Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Humidité et drone : comment se débarrasser de la buée pendant vos vols ?
Nos Conseils

Humidité et drone : comment se débarrasser de la buée pendant vos vols ?

L’humidité et le drone.. ils ne font pas bon ménage ! L’apparition de buée sur un drone ou de condensation est un problème récurrent que n’importe quel pilote d’UAV peut rencontrer. D’un simple inconfort visuel temporaire, ce phénomène peut jusqu’à ruiner votre expérience de vol, sans parler d’une dégradation fatale de la qualité de vos prises de vues. Pire encore, si aucune action n’est prise, la condensation peut revenir systématiquement et devenir votre pire ennemi.

Dans cet article, nous verrons le pourquoi et comment afin d’éviter l’apparition de condensation ou de buée sur la caméra de votre drone. Si le problème est déjà présent, ne partez pas si vite, j’ai peut être la solution ! De la buée était déjà apparue sur mon Mini 2 occasionnellement, mais sur le DJI Mini 3 Pro, c’est devenu extrêmement gênant et frustrant depuis que nous avons mis les pieds dans des pays au climat tropical. Les sessions drone ont été fréquemment écourtées et la majorité des clichés sont inexploitables. 

Bonne nouvelle, le problème est résolu et je vous livre mes solutions et ce que j’aurai aimé qu’on me dise avant !

🥵 Pourquoi de la buée se forme sur la caméra de mon drone ?

Parebrise de voiture, miroir de la douche ou sur votre appareil photo, l’humidité et la buée font partie de notre quotidien. Mais lorsque la condensation s’attaque à la lentille de votre caméra de drone, ça devient une affaire personnelle. En vacances, et d’autant plus pour des professionnels, ce sont des prises de vue gâchées. Une session de drone ne laisse pas beaucoup de temps à l’improvisation et bien souvent le résultat est une perte de netteté. Des images floues, comme si un brouillard ou un linceul blanc stagnait juste devant notre objectif et nous bloquait en 320 pixels.

condensation_drone_dji

Pour prévenir l’apparition de condensation ou de buée à cause de l’humidité sur votre drone, il faut d’abord comprendre le pourquoi avant le comment. La condensation est le passage de l’état gazeux à liquide ou solide de molécules d’eau. Lorsqu’une atmosphère chargée en eau (dont en humidité) rencontre une paroi plus froide, la vapeur va se condenser et se transformer en gouttelette d’eau solide. 

Le taux d’hygrométrie est le nom scientifique pour parler de l’humidité. Plus il est élevé, plus la condensation se fera rapidement. Dans le cas d’un drone, la lentille de la caméra est cette fameuse paroi. Elle sépare l’intérieur de l’objectif, qui contient aussi de l’air et n’est pas isolé thermiquement, de l’environnement extérieur. On convient donc que des notions de variations de température (et donc d’altitude) et d’hygrométrie sont à considérer lorsqu’on parle du phénomène de condensation dans le cas de notre drone.

condensation_buee_drone

😎 Comment savoir si la buée est à l'extérieur ou à l’intérieur de la caméra ?

La buée peut se manifester à deux endroits différents sur la caméra de votre drone. L’une est naturelle et on s’en débarrasse facilement en quelques minutes. L’autre est, comment dire, une vraie plaie. Dans les deux cas, on constate une dégradation flagrante de la netteté de vos images. Levons le voile blanc sur comment la condensation apparait !

Condensation sur la caméra du drone (extérieur)

C’est le phénomène le plus classique et le plus simple à retirer. On l’explique par un changement soudain de chaleur, d’humidité ou de température. Tant que le gradient entre les deux surfaces reste trop important, on constate l’apparition instantanée sur la lentille extérieure le dépôt d’une pellicule d’eau opaque.

Au quotidien, cela donne des choses comme : 

  • souffler sur une vitre avec son haleine et y dessiner quelque chose ;
  • passer d’une chambre climatisée à l’extérieur dans un pays tropical ;
  • le pare brise de la voiture lorsqu’il se met à pleuvoir ou qu’il fait froid le matin ;
  • entreposer son drone au chaud dans la voiture et sortir dans le froid.
condensation-on-a-camera-lens

La buée en surface de l’objectif se déclenche rarement pendant le vol. Les optiques étant traitées contre la buée due aux petites variations.

Vous n’êtes pas sûr que de la buée se trouve sur la lentille ? Faites le test suivant : si vous passez un chiffon microfibre, la couche opacifiée doit se retirer. Pas définitivement, car elle reviendra tant que les deux surfaces ne se sont pas homogénéisées.

buée drone vue desert

Condensation dans la caméra du drone (intérieur)

Cette fois-ci on constate l’apparition d’une couche opaque à l’intérieur de la lentille qui s’en va progressivement. Un espace hermétique scellé dont l’utilisateur n’a pas accès, à part en démontant l’objectif ce qui entraînera l’annulation de la garantie constructeur.

condensation interieure camera drone

Max de la chaîne YouTube MonSport06 en a fait les frais aussi. Ce phénomène ne devrait pas être présent si votre drone est neuf et que vous ne l’avez jamais exposé à la pluie ou à des pays tropicaux.

L’apparition de la condensation n’est pas instantanée.  Quelques minutes après le décollage apparaîtra notre Némésis. Tellement plus vicieux de ne profiter qu’un aperçu et de devoir suspendre son vol.

Parfois, des fines particules d’eau d’une atmosphère trop humide arrivent à se glisser à l’intérieur et passer le joint d’étanchéité. Cela arrive par exemple si une pluie diluvienne s’abat sur vous. Dans d’autres cas, on peut remettre en question la  qualité du joint étanche ou de l’atmosphère contrôlée lors de la fabrication du drone (de l’air trop humide se retrouve emprisonné dans l’objectif).

De plus, pendant le vol, la chauffe du drone va souffler sur la Gimbal. Ajoutez à ça, une température qui diminue plus l’altitude grimpe et vous aurez un beau gradient propice à la condensation.

faire le kawah ijen avec un tour

C’est d’autant plus vrai dans les pays tropicaux où le taux d’humidité est très élevé. D’ailleurs cela entraîne de nombreux problèmes de moisissure dans les optiques.

Cette fois-ci, si vous passez un chiffon, rien ne se produira. Normal car l’humidité du drone est à l’intérieur. En inclinant la caméra du drone sous plusieurs angles, vous vous en rendrez compte.

🥰 Comment se débarrasser de l'humidité sur son drone

Enlever la buée sur la caméra du drone (extérieur)

Il est très facile de se débarrasser de l’humidité sur la caméra d’un drone puisqu’elle s’en va naturellement au bout de quelques minutes. Patientez un peu, le temps que les différents matériaux s’adaptent aux nouvelles conditions. Inutile de passer 5 minutes à essayer de retirer la condensation puisqu’elle reviendra.

Les objectifs en plastique sont moins susceptibles de créer de la condensation contrairement à ceux en métal puisque la température du matériau a tendance à moins varier.

colombie humidité drone

En temps normal, les optiques sont traitées pour être insensible aux petites variations d’humidité ou de température. Seuls des gros changements laisseront une trace sur la caméra de votre drone. C’est le cas si vous passez d’une chambre climatisée à 25° avec un air sec à un 35° et 90% d’humidité d’un pays tropical.

Il n’est pas improbable que de la condensation se forme pendant un vol, notamment si vous dépassez les 120 mètres autorisées d’altitude ou que vous entrez dans une masse d’air froid. Pas de panique, redescendez un peu, et inclinez la caméra vers le bas.

En bref, prenez votre mal en patience avant de décoller. Entre 5 à 10 minutes d’attente avant de nettoyer avec un chiffon microfibre les résidus de la pellicule d’eau si elle ne s’est pas enlevée par elle-même.

Enlever de la buée dans la caméra du drone (intérieur)

Vous avez détecté de l’humidité dans la caméra de votre drone ? Pas de panique, il m’est arrivé exactement la même chose et voici 3 solutions pour y remédier. Ne tardez pas avant d’agir car si, effectivement l’hygrométrie dans la caméra est importante, cela peut entraîner l’apparition de moisissures qui, une fois installée, nécessite de démonter entièrement l’objectif.

🚫 Séchez son drone avec un sèche cheveux

LA chose à ne pas faire pour se débarrasser de l’humidité. Le risque de brûler des composants ou faire fondre son drone est trop élevé pour un résultat moindre. 

Si l’air n’est pas assez chaud, l’hygrométrie ne va pas baisser. C’est donc une mauvaise idée de faire sécher son drone ou même un téléphone portable avec un objet tierce.

humidité drone komodo

✓ Plonger votre drone dans un sac de riz sec

La première des solutions est la plus simple à mettre en place. Il suffit d’enterrer le drone sous une épaisse couche de riz blanc non cuit dans un sac en plastique. 1kg suffit pour un mini 3 mais prenez large si jamais. Fermez bien le sac et laissez reposer dans un environnement sec (une chambre climatisée par exemple) pendant au minimum 48h. 

Pourquoi du riz ? Cette céréale absorbe l’humidité présente dans l’air. Le processus est assez lent, il faut être patient. Cette technique fonctionne si le drone n’a pas été longtemps exposé à l’humidité.

Pour votre prochain vol, il faut être méticuleux et enlever l’ensemble des grains de riz qui peuvent être coincés à l’intérieur. Si par mégarde il en restait un dans les moteurs brushless, cela pourrait l’endommager.

Dans mon cas, j’ai essayé la technique 72h deux fois. Les 2 vols suivants ont fonctionné mais le problème de buée à l’intérieur de la caméra est revenu ensuite.

humidité drone desert

✓ Placer le drone dans un sac anti-humidité avec des sachets de Silica Gel

Pour moi, la méthode la plus efficace. Le plus compliqué étant de trouver ces deux ingrédients : 

  • un sachet de conservation ou de congélation anti-humidité de type ziploc. Ce sont ceux en plastique épais qui se ferment avec un zip que l’on vient clipser. Votre drone doit rentrer entièrement à l’intérieur ;
  • des sachets de Silica Gel. Ils renferment des petites billes qui ont la particularité d’absorber l’humidité efficacement. On les retrouve souvent à l’intérieur des boîtes de chaussures, sac à main etc.. Une bonne grosse poignée suffit.

Insérez deux à trois sachets de Silica Gel dans la protection pour la Gimbal et placez ensuite votre drone dans le sachet anti-humidité accompagné du reste du Silica Gel. Sceller le zip et patienter 48 heures. Cette recette devrait faire des miracles ! N’hésitez pas à conserver le Silica Gel pour stocker son drone par la suite.

gimball condensation
drone condensation ziplock

Les sachets de Silica Gel ont tendance à rapidement se percer. Un utilisateur a trouvé l’astuce d’utiliser un collant de sa femme pour les contenir ! Malin.

🥵 Contacter le service après vente DJI

Si aucune des deux solutions ci-dessus n’a fonctionné pour vous, une des dernières options restantes est de contacter le service après-vente DJI. Une alternative pénible car il faudra envoyer le drone en réparation pour un certain temps. 

Sachez que si votre drone est neuf, la condensation DANS la lentille est totalement anormale. Le SAV devrait donc ne pas être tatillon sur les détails. Dans le cadre du DJI CARE, vous devriez vous en sortir sans frais. Sinon je vous invite à les contacter et échanger avec l’équipe DJI.

🥵 Démonter la lentille et nettoyer

Dernière méthode destructice cette fois-ci car il s’agira d’ouvrir la lentille de la caméra afin de nettoyer et déshumidifer l’air contenu dans cette partie. Fin de la garantie et possibilité d’endommager plus que de réparer. Je vous invite donc à la plus grande prudence et à demander l’avis d’un professionnel si vous en êtes rendu à ce paragraphe même si certaines vidéos Youtuve vous affirment pouvoir réaliser cette opération vous même dans votre cuisine.

😩 Buée et humidité sur le drone DJI MINI 3 : un défaut de fabrication ?

Pour avoir parcouru le net en recherche d’informations sur ce problème de condensation, j’ai constaté que le DJI Mini 3 Pro était souvent mis en cause.

Un grand nombre de vidéos sur Youtube en parlent et certains blogs incluant celui des officiels des utilisateurs DJI mentionnent un défaut de fabrication notamment concernant la qualité de l’atmosphère contrôlée et un taux d’humidité trop important. Sans démentir, DJI invite ses utilisateurs à envoyer au service après-vente le drone pour réparation. C’était sans compter sur une chauffe importante de ce modèle de drone qui vient amplifier le phénomène de condensation.

Beaucoup de propriétaires de Mini 3 sont furieux auprès de la marque. Pour un drone semi-professionnel dont le tarif commence à 1000€, on s’attend à une certaine qualité de construction. Surtout que le Mini 2 n’a pas ce défaut à ma connaissance.

drone humidite

Conseils afin d’éviter que la buée dans la caméra de son drone

Que vous vouliez éviter l’apparition de buée sur ou dans la caméra de votre drone, il est bon de suivre ces quelques conseils de précaution :

  • Il est préférable d’éviter de grosses variations de température ou d’humidité. Par exemple en hiver, préférez placer votre drone dans le coffre de votre véhicule dont la température est plus proche de l’extérieur ;
  • Sortir son drone quelques dizaines de minutes avant le début de votre vol afin d’être sûr que la température de la lentille est la même que l’extérieur ;
  • Ne démontez jamais vous même l’objectif de la caméra du drone si celui-ci dispose toujours d’une garantie et, bien sûr, si vous savez ce que vous faites ;
  • Lorsque vous ne l’utilisez pas, entreposez  votre drone dans un sac anti humidité de type ziploc. Trouvable dans n’importe quel supermarché au rayon cuisine et conservation ;
  • Conserver 2 sachets de Silica Gel à l’intérieur de la gimbal et de sa protection, ainsi que d’autres dans le sac anti-humidité type ziploc. Cela permettra de conserver une atmosphère sèche ;
  • Il est toujours préférable d’éviter de voler sous la pluie. Si vous vous faites surprendre par quelques gouttes, inclinez la gimbal vers le bas afin d’éviter des projections d’eau sur la lentille et rentrez immédiatement ;
  • Évitez de reporter la résolution du problème à plus tard si vous constatez qu’il est récurrent. Plus vous attendez, plus cela peut endommager votre drone.
zero humidite sur le drone la prochaine fois !

En espérant qu’en suivant ces conseils vous puissiez voler avec toutes les capacités de votre drone et ce dans toutes les conditions climatiques !

😘 Epingle nous pour ne plus être embêté par l'humidité sur ton drone en voyage.

humidité sur le drone : conseils pour l'oublier
drone et humidite : la fin du cauchemar
- 23 novembre 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup