Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Balade dans le Var : 5 idées pour explorer le littoral
Destinations, Europe, France

Balade dans le Var : 5 idées pour explorer le littoral

La mer et le soleil, on adore ça par chez nous ! En toute saison, laissez vous charmer par nos 5 idées de balade dans le Var, le long des sentiers littoraux. Au programme : des plages magnifiques, des points de vue splendides et surtout des dénivelés souvent positifs pour continuer de muscler le fessier. On vous raconte notre expérience des terres du Var juste en dessous !

Petit Budget
Plage
nature
Nature

🐠 Notre balade incontournable dans le Var : l’île de Porquerolles

Une visite sur la journée

Nous nous sommes rendus sur l’île de Porquerolles pour la journée. Afin de récupérer le ferry qui fait la liaison avec l’île, nous avons pris la direction de la Tour Fondue, sur la presqu’île de Giens.

Avec les copains, nous avons dû nous concentrer sur la face Nord car l’île n’était pas entièrement accessible à cause d’une alerte incendie. Nous pensions louer des vélos sur place, mais c’est à pieds que notre promenade aura lieu. Et on en a bien profité ! 

A peine débarqués, nous découvrons le charme du village de Porquerolles. On retrouve les maisons colorées et les plantes grimpantes que l’on aime tant. Ensuite, l’aventure continue direction le Fort Sainte Agathe et sa vue incontournable sur l’île. C’est le moment photo souvenir de cette balade dans le Var. La vue sur la plage Notre Dame est vraiment sublime et ça tombe bien, c’est là que l’on va après !

Une fois descendus, revenez au port et prenez direction la plage Notre Dame. Sur votre chemin, vous pouvez faire quelques arrêts pour étudier de plus près la température de l’eau 😉 Ne manquez d’ailleurs pas de prendre votre masque et votre tuba (ou cet étrange casque décathlon..) si vous voulez voir quelques poissons. Par contre il faudra nager un peu au large, ou près des rochers. 

La promenade préférée de notre séjour

Cette balade entre ville, plages et pinèdes est une de celles que l’on a préférée dans le Var. L’île de Porquerolles est vraiment magnifique et elle mérite au moins d’y passer une journée voir même une nuit si on en a l’opportunité !

Informations pratiques pour prendre le large

Où prendre le bateau pour se rendre sur la presqu’île de Porquerolles ?

Le principal accès pour rejoindre l’île se situe sur la presqu’île de Giens, à la Tour Fondue. Comptez 19,50€ par personne (adulte) pour l’aller-retour. Aussi, on vous conseille d’acheter vos billets à l’avance auprès de l’Office du Tourisme en ville. Cela évite de faire la queue qui est plutôt longue

Vous pouvez aussi vous y rendre depuis d’autres villes des alentours. On vous laisse toutes les informations ici

Les premiers départs sont à 9h30, les derniers retours vers 20h. Commencez votre journée tôt pour en profiter (en plus vous pouvez faire la sieste sur la plage y’a pire non ?).

Quand aller visiter Porquerolles ?

Nous y sommes allés en plein mois d’août, c’était très joli, l’eau était d’une température parfaite pour se baigner. Il parait que Porquerolles est moins fréquentée les lundis et mardis… Une information qui peut être utile !

Attention, il n’est pas rare en été que la zone soit en alerte incendie “extrême”. Si cela arrive, vous ne pourrez pas visiter l’ensemble de l’île. On vous conseille donc de bien vous renseigner (appeler ou consulter le site internet) avant de rejoindre le lieu de départ du ferry. En tous cas, cela ne nous a pas gêné outre mesure et nous avons pu en profiter pour prendre notre temps.

Comment se déplacer sur l'île ?

Si vous avez envie d’en voir beaucoup et que l’île n’est pas en alerte incendie, on conseille de louer un vélo (électrique si vous avez peur des montées car l’île est assez vallonnée). Vous en trouvez beaucoup en ville, et pour la journée, comptez un peu moins de 20€ à priori. Par contre attention, ils sont vite pris d’assaut donc encore une fois, arrivez tôt ou réservez.

🤫 La presqu'île de Giens : une balade dans le Var aux points de vues sauvages et saisissants

Notre itinéraire pour découvrir la presqu’île au coucher du soleil

D’abord, il nous semble important de préciser, qu’il y a deux côtés à explorer sur Giens. Ici, nous ne parlerons que de la partie Ouest. Pour cela, nous prenons la direction du Port de la Madrague pour se garer et démarrer cette balade dans le Var. Prenez votre courage à deux mains pour trouver une place (vous y arriverez mais à quel prix ?🤔). 

Remontez l’avenue vers l’Ouest et prenez l’allée des Asphodèles, sur un chemin qui n’a pas du tout l’air fait pour ça. Vous arrivez à la calanque du Four à Chaux qui est un superbe petit coin pour se baigner sans trop de monde.

Après avoir fait une petite baignade, c’est parti pour faire travailler les cuisses. On vous conseille de longer la plage de la Madrague et de continuer sur le sentier littoral en suivant les crêtes. Vous n’allez pas être déçus par ce sentier. C’est à notre sens, la balade dans le Var qui dispose des points de vues les plus spectaculaires sur la mer Méditerranée. Sur votre chemin, vous aurez la possibilité d’admirer diverses îles aux alentours dont Porquerolles qu’on vous a mentionné juste au dessus.

On a continué de marcher comme ça jusqu’à la plage du Pontillon (qui nous a été recommandé par un local juste avant) pour finir seuls face au coucher de soleil. Un moment magique.

Pour rentrer, je ne pense pas que nous ayons pris le bon itinéraire. En effet nous sommes passés par une zone militaire qui semblait interdite. Prévoyez Google Maps pour sortir de ce pétrin. Comptez environ 2h30 – 3H pour faire ce tour et prévoyez large si vous souhaitez vous baigner.

Quelques clichés

Informations pratiques pour cette balade en hauteur

Comment s’équiper pour cette balade ?

Un petit point équipement s’impose avant de commencer :

  • prenez des chaussures adaptées (des tennis par exemple) pour cette balade. On est sur du chemin très pentu, parfois c’est presque de l’escalade et en claquette c’est la maxi galère ; 
  • remplissez bien votre gourdasse car il n’y a aucun point d’eau potable ou même non potable sur le sentier. Il n’y a pas non plus de vendeur de beignets si vous avez un petit creux. Soyez prévoyants.

Comment se rendre sur la presqu’île de Giens sans voiture ?

Il est possible de prendre le bus 67 au départ de la gare SNCF de Hyères et direction la Tour Fondue, après il faudra rejoindre votre destination à pieds mais c’est jouable. Autre option : le vélo ! En effet, il ne faut que 30 minutes pour rejoindre la presqu’île depuis la gare SNCF par exemple.

😍 Se prendre pour une star : strass et paillettes à St Tropez et Grimaud

St Tropez : entre port de pêcheurs et Champs Elysées

La réputation de Saint Tropez n’est plus à faire. L’arrivée sur le port annonce déjà la couleur avec de très grandes villas et des voitures qui contrastent avec notre petite Opel Agila (mais on l’aime quand même). En suivant la promenade pour rejoindre la ville, les yachts sont amarrés au port, étalant fièrement leur blaze et parquet bien lustré. Mais voilà, cette année, ils sont moins gros que d’habitude et il y en a moins. Même le Sénéquier était quasi-vide c’est pour dire. Nous pouvons donc sortir facilement des clichés et se focaliser sur la découverte de la ville en elle-même. 

Avant d’en arriver là, St Tropez fut une cité corsaire, puis un petit village de pêcheurs. Elle devient ensuite une terre d’inspiration pour les artistes, écrivains, peintres ou cinéastes. Et si la ville se dote dans les années 20 de structures pour accueillir les touristes les plus riches, c’est surtout grâce au cinéma que la ville acquiert sa réputation de “place to be”.

Il est d’ailleurs possible de visiter de nombreux lieux de tournages encore aujourd’hui. Le Gendarme de St Tropez, la Cage aux folles, les sous doués en Vacances … vous trouverez la liste complète ici.

Saint Tropez sans les clichés, que reste t'il ?

Et bien, un port plutôt mignon et une vieille ville qui détient un certain charme. Globalement nous avons quand même trouvé que c’était un peu surcoté. Surement parce que le bling bling des magasins de luxe ne correspond pas à notre type de consommation ou de voyage. Nous pensons qu’il aurait été intéressant de visiter Saint Tropez avec un habitant ou grâce à une visite des lieux de tournages pour aller plus loin dans notre découverte. On vous conseille donc une visite guidée thématique de l’Office de Tourisme (disponible ici) afin de pleinement satisfaire votre curiosité.

Nous nous sommes garés au parking du port (comptez entre 3 et 5€ la demi journée de stationnement) pour ne pas s’embêter.

Port-Grimaud : la petite Venise du Var

Pour la suite de l’aventure, nous nous sommes dirigés vers Port Grimaud, à quelques kilomètres de Saint Tropez. Après un petit arrêt pour faire trempette à la plage de Grimaud (qui au passage, ne casse pas 3 pattes à un canard), il était temps de passer le pont levis et d’entrer au sein de la petite Venise du Var. 

Port Grimaud, c’est une cité latrusque. Non non, pas étrusque ! Cela veut dire qu’elle est principalement composée de maisons flottantes ou sur pilotis, dans une étendue d’eau (ici des marécages). Le premier lotissement a été construit en 1962 par un architecture de Mulhouse, François Spoerry, qui avait une maison à Cavalaire. Chaque maison dispose donc d’une entrée sur la rue, mais aussi (et surtout !) d’un accès aux canaux. 

L’ensemble est très étonnant ! L’inspiration italienne y est omniprésente et les maisons forment un ensemble très cohérent. Certaines sont même ornées de décorations de marbre en trompe l’oeil. Il y a tout de même un petit air de Disneyland, Port Grimaud est coloré et propre. La promenade est très agréable. De plus nous n’avons pas eu trop de monde, y étant allés tôt avant que les gens rentrent de la plage (malinx le lynx).

Pour le goûter on est allé prendre une glace à l’Hippocampe et on recommande ! Des glaces artisanales absolument délicieuses, et on avait une experte glace avec nous plutôt exigeante 😉  

Grimaud : un bijou pour finir cette balade dans le Var en beauté !

La journée se termine à Grimaud, dans les hauteurs du Golfe de St Tropez. Ce village, situé un peu plus dans les terres, est incroyable. Ce fut d’ailleurs l’un des plus beaux que l’on ait vu lors de cette balade dans le Var.

Voici les raisons pour lesquelles ce village est notre pref’, vous nous en direz des nouvelles :

  • la vue absolument incroyable depuis le château sur le village et le golfe ;
  • les maisons typiques : colorées et ornées de plantes. Un jardin géant, c’est un vrai bonheur de se promener et de s’y perdre ;
  • les multiples oeuvres de street-art qui ont fleuri dans le village suite au Grimaud Art Urbain : une très chouette initiative qui vient trancher avec l’empreinte traditionnel du village. 

On recommande 1000 fois d’aller visiter le village de Grimaud !

Petit point historique sur Grimaud : la ville existe depuis le 8ème siècle. Elle a été très prospère jusqu’à ce que la peste la frappe. Une partie des habitants s’est alors réfugiée dans les remparts du château. Différentes légendes entourent le nom “Grimaud” et certains disent qu’il est dû à la visite des Grimaldis (mais il ne s’agirait que d’un dérivé du nom d’un propriétaire terrien..). 
Si vous aimez les légendes, l’office du tourisme organise un tour gratuit de la ville, vous pouvez vous inscrire ici !

🏖 Balade littorale jusqu’au fort de Bregançon : pour profiter de plages presque privées

Notre itinéraire de plage en plage

Cette balade est conseillée pour les amateurs de petites criques, de baignade et de sentiers littoraux. En effet, seule la première plage de cette balade est accessible en voiture, pour la suite, il faudra marcher. 

Pour commencer cette balade dans le Var, direction la plage de l’Argentière. Une belle et longue étendue de sable, très agréable pour y faire un plouf. Longez la plage vers l’Est (la droite quoi) pour arriver à la pointe et ensuite c’est tout droit. 

Sur la route vous croiserez la plage du Cap Léoube que l’on vous conseille vivement aussi. Ok, vous serez surement un peu sur les algues mais elle est très peu fréquentée par les plagistes et les bateaux. Cela signifie que les fonds marins sont encore bien vivaces et nous avons pu y observer pas mal de petits poissons. Un poulpe a même croisé notre chemin !

Plage cap léoub

Le Fort de Bregançon

Nous avons arrêté notre promenade à la plage de Cabasson avec une belle vue sur le Fort de Bregançon. Mention spéciale pour cette plage qui donnait l’impression d’être pailletée et qui a été l’une des plus transparente de notre voyage. Vous pourrez ainsi voir la maison de vacances du président de la République. Vous vous demandez à quoi ça ressemble à l’intérieur ? Regardez cette petite vidéo (la déco est un peu trop chargée à notre goût). 

Pour rentrer, et bien il faut refaire le chemin à l’envers. Bon courage !

Quelques informations pratiques pour cette balade littorale dans le Var

Où se garer pour faire cette balade ?

On vous conseille de vous garer au parking de la plage de l’Argentière, il est gratuit. Attention à arriver tôt par contre, il n’y aura pas de place pour tout le monde. 

Si vous souhaitez raccourcir votre balade, il y a des parking près de la plage du Pellegrin et de l’Estagnol mais il faudra compter environ 10€ de parking pour la journée et marcher quoiqu’il en soit 3 ou 4 kilomètres pour rejoindre la plage et le sentier.

Quel niveau et quel équipement ?

Comptez 3h45 – 4h de marche pour cette randonnée sur le littoral. Attention, le chemin peut être accidenté et vous obliger à faire un peu de grimpette. On vous conseille donc de vous munir de chaussures de marche ou de tennis fermées. 

Aussi, vous ne trouverez pas de sources d’eau potables sur la route, ni de supérettes donc prévoyez votre pic nic et vos bouteilles d’eau. Nous nous sommes arrêté à la boulangerie La Station qui propose de très bons sandwichs pour 4-5€.

🐡 Un tour près de Toulon pour explorer l’île du Gaou

L’île du Gaou : une rescapée de l’activité humaine

L’île du Gaou, qui se prononce “Gaw”, est une île sauvage située à Six-Fours-Les-Plages. Elle touche presque l’île Paul Ricard (oui oui le nom du pastis), seul un petit chenal de la taille d’une piscine municipale les sépare. Aujourd’hui dans une zone naturelle protégée, son passé fait réfléchir sur l’impact de l’être humain. En effet, nos précédents congénères l’avaient transformée en parking jusque dans les années 70. Depuis, les voitures sont interdites et la nature reprend petit à petit ses droits. 

Les îles du petit et grand Gaou se font assez rapidement, on ne met pas plus d’une heure à faire le grand tour des deux. La particularité de cet espace naturel, c’est toutes les petites criques qui permettent de se baigner et surtout d’observer une belle quantité de poissons dont des poulpes ! Cependant, il n’est pas autorisé de se baigner dans la lagune car c’est un espace protégé (pour en savoir plus, c’est dans le paragraphe d’après ).

Deux choix s’offrent à vous : côté crique ou en face de la presqu’île des Embiez. Quelque soit l’option que vous prenez, vous ne serez pas déçus, la faune et flore sont vraiment très développées !

Zoom sur la faune et flore de la lagune

La lagune est une zone de nurserie pour les poissons. Attention à la respecter et à ne pas écraser tout ce qui bouge en nageant. On y trouve notamment l’herbier de Posidonie, une plante qui existait avant les dinosaures et qui participe activement à la vie de la planète. En effet, elle capture très bien le dioxyde de carbone et participe activement à la lutte contre l’érosion des sols. Beau et utile !

 

Quelques conseils pratiques pour bien commencer cette balade

Les voitures ne peuvent pas accéder à l’île et le parking à l’entrée est cher (1€ de l’heure). On vous conseille de remonter un peu sur le port, il y a des parking gratuits un peu plus haut (et ça rajoute 20 minutes de marche seulement). Si vous ne voulez pas vous battre pour avoir des places, on vous (rerererere)invite à arriver tôt. 

Pour le ravitaillement, essayez de faire cette balade un jeudi. Vous pourrez ainsi profiter du marché de Six-Fours qui a lieu jusqu’à midi ! Il y avait beaucoup de choses différentes à manger et pour 5€, vous serez largement repus.

Et voilà ! C’est fini pour cet aperçu de nos balades dans le Var. Maintenant c’est à vous de jouer et de découvrir les belles couleurs et paysages de cette région. On vous souhaite de bonnes balades en bord de mer et on attend vos commentaires pour savoir si ça vous a plu. 🥰

Surtout restez curieux.
Bisous.

🗺 Notre carte pour planifier vos balades dans le Var

📍 Epingle nos idées de balade dans le Var sur Pinterest !

interest pin balade dans le Var porquerolles
Pinterest in giens balade dans le Var
- 15 octobre 2020

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *