grandiose. Plus de 100 sites de plongée divers et variés sont proposés sur la côte. Et c’est aussi une bonne occasion pour visiter cette ville ainsi que les environs. On a d’ailleurs écrit un article sur Marseille car on a beaucoup apprécié notre séjour la-bas, ainsi que sur Cassis.

Spécificités

Marseille c’est le soleil, la mer mais aussi et surtout le parc National des Calanques, berceau de la plongée. Cette réserve naturelle a été créée en 2012 et est le plus jeune parc de France. La zone s’étend sur l’Archipel du Frioul,  l’Archipel de Riou, l’île de Planier et sur les 24km de calanques. La forte histoire maritime permet aux plongeurs d’être transportés d’époque en époque. On commence par l’Antiquité avec des vestiges de vaisselles, vases et amphores pour arriver jusqu’à la 2ème guerre mondiale qui a laissé de magnifiques épaves. Outre l’aspect historique, le parc naturel abrite 35% des espèces de la Méditerranée ainsi que de très beaux tombants, grottes et arches. La faune et flore est abondante et typique de ces eaux claires. Idéal pour les débutants sans pour autant passer à côté d’un ballet aquatique.

Plonger à Marseille : les Spots

La majorité des sites de plongée se rejoignent par bateau quelque soit votre niveau. L’eau y est globalement claire (visibilité 25m) sans trop de courant. À noter que les courants marins peuvent faire baisser la température de l’eau. Vous trouverez la liste complète des sites de plongée ici et ici. Pour notre part, nous avons fait 2 plongées à Marseille dans les îles du Frioul et une dans les calanques de Cassis.

Le résumé de nos 2 plongées :

♥️Cap Caveau – Archipel du Frioul (20m) : poulpe, dorade, sardine, sar, girelle. Lieu de nombreux naufrage durant l’Antiquité, Cap Caveau offre une plongée où on suit un bloc rocheux où nichent des poissons et une flore développée. Le tombant vous indiquera la direction et la visibilité est très bonne. Si vous êtes chanceux vous tomberez peut être sur des débris d’amphores, vaisselles, victimes des naufrages des bateaux arabes au X ème après JC.  

♥️Les Cambrettes – Archipel du Frioul (20m) : nudibranche, mérou, murène, poulpe, dorade, apogon, gobie. Petite anse bien abritée du vent, bien habitée, on peut parfois croiser des hippocampes, un massif marseillais typique.

♥️Trimes – Cassis (20m) : corail rouge , protule, grotte où il a fait noir, poisson lisse, rascasse, banc de saupes, juvenile, castagnole, barbier, apagon.

Les sites que nous aimerions faire :

📍Le Chaouen (6 à 36m) : Un impressionnant navire de 85 mètres de long échoué en 1968. C’est une des plus belles épaves de France. Accessible à tous les niveaux, c’est un site très prisé des plongeurs. La faune et la flore ne se sont pas encore appropriés les lieux.

📍Les Farillons : Situé au sud de l’île Marie, c’est un des sites plus connus dû aux deux grand pitons rocheux s’y trouvant. Le tombant est grandiose à ce qu’il parait.

📍Le Liban (36m) : L’épave d’un paquebot de 90 mètres de long coulé en 1903 suite à une collision avec un autre bateau. Une histoire tragique car 100 personnes y ont trouvé la mort après l’explosion d’une chaudière. c’est une épave très bien préservée et grouillant de vie.

📍Le Grand Congloue (14m) : c’est sur ce site que La calypso, le navire de Cousteau, que des fouilles ont fait découvrire des vestiges archéologiques en 1952. Amphores, vaisselles, c’est un site de plongée rempli d’histoire. Non loin se trouve l’épave de l’avion d’Antoine de Saint Exupéry.

📍L‘Impérial du large (40m) : Un tombant impressionnant de 70 mètres. Il y a de forts courants mais sa structure en vaut le détour. On y trouve d’ailleurs deux cousins à lui, l’Impérial de Terre et l’Impérial du Milieu à des profondeurs plus faibles accessibles en snorkeling.

📍Le Dalton (10-33m) : Une très belle épave d’un cargo de 71 mètres de long échoué en 1928. La cargaison de 1500 tonnes de plomb repose toujours au fond de ce site.

📍Le Junker 88 (53m) : L’épave d’un bombardier allemand contraint à un amerrissage près de Marseille 1943. Elle est toujours relativement bien conservée au fond de ce site.

📍La grotte des Capelans (22m) : La très belle architecture de cette grotte et de la roche qui la compose offre de beaux jeu de lumière. Une plongée relativement facile dont l’arche ne vous fera pas regretté d’être venu.

📍Le Saint Dominique (33m) : Une épave de 70 mètres de long avec une faune très riche et variée. Une eau assez trouble, mais où on peut voir beaucoup de chose. Site bien protégé avec peu de courant. Cette épave a déjà bien vécu et certains éléments sont manquants ou abimés mais elle reste explorable.

📍Calanques de Figuerolle (17m) : Le Marseille sauvage, idéal pour les baptêmes ou les débutants. Une eau transparente sous un paysage typique de la Méditerranée.

La super carte suivante provient du site Zesea qui décrit ses meilleurs spots !

Plonger à Marseille : que peut-on voir ?

Marseille est un petit concentré des espèces méditerranéennes. Près de 35% de ces espèces sont présentes sur le parc National des Calanques. Au programme, barracudas, mérous, sars, murènes, nudibranches, poulpes, saint-pierre, baudroies, dorades, congres, bernard l’hermite, homards, gorgones, herbiers, juveniles et j’en passe…

Une diversité à qui l’on doit la renommée de ces lieux. Bien joué Cousteau ! 

Centres & Prix

Pour nos deux plongées à Marseille, nous sommes passés par le petit centre Plongée Phocéenne. Un passionné qui connait bien la région et sait éviter les lieux et horaires d’affluences. Nous étions 4 sur le bateau, ambiance conviviale en petit comité, idéal pour discuter et en savoir plus. 90€ les 2 plongées (équipement inclus) pour une balade privée d’une journée ? Franchement on dit oui ! 

Il faut savoir qu’à Marseille, certains centres font de la quantité en remplissant des bateaux de 30 à 40 personnes. Je vous laisse imaginer les bouchons sous l’eau ! En revanche les prix sont moins élevés.

Lors de notre plongée à Cassis, c’est Narval Plongée qui nous a accueilli. Un bateau un peu plus grand avec un peu plus de personnes mais uniquement des passionnés et des habitués. On s’est senti en sécurité entourés du staff mais aussi des plongeurs qui étaient très gentils ! 50€ la plongée (matériel inclus), sur une demi journée.

Notre avis sur la plongée à Marseille

Accessibilité à tous les niveaux 👊
⭐️⭐️⭐️⭐️

Sensations 🤙
⭐️⭐️⭐️⭐️☆

Qualité de plongée 👌
⭐️⭐️⭐️⭐️☆

Diversité des spots 📍
⭐️⭐️⭐️⭐️

Rapport qualité / Prix 💵
⭐️⭐️⭐️☆

Poissons 🐟
⭐️⭐️⭐️⭐️

Flore et reliefs 🌿
⭐️⭐️⭐️⭐️☆

Saison idéale et température de l'eau

Nos Conseils pour plonger à Marseille

De toute évidence, Marseille, et sa région, sont un très bel endroit pour aller plonger. On vous recommande la période de Juin à Octobre car l’eau y est plus chaude et nous sommes un peu frileux.

Le meilleur conseil que je peux vous donner est de prendre un centre qui privilégie la qualité à la quantité. Du moins, si vous pensez comme nous, que la plongée est un sport de partage et qu’il faut savoir prendre son temps pour l’apprécier.

- 20 mai 2020

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *