Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter le Pays Basque : 5 raisons qui nous donnent envie d’y retourner
Destinations, Europe, France

Visiter le Pays Basque : 5 raisons qui nous donnent envie d’y retourner

Posons le contexte de cet article. J’ai (mimi mâle) rejoint ma maman à Anglet pour passer quelques jours avec elle pour visiter le Pays Basque. Depuis petit, nous étions souvent de passage dans la région, sans s’y attarder. C’est avec envie que j’ai donc abordé cette promenade de quelques jours. On vous raconte le Pays Basque au travers de ses légendes pour une aventure mystique !

Nature
Nature
Plage
Plage

🏄🏼Visiter Biarritz de jour ou de nuit

Si le Pays Basque est une terre de mythes et de légendes, Biarritz n’est pas une exception. Elle est entourée de falaises et abrite des mystères. Tantôt station balnéaire, tantôt QG de compétitions de surf, l’ancienne paroisse de Bayonne est très dynamique et les activités ne manquent pas.

Afin de mieux planter le décor, petit point histoire ! On est face à une ville qui a toujours développé ses activités autour de l’océan (logique jusqu’ici). Elle était reconnue pour la pêche à la baleine jusqu’au XIXème siècle. Après une période de déclin économique, Napoléon III et l’impératrice Eugénie en font leur ville de villégiature (ils y passent leurs vacances quoi). La cité de pêcheur se transforme alors en une station balnéaire très réputée où la belle société européenne se côtoie. Les établissement de luxe fleurissent, l’économie repart et perdure jusqu’en 1929. Ces évènements ont donné naissance à de nombreuses légendes urbaines. On vous emmène survoler la ville en frôlant délicatement la frontière du réel et de l’imaginaire. C’est parti ?

📍Première étape : l'Hôtel du Palais

Remontons dans le temps pour se rendre à l’ancienne résidence d’été de Napoléon III : une bien belle bâtisse qui offre tous les avantages d’une station thermale. Dans ce bâtiment est née l’histoire de la chambre d’amour, donnant aussi le nom à une promenade le long de la grande plage du Miramar. Laurens est orphelin. Saubade est fille d’un riche cultivateur. Ils s’aiment profondément en dépit de l’opposition du père de la demoiselle. Pour se voir, ils se retrouvent dans une grotte proche de l’Hôtel où elle réside. Un jour, l’orage explose dans le Golf de Gascogne, l’eau monte rapidement, les vagues déferlent et les deux amoureux se retrouvent piégés dans la grotte et y périssent. Une histoire aussi belle que triste qui donne au lieu une touche romantique incomparable.

📍Deuxième étape : la Villa Belza

Le nom ne vous dit probablement rien, mais vous avez surement déjà vu en photo cette villa perchée sur un rocher. Son histoire est des plus curieuse. La municipalité décida de vendre ce bout de terre atypique, appelé le champ du rossignol. Différents propriétaires s’y succèdent sans jamais rien y construire. Finalement, Ange Dufresnay (directeur d’une entreprise d’assurance), nouveau propriétaire, y construit une villa avec un donjon du Moyen-Age et une tour en 1882. L’aspect lugubre de la demeure, et sa présence près du trou du diable, alimente la rumeur que des sorcières et des revenants y habitent. Ça donne des frissons dans le dos ! Autre bizarrerie, la Villa a eu plusieurs fonctions au cours de sa carrière : restaurant russe, cabaret, auberge, squat sans que rien ne perdure. Aujourd’hui, c’est une demeure bien restaurée à l’histoire intrigante.

📍Troisième étape : le Rocher de la Vierge

Sur ce roc isolé au bout du monde, la légende raconte, qu’un jour, les pêcheurs furent pris dans une violente tempête. Une lumière divine guida alors leur route jusqu’au port et ils rentrèrent sains et saufs. En remerciement, ils érigèrent une statue de la Vierge sur le rocher que Napoléon III perça plus tard pour en faire une digue et un accès au port.

Regardez le soleil lorsqu’il est sur le point de se coucher, vous verrez peut être la “ligne verte”, un phénomène atmosphérique courant à Biarritz.

Petit point transport : pour se rendre à Biarritz depuis Paris la meilleur solution reste le train : TGV jusqu’à Bordeaux puis 2h de TER jusqu’à Biarritz. Le TER continue jusqu’à Hendaye et s’arrête à Bayonne, Anglet et Saint-Jean-de-Luz pour moins de 10€. Autre option : la voiture pour explorer les terres. Le paysage est très beau le long de la nationale et vous pouvez aussi prendre l’autoroute.

📍Les autres incontournables de Biarritz

Pour peaufiner votre séjour à Biarritz, voici des suggestions de lieux/activités sympathiques à visiter/faire :

  • manger autour du marché des Halles se dressent des bars et restaurants qui donnent envie. Bonne ambiance et produits du terroir garantis;
  • se balader en direction du Phare de Biarritz;
  • admirer le coucher de soleil depuis une guinguette au Port des Pêcheurs;
  • goûter au breuvage local à la cidrerie artisanale Txopinondo (plus d’informations sur les visites ici); 
  • se prendre pour un local au Port Vieux : petite crique, située à deux pas du rocher de la vierge, où les vrais Biarrots viennent se baigner;
  • regarder l’océan devant Sainte Eugénie de Biarritz : belle église néogothique patronne de l’Impératrice Eugénie.

Si vous voulez plus de détails et de bonnes adresses de bars et restaurants, je vous invite à consulter l’article de Virée Malin, très complet, en attendant que nous fassions une nouvelle escapade à Biarritz 

😋 Plein la vue et plein les papilles : c'est aussi ça visiter le Pays Basque

Explorer des paysages à couper le souffle du Pays Basque tout en visitant les villes

L’origine de la langue (l’euskara) et du peuple Basque reste un mystère aujourd’hui. La plus proche serait le Japonais mais leur descendance n’a pas pu être retracée. Hébreux, Finnois, nomades des grottes pyrénéennes  ? Un mystère toujours entier. Le Pays Basque fut a de nombreuses reprises sous domination Celte, Latine, Germaine, Slave et Grec mais aucun de leur dialecte n’aura survécu dans la région après leur invasion.

Une chose est sûre, le paysage basque est un plaisir pour les paresseux curieux avec ses points de vue cachés dans les falaises. On en a trouvé un à Bidart ici. Un chemin de terre rattachait un petit banc face à l’océan avec pour seul compagnon le bruit des vagues et des mouettes. A vous de jouer pour en trouver d’autres !

 

De plus, la région est peuplée de châteaux et d’établissements d’époques : tous magnifiques ! Je pense notamment au château d’Urtubie et au château d’Abbadia car nous avons croisé leur route et fait une rapide visite du premier.

Dormir dans un monument historique et atypique ça vous dit ? Sachez que le château d’Urtubie dispose de charmantes chambres bien décorés pour un prix raisonnable (à partir de 100€/nuit). Le petit déjeuner est servi dans la salle des armes et vous aurez droit à une visite guidée du chateau et de son domaine qui sont très bien entretenus. Ma maman a déjà passé une nuit la bas et elle a adoré.

😋 Gouter aux spécialités locales, une autre manière de visiter le Pays Basque

Côté papilles, vous devez sûrement connaître le gâteau Basque ! Le meilleur que j’ai mangé provient de chez Lucas à Hossegor. Sinon, du point de vue gastronomie, repartez avec du piment d’Espelette, de l’Ossau Irraty ou du Sagarno (vin à la pomme) de chez Txopinondo. Bon, si vous limitez votre consommation de viande comme nous, vous risquez d’avoir quelques difficultés. Amateurs de sucré, foncez chez les créateurs du macaron, la Maison Adam, à Saint-Jean de Luz.

Dans le cas où vous souhaiteriez vous faire plaisir, je vous donne une liste des restaurants et auberges gastronomiques pour visiter le Pays Basque autrement ici. Mention spéciale pour “La Table des Frères Ibarboures” qui se situe à Bidart : un des meilleurs de la région d’après internet et d’après ma maman 😬.

La Cidrerie Txopinondo se visite. L’entrée est gratuite et on vous fera découvrir la recette de fabrication du sagarno, la plus vieille boisson du Pays Basque. Mangez sur place dans une ambiance taverne, avec grillades et bien sur dégustation des boissons de la maison. Pensez cependant à réserver, toutes les informations sont disponibles ici ou sur leur page instagram ici.

🇪🇸 Prendre quelques tapas à San Sebastian pour visiter le Pays Basque espagnol

Capitale de la province du Guipuscoa, la ville a la particularité d’être coincée entre deux imposants massifs rocheux, les monts Igeldo et Urgull.

Attentifs au plan de villes ? Celle ci présente une structure typique des villes basques. Bars à tapas et accent espagnol, San Sebastian est un incontournable si l’on veut visiter le Pays Basque espagnol sans trop s’éloigner de la frontière.

Notre visite de la ciudad, capitale du Pays Basque espagnol (Olé !)

Garés dans un parking couvert proche de la plage Zurriola, nous avons emprunté le pont qui mène à la vieille ville située au pied du mont Urgull

Nous nous sommes laissés porter par les ruelles ombragées jusqu’à la Place de la Constitution et la Basilique Sainte Marie du Choeur. Deux lieux très importants car c’est ici que la population se réunissait pour célébrer les fêtes religieuses et de San Sebastian ! En chemin, vous y trouverez des galeries d’art à visiter comme la galerie Ariste Guiart dont le travail contemporain de l’acier est magnifique.

Il est aussi possible de faire une micro-rando direction le sommet du Mont Urgull qui offre une splendide vision panoramique des deux côtés de la ville. Attention, ça grimpe sec ! Au dela du Paysage vous en dit plus ici.

Enfin, nous avons pris quelques pintxos, canas (demi) et sangria au Casa Vergera et au Hemeretzi. Il y a plein de terrasses où manger et se poser, fiez vous à votre intuition pour trouver la bonne ! 

Les adresse additionnelles des paresseux curieux

Ce passage à San Sebastian fut une bonne mise en bouche. D’autres trésors se cachent entre ses murs (spotted sur l’internet) :

  • El Mont Igueldo avec son funiculaire et son parc d’attractions en altitude. Découvrez ici l’article d’Au dela du paysage pour en savoir plus;
  • le Musée San Telmo qui a l’air dingue;
  • L’Aquarium avec son grand couloir en verre sous l’eau.

🔴 S'imprégner de la culture basque à Saint-Jean de Luz

Ouvrons le livre d'histoire

Saint-Jean de Luz, ou Donibane Lohizune en Basque, est une belle petite ville typique de la région ! Arrêtons nous quelques instants sur la fameuse place Louis XIV. Pourquoi est-elle si connue me direz-vous ? Et bien la réponse est simple : Louis-Dieudonnée Capet, aka Louis XIV, alias Roi Soleil s’est marié à l’église de Saint-Jean Baptiste avec Marie-Thérèse d’Autriche. Petite anecdote amusante, en plus d’avoir été un mariage grandiose comme on en fait plus aujourd’hui, Louis XIV a demandé à murer la porte de l’église pour qu’aucun gros mariage n’y soit fait à l’avenir. Rassurez vous, on peut toujours la visiter !

Les incontournables de Mimi à St Jean de Luz

Quelques incontournables pour découvrir Saint-Jean de Luz :

  • se promener au port de pêche qui vous fera faire le tour du port jusqu’au phare avec la possibilité de voir des bâtiments à l’architecture moderne en béton construits par André Pavlovsky;
  • randonner vers le fort de Socoa : la balade (de 4km tout de même) passe par le port de Ciboure et la plage Socoa. Pour être tout à fait honnête, je ne l’ai jamais fait. Je vous laisse donc entre les mains expertes de Miaritz qui explique tout ce que qu’il faut savoir;
  • explorer l’église Saint-Jean Baptiste : le monument historique évoqué juste au dessus qui a accueilli le fameux mariage;
  • découvrir la Maison de l’Infante : maison de la reine-mère de Louis XIV et de l’infante Marie-Thérèse. Un ouvrage d’époque en briques roses et pierres, ainsi que deux galeries de 5 arcades à l’italienne. Plus tard Napoléon III et Eugénie y séjournent;
  • rendre grace à la naissance des macarons pour le mariage de Louis XIV en visitant la pâtisserie Maison Adam;
  • flaner rue Léon Gambetta : très commerçante;
  • déjeuner dans les Halles de Saint-Jean de Luz : un endroit fraîchement rénové où vous pourrez manger ou boire des produits locaux;
  • lézarder à la Grande Plage pour finir la journée !

🏔 Gravir la Rhune à pied ou par le petit train : parce que visiter le Pays Basque, c'est beaucoup de grimpette !

Un montagne magique !

On passe forcément à côté de cette grande montagne appelée la Rhune pendant une visite du Pays Basque. Les plus courageux peuvent gravir les 905 mètres de cette mythique montagne de la région. Arrivés en haut, le panorama est incroyable. Croyez moi, petit je l’ai faite plusieurs fois et je m’en rappelle encore ! À en croire la légende, la Dame d’Anboto et son mari le serpent Herensuge demeurent dans une grotte sous la montagne, attention ou vous mettez les pieds.

Lors de notre balade dans le Pays Basque, nous n’avons pas refait la Rhune à cause des chaleurs et par manque de temps. Nous partageons quand même cette belle activité de la région puisque je l’ai faite avec ma famille il y a quelques temps. Par contre, question photo, j’ai du faire avec les moyens du bord, ce ne sont pas les miennes. La prochaine fois que je rentrerai chez moi, je penserai à fouiller les archives !

Informations pratiques pour se rendre à la Rhune

Quelques précisions sur la Rhune s’imposent quand même, il y a deux moyens de parvenir au sommet :

  • À pied, via les sentiers pour randonneurs. 2h30 de montée, 900m de dénivelé et un parcours de 10,3 km. Le chemin passe par plusieurs ambiances (forêts, plateaux, rochers..) et est vraiment agréable à faire. Notre ami All Trails vous donne la fiche randonnée ici.
  • Par le fameux petit train de la Rhune ! Belle pièce d’antiquité par ailleurs, le train à crémaillère, datant de 1924, relie le bas de la montagne au haut en 35 minutes. Un chemin de fer au bord de la falaise qui donne une autre perspective à cette balade. L’idéal pour des enfants en bas âge par exemple.

Le train pour la Rhune coûte assez cher, 19,5€ pour un adulte et 12,5€ pour un enfant aller et retour. Be careful, il y a souvent la queue et la file est longue ! Toutes les informations dont vous avez besoin pour planifier votre journée au sommet se trouvent sur leur site ici.

🗺 Retrouvez nos adresses pour visiter le Pays Basque

📍 Epingle nous sur Pinterest !

Pinterest Pin Le Pays Basque
- 7 août 2020

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *