Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Malte : Roadtrip de 3 jours en amoureux
Escapade, Long Weekend

Malte : Roadtrip de 3 jours en amoureux

Climat Agréable
Histoire
Plongée

Le soleil se faisait attendre au mois de Juin sur Paris. Du coup, nous sommes partis en week-end prolongé à la découverte de l’archipel de Malte. Je vais vous spoiler dès le début : c’est un des plus beaux voyages que l’on aie fait en Europe. En effet, c’était un mix parfait entre nature et culture, promenade et baignade, un voyage dans le temps, sur la terre et sous l’eau.  

Quand ? Du 2 au 6 juin 2019

Jour 1 : Plongée et Blue Lagoon

Arrivée sur l'île maltaise

Départ de Beauvais un vendredi soir, après une petite frayeur à Porte Maillot pour attraper une navette, nous voilà arrivés à Malte aux alentours de 23h30. Comme vous l’avez deviné, nous sommes encore partis avec Ryanair, qui propose des prix défiant toute concurrence pour aller découvrir ce petit joyaux de la Méditerranée. On s’en est en effet sortis pour moins de 90€ A/R (bagages comprises). A peine arrivés, nous avons récupéré notre voiture que nous avions loué chez Budget pour un peu moins de 75€ : à nous deux Île de Malte !

💡: Pour la location de la voiture, vérifiez bien avant qu’il est possible d’utiliser une carte de crédit. En France, nous avons le plus souvent une carte de débit et cela peut s’avérer bloquant lors du dépôt de la caution. Attention, à Malte, on conduit à l’anglaise : à gauche ! Aussi, les maltais ont une conduite assez dynamique : mieux vaut être prudent, ne pas trop se presser et avoir un conducteur un minimum expérimenté. Mimi ♂ est ambidextre ce qui ne l’a pas dérangé plus que ça, il faut juste prendre ses repères dans l’espace !

Notre première nuit se situait à St Giljan. Nous somme sortis nous dégourdir les jambes en arrivant (à plus de minuit) sur la promenade de la Spinola Bay. Après une balade plutôt calme sur le port, nous nous sommes mis en quête d’un peu de nourriture et nous sommes enfoncés dans les ruelles animées de Paceville. Si vous y allez pour un EVG/EVJF ou faire la fête entre amis, c’est bien ici qu’il faut aller ! Des mètres de shooters à moins de 20€, des boîtes de nuits et bars à Striptease partout.. Bref, il y a en a pour tous les goûts mais vous vous doutez que nous n’étions pas là pour ça (et avec une plongée à 8h du matin le lendemain, un peu de rigueur était de mise). 

Plongées aux alentours de La Valette

Le lendemain, débout 7h pour partir plonger ! Le moment clé des vacances à chaque fois, nous avons choisi le centre Plongée Malte à San Pawl (20 min en voiture) par ses avis sur TripAdvisor et le fait qu’ils parlent Français. Nous allions avoir droit à deux plongées dans la matinée, dans les environs de La Valette. On vous avait raconté notre expérience à Faro, un peu décevante : là, rien à voir c’était magique ! 

La première plongée s’est faite dans l’épave artificielle du Tug 2, un remorqueur coulée en fin de vie, et la deuxième à l’épave du HMS Maori, un destroyer Anglais coulé par un raid aérien Allemand pendant la World War II. Les fonds marins étaient magnifiques et nous avons eu la chance de pouvoir nous promener dans la première épave et d’aller à la rencontre des poissons qui y vivent maintenant. Les champs d’algues ressemblaient à un champ de coton bercé par le vent et pas mal de petits poissons à voir ! Une des plus belles plongées en Europe pour le moment ! Retrouvez plus d’informations sur les centre de plongée sur ce super article du Petit Maltais :). 

💡: 70€ les deux plongées, comptez 15€ à ajouter pour le matériel si vous n’êtes pas équipés. Ici, la combinaison était de 11mm, bien plus agréable qu’à Faro (13mm). Attention, réservez toujours vos plongées avant et n’oubliez pas de prévoir un délai suffisant pour pouvoir reprendre l’avion sereinement 🙂

Nous sommes ensuite partis pour Comino pour découvrir cette petite île, son lagon et ses plaines arides.

Comino et son Blue lagoon

Nous avons repris la voiture direction l’embarcadère pour attraper un bateau piéton pour Comino ! On vous conseille d’aller jusqu’au bout du port pour prendre un Comino Ferry  géré par la commune : le moins cher (13€ A/R, toute les 30 min et dernier départ à 18h) par rapport à différentes autres sociétés qui se trouvent sur la route. 

Après une traversée de 30 minutes longeant les falaises, nous avons débarqué sur le fameux « Blue Lagoon« . Si la couleur de l’eau nous a d’abord saisi : comme celle que l’on a pu voir en Thaïlande, nous avons vite déchanté en voyant les hordes de touristes entassés les uns sur les autres, sur une plage bien trop petite, cocktail à la main ou sur un jet ski à tourner en rond. 

Nous avons très vite fui cet endroit, en inadéquation avec ce que l’on espérait trouver sur cette île. Par contre, si vous souhaitez vous arrêter prendre un cocktail pour le siroter un peu plus loin, des petits stands sont là pour votre bonheur. Pour moins de 6€, un breuvage vous sera servi dans une noix de coco 🍹.

Nous sommes donc partis explorer l’île pour partir à la découverte de lieux bien moins peuplés. Nous ne nous étions pas trompés et une fois sortie des sentiers battus, nous ne croisions quasiment plus personne. Nous avons marché entre les falaises, les eaux turquoises du Blue Lagoon 2, de San Niklaw Bay et de la Santa Maria Bay puis sur une plaine quasiment désertique, avec des bâtiments abandonnés comme l’ancien hôpital. On recommande, c’est si rare ! Après avoir parcouru la petite île, nous avons repris le bateau et nous sommes partis direction Gozo (via le ferry à 20€ avec la voiture)! D’ailleurs si vous prenez le ferry, les tickets s’achètent sur le chemin du retour (de Gozo à l’île de Malte).

💡: L’île de Comino a été un terrain de chasse pour les Chevaliers, terrain de jeu pour les pirates mais aussi lieu de quarantaine, d’exil ou de retraite spirituelle. Aujourd’hui, très peu de personnes vivent sur l’île à l’année, pas plus d’une dizaine de personnes. 

Jour 2 : Le tour de Gozo

Soirée romantique sur Gozo

Une fois arrivée, nous avons fait la connaissance de notre hôte italien Roberto. Nous étions dans une typique maison maltaise, avec une piscine et une chambre qui fait penser à Game of Thrones. On recommande cette Farmhouse qui fait voyager pour moins de 65€ la nuit 😍. Roberto était vraiment au petit soin et nous a réservé une table à l’Azure Window. Un délicieux dîner s’en est suivi (et il tombait à point parce que l’on avait pas mangé de la journée …). Nous avons goûté à des délicieuses pâtes italiennes et Mimi Mâle a gouté au ragoût de Fenek, un plat de lapin typique Maltais, qui s’accompagne d’une sauce sucrée-salée.

💡: Nous avons trouvé les plats très copieux à Malte ! N’hésitez pas à les prendre en format « primi piati » si vous avez un petit estomac. Aussi, ne vous inquiétez pas : les couverts sont compris dans le prix et souvent on a le droit à un petit apéritif offert (contrairement à l’Espagne ou au Portugal) ! Ici nous avons découvert la liqueur de fleur de cactus, le Bajtra.

Azure Window et Blue Hole

Pour ce deuxième jour, nous avons décidé de faire le tour de Gozo , toujours avec notre petite voiture.

Nous avons commencé par aller voir l’Azure Window de jour cette fois-ci : un paysage lunaire. D’un côté un lac, avec une grotte dans les falaises calcaires, de l’autre des étendues de roches, blanchies par le sel. On distingue difficilement l’ancienne arche, qui s’est effondrée il y a quelques années. On a un peu de mal à imaginer les hordes Dorthraki qui fêtaient le mariage de Daenerys du Typhon à cet endroit précis. 

💡: On trouve plein de lieux de tournage de la série Game of Thrones. Si il existe des tours payants, il est possible de les découvrir soi-même ! MyRoadTrip en présente quelques uns sur son blog, l’office du tourisme de Malte en présente aussi d’autres. D’ailleurs, on vous en reparlera, mais beaucoup de films ont été tournés à Malte pour ses paysages typiques.

Nous nous sommes ensuite baignés dans l’étonnant Blue Hole : un petit palais à oursins d’un bleu saisissant. Cette petite piscine « privée » nous a bien rafraîchis. C’est aussi un spot de plongée réputé à Gozo. Le Blue Hole fait 12 mètres de fond et on peut accéder en dessous à un autre trou sous-marin allant jusqu’à 30 mètres.

Perdus dans la campagne derrière Ta'Pinu

Nous avons continué notre route vers El Gashri : un charmant petite village où nous n’avons pas croisé un chat ! Après une petite recherche, chaque village fête un évènement religieux, c’est pour ça qu’il y a des décorations rouge sur les photos. A El Gashri, le 2 Juin est le jour du Christ Sauveur avec Eucharistie. Vous pouvez consulter tout les évènements sur ce site

Nous avons continué notre route pour aller voir la deuxième Azure Window de Gozo recommandée par un habitant d’L’Gharb : Wied Il-Mielah. Difficile de prendre du recul pour admirer l’arche dans son ensemble mais elle était très imposante ! Après avoir retrouvé une route convenable, adapté à la taille de notre (pourtant petite) voiture, nous sommes passés par le sanctuaire de Ta’Pinu. C’était un endroit assez étonnant : une église toute neuve au milieu de nul part, avec une route toute neuve. On n’est pas habitué à voir cela chez nous et cela détonne avec les village hors du temps de l’île. 

💡: Attention aux routes du GPS !! N’hésitez pas à vérifier en activant la vue satellite si il ne vous fait pas passer par des chemins plutôt taillés pour des troupeaux de chèvres.. On s’est fait des petites frayeurs et la caution a failli rester coincer entre deux pierres.

Ir-Rabat

Après avoir quitté Ta’Pinu, nous avons pris la route direction Ir-Rabat ou Vittoria. À Malte en général, chaque village a un nom en arabe et un nom en latin. De plus tout est très proche sur l’île de Gozo, le tour se fait assez facilement en une journée en voiture. 

Nous nous sommes promenés dans la ville principale de Gozo pendant une bonne heure : 

  • On a mangé un bout au Red FR : ils font de délicieux pastizzis : des petits sablés/feuilletés fourrés à toutes sortes de choses : fromage, petit pois, épinard.. 
  • On est allés se perdre dans les petites rues atour de la Basilique
  • On est ensuite partis à la découverte de la Citadelle (gratuite) : il y a des petites boutiques d’artistes locaux, une petite galerie qui expose des artistes locaux et.. une magnifique vue sur l’île. 
  • Pour finir, un petit détour par les jardins de la Villa Rundle

Plages pour finir

Ensuite direction Marsalo, qui a été une grosse déception pour son côté station balnéaire banale sans grand intérêt pour nous.

Pour finir la journée, nous sommes allés faire une petite sieste à Ramlay Beach. Cette plage est assez connue pour son sable rouge. Elle est fréquentée par des familles, des jeunes.. et il y a de la place pour s’installer. Pour les plus courageux, un point de vue sur la plage est accessible en hauteur et accompagné d’une grotte. Nous avons aussi mangé une délicieuse glace de chez Vanilla + (camion vert).

💡: Sur Gozo, il n’y a que très peu de distributeurs (ATM), pensez à retirer du cash à Vittoria ou avant votre arrivée, la CB n’est pas très répandue.

Après avoir fait une halte au milieu de l’île pour aller voir un des plus grands dômes d’Europe : celui de l’Eglise St Jean Baptiste à Ix-Xewkija. La ville était déserte, c’était assez étonnant. 

Nous sommes ensuite allés prendre le bateau retour direction l’île principale. Une fois débarqués, direction la Golden Bay pour admirer le coucher de soleil. Nous nous sommes arrêtés sur la route à . Nous avons entrepris d’escalader la « falaise » pour voir le soleil disparaître dans l’eau : magnifique. 

Jour 3 : A l'attaque de la grande île !

La Valette

Pour notre dernier jour sur l’Île, focus sur le côté Est. Attention, c’était quand même assez intense.

Nous avons donc commencé notre journée par la visite de La Vallette, la capitale Maltaise. Nous avons par chance trouvé un parking juste à l’entrée de la ville, qui pouvait garder la voiture pendant toute la journée pour 3€.

On a déambulé en se laissant porter dans les ruelles pour admirer les fenêtres colorées si typiques et en passant par différents endroits emblématiques :

  • Barrakka Garden : Un coup de canon est tiré tout les jours à 12H. Attention, il n’y en a qu’un, donc il ne faut pas le louper. La vue sur les trois cités est magnifique d’ici.
  • Nous sommes passés prendre un petit encas au Café Cordina. Allez y prendre le goûter : l’intérieur est magnifique et pour moins de 5€ vous êtes repus !
  • La rue principale Strait Street, en côte, idéal pour faire une belle photo de groupe !
  • La cour du musée des armures qui est très agréable pour faire une petite pause à l’abri des palmiers (après, si vous êtes passionnés d’armures en tout genre, allez faire la visite du musée qui en abrite plusieurs).
  • La cathédrale San Gwan : une magnifique cathédrale, attention beaucoup de queue pour la visiter et prévoir un petit budget (10€ pour les adultes, 7,5€ pour les étudiants).

Les 3 cités

Arrivés au Fort St Elmo (National War Museum) nous sommes partis à droite en longeant le dessous des remparts. Une vision plus  brute de la capitale : les bow-windows un peu laissés à l’abandon, des pêcheurs locaux en plein discussion passionnée.

Nous avons ensuite pris la petite navette pour franchir la mer direction les 3 cités !

💡: Il y a plusieurs moyens de rejoindre les 3 cités. Le moins couteux : partez du haut des Barrakka’s Garden, prenez l’ascenseur (qui est gratuit à la descente et 1€ pour la montée) et pouf ! Vous arrivez à l’embarcadère. Attention, cash de rigueur pour acheter les tickets (3€ A/R).

Après une petite demi-heure de traversée, nous arrivons de l’autre côté du bras de mer qui sépare la Valette des 3 Cités.

Chacune des cités se visite assez rapidement, le tour peut être fait en 2h (si on ne fait que se promener, qu’on ne passe pas de temps de visite. Nous avons commencé par Senglea, puis fait Bormla et Birgu qui sont à côté. Ce qui nous a tout particulièrement frappé ? Le calme, le silence prédominant qui règne au sein des cités. Hors saison, les ruelles étaient très peu peuplées, nous avons croisé max 30 touristes qui déambulait comme nous, très peu de magasins ouvert pour un lundi. Autre point assez étonnant, l’architecture donne l’impression de villes figées dans le temps, chacune arborant fièrement un fort qui fait face à la Valette.

Les meilleurs endroits ? 

  • Le jardin Safehaven de Senglea et sa magnifique vue sur la Valette. 
  • la promenade le long des docks qui donne envie d’investir dans un bateau
  • Les petites rues de Birgu, avant le fort St Angelo

Mdina ou la "ville silencieuse"

Après cette petite excursion, nous avons repris la voiture direction Mdina dite « la ville silencieuse ». J’avais lu sur plusieurs guides et blogs que la ville était incroyable de part le silence qui régnait dans les rues. On a été assez déçus sur ce point. Mdina m’a un peu fait pensé au centre ville de Prague : un mini Disneyland pour les touristes. Le silence du lieu est très peu respecté dans certaines rues, et c’est vraiment dommage. Après, vous pouvez toujours trouver une petite rue isolée et jouer au roi du silence !

D’un point de vue architectural, la ville reste une petite merveille bien préservée. On a l’impression de se promener dans Port Réal (ou dans une ville médiévale pour ceux qui ne regarde pas Game of Thrones ;). La visite était très agréable une fois sorti des artères principales.

💡: Plusieurs lieux de tournages de GOT sont à Mdina ! Retrouvez les sur le site d’AirMalta !

Blue Grotto en petit bateau

Après notre petite promenade, nous avons continué notre route direction le temple Hagar Quim et ses constructions ancestrales. Première galère : on s’est retrouvé comme à Gozo à faire 15 minutes de voiture encadré par deux murets de pierres, et 5cm de chaque côté.. (méfiez vous de votre GPS je vous assure). Deuxième galère, nous n’avions pas prévu le petit budget pour la visite du temple. Nous sommes donc allé le voir de loin via un sentier piéton, on reviendra !

💡: Comptez 15€ pour la visite du temple, attention, dernière entrée à 17h.

Après cette petite halte : direction la Blue Grotto. Nous sommes arrivés dans un petit port, avec 3 bars, priant pour qu’il reste des bateaux pour nous emmener voir la grotte (pas comme en Algarve cf ici). Chance, nous avons pu embarquer en direction de la Blue Grotto sur un petit bateau à moteur pour admirer ce géant de roche. Si vous n’avez pas envie de prendre le bateau, vous pouvez aussi admirer la grotte depuis le point de vue panoramique 😎

💡 : Comptez 8€ par personne pour une visite de 25 minutes en bateau pour aller voir la Blue Grotto et d’autres petites grottes aux alentours.

Fin de soirée (très) romantique à Marsaxlokk

Nous sommes ensuite allé nous baigner à la St Peter’s Pool (ou San Sebastian Pool d’après Mimi…). C’est un endroit très étonnant et agréable : des piscines taillées à même la roche, différents endroits pour sauter et une eau plus bleue que la plus jolie des piscines. On vous recommande chaudement d’y aller faire un plouf, ça vaut le détour !

Nous sommes ensuite partis dîner dans le super mignon petit port de Marsaxlokk. Un coucher de soleil magique sur le port, des couleurs à couper le souffle et un décor typique. Nous avons retrouvé les fameux bateaux maltais qui arborent fièrement un oeil et des couleurs flamboyantes ! 

Pour finir dignement ces trois merveilleux jours, nous avons mangé un poisson grillé chez Ta’ Mattew : une dorade pour moi et de l’espadon pour Mimi Mâle : un délice pour les papilles et des amuses bouches offerts ❤️ (niveau quantité, on a été gâté).

Nos Conseils pour votre séjour à Malte

Notre avis sur Malte :

Malte, c’est 6 îles dont 3 explorables, l’île de Malte, Comino et Gozo. Longtemps sous domination Anglaise, Française et Arabe, c’est un véritable mix de culture et d’architecture. Franchement impressionnant qu’une archipel de 316km2 contienne autant de trésors à découvrir. N’oubliez pas que les Britanniques y sont restées deux siècles et y ont laissé les prises Anglaises et la conduite à gauche. Mais c’est aussi un petit paradis pour les plongeurs que nous sommes. On pourrait passer une semaine sur Malte à ne faire que ça sans s’ennuyer tellement il y a de spots variés, une faune marine et des fonds marins magnifiques.

Vous pouvez d’ailleurs jeter un oeil à notre liste d’activités testées et approuvées par nos soins ici pour vous donner des idées sur ce qui vous attend.

🚘 Comment se déplacer à Malte ?

Malte est ses 3 îles ne sont pas bien grande. Pour aller d’un bout à l’autre de l’île principale, il faut compter moins d’une heure et demis (pour faire la Valette – l’embarcadère par exemple). 

  • La voiture : c’est le moyen le plus pratique pour visiter l’île : il est possible de trouver une place gratuite pour se garer à peu près partout (attention, je pense que c’est une autre affaire en pleine saison). Attention cependant au fait qu’il faut être un minimum expérimenté pour conduire à l’anglaise. Au niveau du budget, en nous y prenant moins d’un mois à l’avance, on en avait eu pour moins de 150€ chacun. Sur Gozo par exemple, les stations essences ne prennent pas la carte et sont fermées le dimanche.
  • Le réseau de Bus : Malte a un réseau de bus plutôt pas mal mais il ne faut pas être pressé (ce n’est donc pas idéal pour juste un week-end à notre sens). Par contre, si vous avez un peu plus de temps, ce moyen de transport est vraiment adapté, surtout en plein été où les places de stationnement sont rares. Toutes les infos ici 😀 
  • La moto ou le scooter : c’est possible de louer un deux roues, mais on le déconseille : les routes ne sont pas toujours très neuves et les Maltais conduisent de façon très .. dynamique !

📅 Quand partir ?

Le climat est très agréable à partir du mois de mai. Les eaux sont elles encore un peu froides, même au mois de juin. Je pense vraiment que le mois de septembre doit être absolument idéal pour visiter l’île : la mer est encore chaude de l’été mais tous les touristes estivaux sont partis !

🏠 Comment se loger sur les îles de Malte ?

Plusieurs possibilités de logement en fonction de votre style de voyageur : 

  • Le classique Airbnb : les prix sont abordables, il est possible de trouver une chambre privée pour moins de 50€, plutôt bien placée. Attention cependant, pour un logement entier, les prix sont tout de suite au alentour des 100€. Vous pouvez aussi opter pour un Bed and Breakfast typique dans la région.
  • L’hôtel : j’avais regardé au moment de faire les réservations, j’ai trouvé personnellement que les hôtels étaient plutôt chers pour la prestation proposée (comparé à l’Italie ou à l’Espagne). 
  • La question est plutôt :  où est ce qu’on loge sur l’île ? Chaque partie a ses propres avantages et on vous conseille de les explorer : 2 jours à Gozo, 2 jours à la Valette, 2 jours plus au sud de l’île.. c’est idéal pour la découvrir !

🍽️ Où manger et boire à Malte ?

Malte est un mix culturel et cela se ressent beaucoup sur leur cuisine. Un bel héritage italien et arabe, mélangé à des saveurs occidentales. On vous liste ici ce qu’on a testé et validé : 

  • Alice Pizza à San Giljan vend des parts au poids. Beaucoup de choix, une bonne pâte et du goût !
  • L’Azure Window à San Lawrenz (Gozo) : une vue exceptionnelle sur l’Azure Window et des bons plats bien garnis pour moins de 15€. Service impeccable. Ce restaurant nous a été recommandé par un local.
  • Red Café à Vittoria (Gozo) pour ses bons pastizzi et son jus de cactus.
  • Les Gelato de Vanilla + à Vittoria (ou son camion mobile vert à Ramla Bay) : des glaces traditionnelles italiennes à tomber. Attention ce sont bien des cornets avec une glace plus élastique. Le chocolat noir et la pistache était dingue.
  • PizziaMoci sur l’île de Malte. 8€ la pizza napolitaine et elle était excellente. Je recommande, le service était top en plus.
  • Notre pépite de ce voyage Ta’Mattew à Marsaxlokk. Poissons grillés à la plancha et petits légumes croquants. Sublime. Pour 12€, deux grandes tranches d’espadon frais, une daurade entière. Honnêtement, en plus de se situer dans un cadre idyllique sur le port, la nourriture était délicieuse. Parfait pour une soirée entre amis ou en amoureux.

Pour boire un coup : 

  • Marsaxlokk encore avec ses restaurants / bars sur le port. Un lieu magnifique et typique.
  • Golden Bay pour un cocktail en face du coucher de soleil.

Pour sortir le soir : 

  • Sans nul doute un lieu incontournable, Paceville à San Giljan. Des clubs, des bars sur des rues entières à ne plus savoir ou aller.
  • Café del Mar à Saint Paul’s Bay. Connu pour ses pool party du jeudi soir.

Notre carte d'itinéraires et adresses :

Pour retrouver cette carte et l’ajouter à votre Google Maps, suivez le lien ici.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *