Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Barichara et Guane, villages étapes de charme du Camino Real en Colombie
Amérique du Sud, Colombie, Destinations

Barichara et Guane, villages étapes de charme du Camino Real en Colombie

Depuis San Gil, il y a plusieurs petits villages que l’on peut rejoindre via le Camino Real et on ne peut que vous recommander de prendre au moins une journée pour aller les découvrir. Barichara en Colombie et Guane sont deux petits villages au charme fou, situés juste au dessus de San Gil dans le Santander. Etapes du Camino Ancestral, ce chemin existe depuis plus de 500 ans, construit par les peuples originels, avant même l’invention du pavement. Comme une impression de d’être sur une voie romaine, avec des pavés qui semblent immuables. La légende raconte qu’elle rejoignait même Bogota ! 

Encore plus curieux, on dit que les agriculteurs de la région le font.. pieds nus ! Ils enlèvent leurs chaussures à l’entrée de chemin et les remettent en arrivant au village. Nous n’avons croisé aucune personne, souliers à la main cependant. On me souffle dans l’oreillette que ces deux villages auraient été une source d’inspiration pour la film Encanto de Disney ! On vous raconte.

🗺Itinéraire pour une randonnée sur le Camino Real du Santander en Colombie

Comme vous l’avez lu, le Camino Real est très étendu ! Si nous n’avons fait que la portion la plus connue entre Barichara et Guane en Colombie, il est possible de rejoindre plusieurs autres villages. Attention, certaines portions du Camino Real ne sont pas ombragées et il peut vite faire très chaud dans cette région à cause du canyon de Chicamocha.

Nous avions prévu de rallier 4 villages sur le Camino Real mais au final ça ne s’est passé comme prévu à cause d’un jour férie de mes morts. Pour connaître les horaires et les prix de toutes les navettes et bus desservant les villages alentours, utilisez le numéro What’s App le plus pratique de l’histoire !

PS : Prévoyez des chaussures qui maintiennent bien les chevilles, vous marchez sur des pavés vieux de centaines d’années !

Cabrera - Barichara en Colombie

Notre QG s’est établi de la ville de San Gil à quelques kilomètres de là. Moins charmantes que Barichara ou Guane en Colombie, les logements y sont moins chers et elle est plus centrale pour réaliser d’autres activités.

Pour faire la grande boucle, vous devez prendre le bus vers Cabrera depuis le Terminalito de San Gil. Le premier bus part à 6h30 et il y en a pour 30 / 40 minutes de route pour 6 000 COP.

Prenez votre petit déjeuner et un café au village de Cabrera pour vous attaquez par la suite à une descente de 7,54 km (109m + et 405m -) d’une durée de 2 à 3 heures.

Powered by Wikiloc

Barichara en Colombie - Guane - Villanueva

Barichara fut vraiment un coup de coeur dont le charme nous a tenu captif une journée entière. Ne pas la visiter et déambuler dans ses petites rues est pour nous une erreur. Après votre étape depuis Cabrera, faites une pause à Barichara avant d’emprunter la prochaine section du Camino Real, surement celle la plus utilisée.

Dans la suite de cet article, on vous dit pourquoi on a tant aimé le petit village de Barichara. Mais d’abord la marche ! 6,4 km pour 1h30 / 2h avec un chemin qui descend légèrement à peu près tous le long sauf le début où il faut descendre la falaise de Barichara via un sentier en zig zag.

Cette partie entre Guane et Villanueva est peut-être la moins intéressante d’après ce que l’on nous a dit. 8,5 km de constante montée. Comptez 3 à 5 heures environ.

Powered by Wikiloc

Villanueva - Jordan - Los Santos

Cette dernière section est celle la plus sujette à l’insolation car vous allez entrer dans le canyon de Chicamocha. Et on sait que les canyon ne sont pas les plus ombragés ! Il faudra donc partir tôt et avec beaucoup d’eau car il n’y a pas de source sur la route pour recharger.

L’occasion de voir des paysages certainement très différents que ceux rencontrés depuis le début du Camino Real.

Deux choix pour cette partie : 

  • Marcher d’un seul coup les 11 km et manger les 7 heures de marches. Jusqu’au village de Los Santos, 11 km pour une durée de 7 heures de marche. Il ne faut pas avoir des fourmis dans les jambes et lésiner sur l’effort ! 
  • Vous arrêtez au village de Jordan pour couper la route en deux.
vaches camino real colombie

Villanueva - Jordan et Jordan - Los Santos

Pour rallier Villanueva à Jordan, 11 km de bonheur, entre 3 et 5 heures de marche. Chapeau, crème et eau car on entre dans le canyon.

Powered by Wikiloc

De Jordan à Los Santos, 7,6 km et approximatvement 3h30.

Powered by Wikiloc

Villanueva - Los Santos

Le choix des pros. Un chemin de 20 km, plein cagnard, canyon de Chicamocha et pont.

Powered by Wikiloc

Los Santos - San Gil ou Barichara en Colombie

A moins que vous ayez un mental et des jambes d’acier, vous choisirez le confort pour rentrer du côté de Barichara ou de San Gil après cette belle randonnée sur le Camino Real dans le Santander.

Il faudra prêter la plus grande attention sur les horaires des bus pour rentrer à votre destination.

Deux options pour rentrer. L’une est plus courte mais plus chère. L’autre plus longue mais plus économique.

  • La plus rapide : de Los Santos, prendre un bus, collectivo jusqu’à la station de téléphérique Panachi qui vous fera traverser les 6,3 km du canyon en moins de temps qu’il faut pour le dire. Ouvert de 10h à 18h, le trajet vous coûtera la bagatelle de 50 000 COP par personne (11€). De l’Acuaparque prenez ensuite un collectivo jusqu’à San Gil. Vous trouverez les horaires sur le Cotransangil, vous savez le numéro What’s App !
  • La plus économique : prenez un collectivo direction Bucaramanga et descendez à l’intersection de la grande route 45A à Piedecuesta (12 000 COP) puis attrapez en cours de route le bus Bucaramanga – San Gil qui sont assez fréquents. Renseignez vous auprès de votre auberge pour plus de détails.

Où dormir et quelles étapes faire pendant le trek du Camino Real en Colombie ?

L’avantage des Camino Real ou Caminos Ancestrales, c’est qu’on peut choisir d’en faire un bout entier, seulement un aller ou un retour. Les bus desservent bien les petits villages (attention aux horaires) et vous pourrez donc rentrer facilement à votre logement. On vous conseille tout de même de faire la portion Villanueva – Los Santos de bonne heure le matin car il peut faire très chaud dans le canyon de Chicamocha. De préférence avec une nuit à Jordan si vous pouvez.

Hors semaine Sainte, qui est une semaine très chargée en Colombie et Amerique du Sud plus globalement, vous trouverez des petites auberges abordables pour vous loger dans les villages hors Barichara qui est un centre touristique important de la région.

  • Barichara – Guane : l’étape la plus fréquentée et authentique du Camino Real du Santander.
  • Villanueva – Los Santos : la plus impressionnante et la plus difficile en terme d’exposition au soleil et physiquement.

Libre à vous de faire les itinéraires de votre choix, au rythme qui vous semble le plus adapté aux visites de village mélangés à la randonnée dans la belle nature du Santander.

Les autres villages du Camino Real du Santander

Villanueva, Guane, Barichara, Los Santos et Cabrera ne sont pas les seuls villages du Camino Real. D’autres sections de route rejoignent aussi les villages alentours.

La Ruta Lengerke ralie les villages de San Vicente de Chucuri, Zapatoca, La Fuente à Guane et Barichara.

Aratoca, Curiti, Molagavita, Capitanejo ou Cepita sont d’autres villages étapes du Camino Real du Santander. Cependant nous manquons d’information sur ces trajets pour vous en dire d’avantage !

🌸 Barichara en Colombie : un des plus beaux villages. Et on a compris pourquoi

Nous commençons la journée randonnée Camino Real par Barichara. Il est tôt, environ 7h30 du matin et le village est encore endormi. Les premières douceurs du soleil nous caresse gentiment, les bougainvilliers sont en fleur, le charme opère directement sur nous.

Rappelez vous, nous sommes Vendredi Saint ! Le village promet d’être animé en jour spécial pour l’Amérique du Sud.

Notre visite démarre par le fameux mirador sur le rocher qui donne l’impression d’avoir les pieds dans le vide. A cette heure, il n’y a qu’un groupe de motards venu célébrer leur arrivée avec le point de vue. En journée, le lieu se bonde rapidement. Perché en haut de la falaise, la vue de la vallée en contre bas s’ouvre sous nos yeux. Le vertige nous prend un peu aux tripes quand on s’avance sur la pierre pour prendre nos photos. Comme c’est beau ! Mais au loin ne serait-ce pas Cabrera, notre village départ “sur le papier” ?

Nous savourons ces quelques minutes précieuses à déambuler dans les rues, prémices de l’éveil d’un village typique du Santander.

Un haut-lieu de l’artisanat colombien

Alors que la ville se remplit petit à petit de touristes nationaux venus célébrer le Vendredi Sainte voir la semaine Sainte à Barichara en Colombie, nous arpentons les ruelles aux alentours du marché

Le village de Barichara est une destination phare de Colombie. Très touristique, on distingue cependant sans peine des scènes de vies du quotidien. C’est celles que l’on préfère. Vendeurs de rue, courses du jour, petite pause assis sur les trottoirs, remue-ménage typique d’une journée de la Colombie.. SI la place centrale a sorti ses sièges en terrasse pour faire plaisir aux visiteurs, les autres parties ne font pas sur le sur mesure pour plaire aux touristes de passage. Et ça nous plaît ! 

Cela dit, si vous souhaitez faire des souvenirs, on vous conseille de ne pas oublier de rentrer dans les différentes boutiques d’artisans éparpillées un peu partout. De très jolies créations originales. Un peu plus chères qu’ailleurs mais que l’on n’avait jamais vu (alors que d’habitude tout se ressemble).

Barichara en Colombie est en effet très appréciée pour son artisanat. Beaucoup de tailleurs de pierre par exemple (dont on peut voir les créations sur la place principale) mais aussi un atelier de production de papier que l’on peut visiter dans la Calle 5.

Jolies vues avant de partir transpirer

Avant de partir pour le Camino Real, nous nous rendons par une jolie ruelle en montée à la chapelle Santa Barbara. La vue sur le village y est très jolie, avec un petit parc adjacent parsemé d’oeuvres d’art et des arbres qui doivent être plus grands que la normale puisqu’un petit écriteau s’en félicite, emmenant plusieurs Colombiens à prendre la pose devant. 

Le silence religieux est interrompu par le vacarme des Chiva transformés en bus touristiques ou par les propositions des stands de café, Tinto et Obleas.

memoji elisa 2

En montant à la chapelle Santa Barbara : ne manquez pas d’avancer jusqu’à la Calle 5 pour avoir l’une des plus jolies vues du village avec les petites maisons, les toits en tuiles en terre cuite et  la cathédrale en fond. On vous met le point google par là ! De toute façon, difficile de le louper, il y a toujours beaucoup de touristes rassemblés à cet endroit. En effet, c’est un arrêt du Tour de la ville que propose les moto-raton (aka tuktuk).

🐚 Guane : peut-on parler de village fossilisé ?

Après 1h30 de marche sur le Camino Real, nous arrivons à Guane pas peu fière d’avoir fait moins que les estimations de google. L’atmosphère est très différente de Barichara, même si les deux revêtissent les mêmes façades blanches. Le village de Guane doit son nom à la tribu originelle qui habitait la vallée : les Guanes. Une fois n’est pas coutume, ils ont été massacrés par les conquistadors lors de leur arrivée. 

Cependant, c’est une atmosphère paisible que l’on retrouve en s’y promenant, bien loin de cette histoire tragique et de la frénésie des hauteurs de Barichara. Enfin presque car ces même touristes sont descendus en voiture ou tuktuk.

Curiosités à Guane en Colombie

Même si Guane est d’une taille modeste, il y a plusieurs choses très curieuses à y faire: 

  • visiter le Museo Paleotonlogico, sa momie et ses restes de poteries : les Amérindiens Guanes étaient connus pour leur tissage du coton et pour leur poterie en argile. Vous noterez sûrement de nouveaux motifs sur le sac ainsi que la confection de tapis ;
  • goûter au Sabajon : un alcool anisé typique de la ville ;
  • observer des fossiles : on les déniche un peu partout dans Guane, même incrustés sur la fontaine principale ou dans la cour des maisons ;
  • manger une paletta à la coco : dans l’épicerie à gauche de l’église, super bon et pour les plus téméraires.. glace à la fourmi !

Vous voulez déjeuner à Guane. Nous avons la bonne adresse qu’il vous faut ! Direction Ojala, un restaurant végétarien tenue par deux Belges installées à Guane. Une étape de choix pour les gourmets. Ce que l’on a adoré ? La nourriture déjà, on peut le dire, était délicieuse pour un prix très raisonnable (Entrée-plat-désert pour 18 000 COP soit 4€). Ensuite, le lieu. Après votre repas, vous pouvez profiter du jardin pour faire une sieste ou de la balançoire au choix !

🚌Comment se rendre à Barichara et Guane en Colombie ?

Depuis San Gil, il est très simple de se rendre à Barichara en Colombie. Rendez-vous au Terminalito. Les horaires des bus sont disponibles sur le numéro What’s App que l’on vous a mentionné en début d’article. Il faut une petite heure de transport pour s’y rendre (6500 COP / pers et trajet).

De Barichara en Colombie, vous pouvez ensuite aller à Guane. Soit à pieds avec le Camino Real (1h30) soit en taxi ou tuktuk en une quizaine de minutes. C’est très simple et il est très facile de trouver quelqu’un pour vous y accompagner.

Depuis Bucaramanga , des bus partent fréquemment du terminal vers San Gil et Barichara. Les horaires sont indiqués sur le numéro What’s App aussi. Le trajet coûte 23 000 COP par personne.

📍 Epingle nous pour visiter Barichara et Guane en Colombie !

visiter barichara en colombie : le camino real du santander n'aura plus de secret pour vous
pinterest visiter barachara en colombie
epingle pinterest pour visiter Barichara et guane a cote de san gil en Colombie
- 9 août 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup