Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Le guide ULTIME pour découvrir Tamarindo et ses alentours au Costa Rica
Amérique Centrale, Costa Rica, Destinations

Le guide ULTIME pour découvrir Tamarindo et ses alentours au Costa Rica

Oui, nous ne sommes pas modestes sur ce titre, et alors ? Après un mois de volontariat dans une auberge à Tamarindo, au Costa Rica, nous avons eu le temps de quadriller le périmètre. Et aujourd’hui nous vous livrons, clé en main, le guide parfait pour ne rien louper lorsque vous y serez. Surf, balades, ambiance, gringos et welcome home,  promis vous n’aurez plus envie de repartir.

🧙‍♂️Notre aventure à Tamarindo

Qu’est ce qu'on est venu faire à Tamarindo au Costa Rica ?

Nous sommes restés 1 mois dans cette pas-si-petite ville balnéaire de la côte Pacifique du Costa Rica. Pourquoi si longtemps ? Parce que nous étions volontaires à l’auberge Tamarindo Backpackers. Une expérience hors-du-commun qui nous a permis de pratiquer notre espagnol, notre anglais, tout en rencontrant des personnes extraordinaires.

Difficile de ne pas se sentir chez soi ici. C’est en quelque sorte comme dans une maison partagée avec des amis. Chacun cuisine dans l’espace commun, échange autour d’un café, d’un thé, d’un moment.. Les langues se mélangent et tout le monde est content de se rafraîchir dans la piscine. Il n’est pas rare que les voyageurs restent bien plus longtemps que prévu tant l’ambiance et le lieu leur plaisait. 

Alors, si vous venez à Tamarindo, nous ne pouvons que vous recommander cette auberge pour un moment exceptionnel. Qui sait, peut être que vous y trouverez un compagnon de route, des amis pour faire la fête ou juste tomberez amoureux de Ginger le chat de la maison.

Comptez 15$ pour le lit en dortoir (très propre et spacieux), et minimum 35$ pour la chambre privée. Attention, c’est souvent plein, n’hésitez pas à réserver  !

Votre mission si vous l’acceptez

Chaque semaine, notre volontariat était constitué de 3 shifts chacun de 7 heures. Cela peut être de 7h30 à 15h ou de 15h à 22h30.

Pendant cette période, nous sommes en charge de la réception, de l’accueil des clients, garder l’auberge propre en aidant Tama la femme de ménage, répondre au téléphone et prendre les réservations, et surtout, garder la bonne ambiance au sein de l’hôtel.

Nous ferons aussi chacun un shift de nuit : le dimanche. Le gardien Justo ne travaille pas (il a aussi besoin de repos lui aussi). L’un d’entre nous va donc dormir sur le hamac dehors pour ouvrir la porte aux clients qui rentrent de leur festivité. Une mission nocturne en compagnie de Ginger le chat et de plein de moustiques !

Bref, passer un mois à Tamarindo au Costa Rica, c’était l’occasion de rencontrer des personnes du monde entier et de faire partie d’une vraie famille, dont on se souviendra toute notre vie ! En plus de ça, on a eu un tas d’idées pour une potentielle vie ultérieure et cela nous a permis de nous rendre compte de certaines choses si nous devons monter un business.

🏄‍♀️Tamarindo : le meilleur endroit pour débuter le surf au Costa Ric

Nos débuts de surfeurs professionnels

Une question vous trotte dans la tête : Mais pourquoi diable ont-ils choisi Tamarindo au Costa Rica pour un volontariat ? Et bien, en plus d’être une ville dynamique, c’était l’occasion pour nous de nous mettre sérieusement au surf et enfin faire nos premiers wipeouts. On en avait un peu fait sur la côte Atlantique française et un des objectifs de ce tour du monde est de vraiment s’y mettre. 

Tamarindo est le lieu parfait pour faire du surf. Du débutant à l’expert, il y aura forcément un endroit pour prendre une bonne vague adaptée à ton niveau. Playa Langosta et Playa Grande pour ceux qui sont déjà à l’aise, Playa Tamarindo, Pico Grande ou Captain Suisso pour les débutants. Tamarindo permet vraiment de se perfectionner ou d’apprendre à surfer au Costa Rica notamment grâce à ces différents spots accessibles à pied.

Pour louer votre planche, de nombreux surf shops sauront répondre à votre demande. Nous sommes allés à Surf Culture sur les conseils de nos amis. Comptez 7$ la location par jour (24h).

Allez on compte sur vous pour aller tâter l’océan Pacifique et lui montrer votre plus beau take-off ! De notre côté, nous n’avons pas chômé puisque nous avons presque surfé tous les jours. Alexandre a même pu expérimenter pour vous différents spots.

Et avec qui prendre des leçons alors ?

Elisa était vraiment niveau 0, elle a appris à skier il y a 2 ans et n’avait aucune expérience de glisse. En bref, plus bas tu meurs. Alexandre, lui, est plus à l’aise mais n’avait jamais pris de leçon. 

C’est avec Elias, de Surf As Life Therapy, que nous nous sommes jetés à l’eau (2 fois pour Alexandre et 3 fois pour Elisa) et c’était à chaque fois un vrai bonheur. Elias est vraiment patient, un peu fou et débordant de bonnes énergies (en plus d’être un excellent surfeur). Il vous transmettra sa passion pour le surf et si vous avez de la chance, il vous partagera ses expériences assez incroyables sur une planche (sur un lac au Canada par -20°). 

Elisa a réussi à se lever au bout de la deuxième vague (et des vraies vagues, pas de l’écume ou des eaux blanches hein). Aussi, les leçons ont vraiment été très utiles à Alexandre pour progresser et apprendre à lire et analyser une vague afin d’être plus autonome ! Big up à la technique du chicken wing (qu’Alexandre pratique même pendant la nuit tellement il prend de la place dans le lit… abusé le type) !

Vous pouvez aussi prendre des leçons avec Marco et Julio de la Buena Vibra Surf School. Marco a su trouver les mots justes pour remonter le moral à Elisa lorsqu’elle sortait d’une mauvaise session. Aussi, on l’a vu à l’œuvre et, on ne va pas se le cacher, il envoie du lourd avec plus de 20 ans d’expérience sur la vague. Enfin, vous aurez la chance de pouvoir rencontrer Tuba, le chien star de Tamarindo !

Pourquoi on a adoré ?

Lorsque l’on est bien entouré, Tamarindo c’est bien plus que de simples spots de surf. Nous avons vraiment compris en quoi la pratique du surf peut s’assimiler à une véritable “Life Therapy”. En effet, il faut être patient mais aussi humble (leçon que l’on a bien comprise après avoir fait la machine à laver 4 fois de suite). L’océan vous relaxe et permet de faire le point sur soi même. Plus vous comprendrez et rentrerez en harmonie avec votre environnement, plus vous y prendrez du plaisir. Enfin, pour progresser, il faut de la persévérance et ne jamais abandonner (ce qu’Elisa a failli faire chaque jour la première semaine haha). Il y a des jours avec et des jours sans, il faut écouter son corps et surtout écouter l’océan 😉

Maintenant, on souhaite que le surf devienne un fil rouge de nos voyages au même titre que la plongée. Nous n’avons qu’une hâte : surfer à nouveau !

En bonus, la carte des spots de surf de Tamarindo

Tamarindo, c’est plus d’une dizaine de spots de surf tout niveau accessibles à pieds, en voiture ou en bateau. Ne vous lancez pas à l’aveugle et utilisez l’application Magic Sea Weed ou Windy pour avoir une idée du swell !

spots surf tamarindo

🍺L’activité n°2 à Tamarindo ? Profiter du multiculturalisme au Costa Rica

La Costa Rica est une nation qui accueille des personnes du monde entier. Tamarindo est même surnommée Tamagringos de part sa forte concentration en Américains et Canadiens… Il y a un aéroport à Libéria qui propose des vols directs assez économiques en direction des US. Pour faire simple, si vous avez envie de rencontrer du monde, vous êtes au bon endroit. Aussi, niveau gastronomie vous aurez une belle palette de choix.

Faire un voyage culinaire

Les restaurants

Peu importe votre envie du moment, vous trouverez de quoi la satisfaire à Tamarindo ! La ville dispose d’un nombre assez incroyable de restaurants en tout genre et ça change du casado. Voici la sélection testée et approuvée par les Paresseux Curieux. 

  1. Chiringuito : idéal si vous avez envie de manger du poisson fraîchement pêché les pieds dans le sable. Les plats sont très copieux et délicieux. Nous avions pris le ceviche (pour 7$ il y en a pour deux) et le kebab de poulpe (une vraie merveille).  
  2. Bamboo sushi : envie de poisson cru et vous avez un peu de budget ? Un large choix de rolls avec très peu de riz et beaucoup de garniture. Pour accompagner le tout, vous avez un happy hour toute la soirée : 2 mojitos pour le prix d’un… 
  3. Green Papaya : manger des plats mexicains / thaï sur une balançoire ça vous tente ? La nourriture est très bonne, copieuse et servie avec le sourire d’un staff de qualité. Une valeur sûre sur Tamarindo (on dit pas ça car on connait Félipe);
  4. Venezia gelati : un air d’Italie à Tamarindo, pour 2,5€, vous aurez presque l’impression d’être à Venise !

Les marchés

Envie de vous promener et d’avoir un vaste choix de restaurants au même endroit, on a aussi ce qu’il vous faut :

  1. Jardin de Tamarindo : un chouette endroit qui accueille différents food trucks. Nous y avons mangé uruguayen chez Little Charrua et c’était vraiment délicieux. Vous pouvez aussi y prendre des churros à la Churretica, attention, un peu cher quand même (3000 colonnes les 3 avec des topping).
  2. Night Market : un vaste choix de restaurateurs pour déguster des bons petits plats faits maisons devant vos yeux ! Pizzas, arepas, crêpes brésiliennes de tapiocas, gâteaux délicieux (à côté des arepas, à bon entendeur) ;
  3. le marché du samedi matin : on ne connaît pas son nom mais parfait pour faire le plein de fruits et legumes BIO ! 

Danser jusqu’au bout de la nuit

Les voyageurs que l’on a rencontrés sur le trajet nous l’ont bien dit : quand on vient à Tamarindo, au Costa Rica, c’est aussi pour faire la fête et rencontrer des personnes du monde entier ! Après 1 an de pandémie et le peu de festivité qui va avec, c’est avec curiosité que nous avons redécouvert la notion de bar et de dancefloor. Effectivement, si vous voulez faire la fête, vous n’allez pas être déçu du voyage.

Les bars en ville

Pour goûter à l’ambiance de Tamarindo, voici les endroits que nous avons pu expérimenter pendant notre mois :  

  1. Le Chiringuito pour un happy hour les pieds dans le sable devant le coucher de soleil ;
  2. Oveja pour son happy hour et ses délicieux cocktails ;
  3. Le Pacifico pour ses Ladies night du mercredi soir (free shot for ladies) mais surtout parce qu’il y a une bonne ambiance tous les jours ;
  4. La rotonda, pour zoner. Oui parce qu’à un moment, vous allez vous retrouvez à ce rond-point à attendre quelque chose avec une Impérial dans la main.

Les after-parties

Nous n’en avons pas fait beaucoup parce que c’était à chaque fois une véritable expédition mais on vous briefe quand même sur le sujet ! A un moment de la soirée, les bars vont commencer à fermer et vous allez sûrement attendre au rond-point (aka la rotonda) précédemment évoqué. De là, vous pourrez aller faire la fête sur la plage par exemple. Attention à votre consommation de choses illicites : les policiers pourraient vous adresser une amende importante.


Autre option, aller à une after party, parfois organisée par les auberges, parfois par des particuliers. Un moyen de transport est généralement arrangé depuis la rotonda. Nous sommes par exemple allés à Hienas Lodge pour une soirée qui avait tout d’une discothèque ou au Roof, à Tamarindo. Pour ces fêtes, il faut en général payer une entrée. Entre 2000 et 4000 colonnes pour une grosse ambiance, on en dit quoi ?

Comme toutes stations balnéaires touristiques, la consommation d’alcool et de drogue est assez commune. Ne soyez donc pas étonnés si on vous propose un peu d’herbe dans la rue !

Party Boat : Antares Sailboat pour du maxi fun !

Si votre envie de faire la fête à quelques notions de nage, prenez la direction du voilier Antares avec son équipage de pirates pour passer un moment haut en couleur. Au programme, un open bar, 5 collations délicieuses et du snorkelling. 

Bon, pour le snorkelling.. cela dépend de la visibilité. Mais vous pouvez aussi boire des bières dans l’eau tout simplement et ça, par tout temps. Si il y a trop de courant, votre sécurité sera assurée avec des frites flottantes comme dans les piscines (ou noodles comme les appellent les Américains). Un vrai challenge de tenir sa bière à la main sans que de l’eau de mer s’y incruste.

On a vraiment passé un super moment sur ce voilier avec notre fine équipe. Une super ambiance, tout était délicieux et nous avons pu nous ambiancer sur la musique de notre choix. En prime, sûrement un des plus beaux couchers de soleil que l’on aie vu sur Tamarindo.

Le prix de cette journée bateau ? 89$ et ça vaut le coup vu le nombre de pinacolada que l’on a bu. Pour un peu moins cher, vous pouvez aussi choisir de le faire sur un Catamaran mais la nourriture y est moins qualitative et l’open bar ne joue pas les prolongations.

🏖Découvrir les plages magnifiques du Costa Rica à Tamarindo : par ici !

De Playa Grande à Playa Carbon : une plage de sable noir à voir à Tamarindo

Pour cette balade, munissez vous d’un peu de monnaie et de votre plus beau chapeau : le soleil ne fait pas de cadeau ! Aussi, on recommande de prendre des chaussures de marche (aller-retour ça fait quand même presque 20 kilomètres).

Première étape, traverser l’estuaire. Ne vous amusez pas à le faire à la nage, il y a des crocodiles et ce n’est pas un mythe. On prend donc sagement le petit bateau qui coûte 1000 colonnes le trajet pour traverser (2000 CLN aller/retour du coup).

Attention, le dernier bateau part aux alentours de 17h de Playa Grande. On pense donc bien calculer son retour pour ne pas se retrouver coincé et devoir payer un taxi.

Pour la suite, il va falloir longer toute la Playa Grande. Comme son nom l’indique, la plage est longue, très longue. On espère que vous aurez un peu de vent mais pas trop pour rester frais sans être balayés par le sable. C’est très joli, le sable est très fin et vous y trouverez des cornes de licornes (véridique !). Il est possible aussi de surfer juste après l’estuaire pour ceux qui sont déjà à l’aise.

Après une bonne heure de marche, vous arriverez à la playa Carbon. Un doux mélange de sable blanc et noir qui donne envie de manger du marbré au chocolat ! On vous conseille de vous y baigner, l’eau est absolument transparente, c’est magique !

Playa Langosta : une des plus grandes plages du Costa Rica

La fameuse plage de la langouste est très appréciée des surfeurs qui viennent à pied depuis Tamarindo au Costa Rica et on comprend pourquoi. A seulement 20 minutes de la  ville, elle s’étend sur plusieurs kilomètres avec un sacré charme. Il y a ici aussi un estuaire à traverser. Attention quand la marée est haute, le courant est assez fort et le passage assez haut, mais il est possible de le faire en marchant et gardant les sacs au-dessus de la tête.

Si vous êtes là pour surfer, voici deux spots : la Casita et Playa Negra. Attention, il faudra sûrement s’y rendre en voiture.

Petite mention spéciale pour le coucher de soleil et les terrains de volley qui sauront finir votre balade en beauté.

Sur la route de la Playa Avellanas : balade de luxe

Pour cette balade, on vous emmène après Langosta pour une loooongue balade à la découverte des infrastructures de luxe au-delà de Tamarindo. On ne va pas vous mentir, c’est un peu par accident que l’on s’est retrouvé dans ces lieux ! 

 

La balade vous porte jusqu’aux abords du Parque Nacional Marino Las Baulas. On imagine très bien que la mer y est très riche en poiscaille vu le nombre de coquillages géants et de coraux que l’on trouve sur la plage. Malheureusement, cette dernière était un peu trop agitée pour que l’on s’y baigne. 


Si vous êtes courageux, vous pouvez marcher jusqu’à la plage Avellanas. Ne l’étant pas (cette foi-ci) et surtout souhaitant éviter de passer l’estuaire de Langosta de nuit, nous sommes allés jusqu’à la plage Mansita, en face du Marriott, hôtel 5 étoiles. Ni une ni deux, Mimi dit : “range la serviette et soit naturelle”. On rentre sans encombre et c’est un petit plouf dans l’eau clair que nous avons fait dans une piscine étoilée ! Un moment plutôt chouette. Si vous en avez marre de marcher sur la plage, un retour par la forêt est possible aussi, attention, vous croiserez par contre la route du golf (un moment idéal pour remplir sa bouteille d’eau).

De la Playa Flamingo à la Playa Conchal : entre snorkelling et coquillages

Ultime balade pour se rendre sur l’une des plus belles plages du Costa Rica : la playa Conchal. Pourquoi ce petit nom ? Parce qu’une partie de son sable est uniquement composé de coquillages. Stylé n’est ce pas ? L’eau est vraiment magnifique et c’est d’ailleurs sûrement la plus transparente que l’on aie vue près de Tamarindo. 

Nous en avons profité pour aller faire un tour sur la plage voisine, la Playa Flamingo. Enfin voisine, oui mais à vol d’oiseau… 1h30 de marche quand même. On a été plutôt déçus de constater une belle exploitation de la côte bien moche à cet endroit avec de beaux immeubles bien affreux. En revanche, nous avons vraiment apprécié notre snorkelling sur le côté gauche de la plage. On a pu observer un gang d’une vingtaine de puffer fish et ça, ça n’a pas de prix !

Pour vous rendre à Brasilito, prenez le collectivo depuis Tamarindo (un taxi partagé) jusqu’à Huacas. Comptez 3000 colonnes. Ensuite de Huacas à Brasilito, c’est moins de 2000 colonnes. Vous pouvez aussi prendre un taxi depuis Tamarindo si vous en avez 9000 colones par personne a dépenser.

🤔 Bon, Tamarindo au Costa Rica ça vaut le coup ou pas ?

Tamarindo ne va certainement pas vous épater par son architecture, ni par sa taille, ni par sa rue commerçante ou ses établissements luxueux. Si vous cherchez une ville typique, authentique, très peu touristique, c’est dans le mille qu’on vous dit que vous n’êtes pas au bon endroit.

Tamarindo, c’est avant tout un excellent spot de surf pour tous les niveaux, de la plage, des rencontres et une très bonne ambiance. Si l’une de vos ambitions durant votre voyage est d’apprendre ou de progresser en surf, feu vert. Dans le cas où vous seriez en mal de lien social ou cherchez un endroit pour vous poser avec de nombreuses infrastructures, let’s go ! Ce qui fait la beauté de Tamarindo, c’est avant tout les gens. De passages, saisonniers, résidents, ce sont eux qui rendront votre séjour inoubliable.

Et attendant, on pense vous avoir donné de quoi vous occuper lors de votre passage à Tamarindo, au Costa Rica. Nous avons passé un mois merveilleux là-bas et on est vraiment contents de partager tous ces endroits avec vous ! Et surtout, n’oubliez pas d’aller voir le coucher de soleil tous les soirs sur la plage, ce sera chaque jour un spectacle dont vous ne vous lasserez pas.

❤️ Epingle nous pour garder ce guide de Tamarindo au Costa Rica

pinterest tamarindo
pinterest tamarindo
pin pinterest tamarindo
- 30 avril 2021

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *