Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Parc national Yosemite : nos coups de cœur à découvrir en 3 jours
Amérique du Nord, Destinations, Etats-Unis

Parc national Yosemite : nos coups de cœur à découvrir en 3 jours

Après la Death Valley, notre route nous conduit à l’entrée du Parc National de Yosemite, célèbre ses exploits d’escalade, ses gigantesques montagnes en granite, ses lacs, ses séquoias centenaires et .. ses ours ! Ça fait froid dans le dos hein ? Vous le voyez déjà, grand, terrifiant, le nez dans votre tente en train de chercher un twinkie.. 

Aura-t-on vu El Capitan ? Quelle est la plus belle vue sur Yosemite ? Avons-nous suivi les 330 km du John Muir Trail ? Un bon plan pour le lever de soleil ? Mais surtout, est ce que l’on a vu un ours ? On répond tout de suite à ces brûlantes questions sur le troisième plus grand parc des Etats-Unis, Yosemite.

Avant de vous raconter nos folies, signalons que, lors de notre venue, à cause de la pandémie de COVID-19, il fallait réserver en avance votre accès au Parc National de Yosemite. Ce n’est plus le cas aujourd’hui mais on vous invite à vérifier sur leur site quelques semaines avant de venir au cas où

🏞 Tuolumne Meadows : commencer en douceur avec des lacs

Si vous arrivez de la route 120 par l’Est, votre chemin croisera après le Visitor Center celui des lacs de Tuolumne Meadows. Ce premier contact met en confiance pour la suite. Le bleu des lacs contraste avec le jaune des fleurs sauvages. On en profite pour sortir notre réchaud pour un picnic en bord de lac. L’eau est fraîche mais cela n’empêche pas quelques américains de faire du canoë (et un allemand de se baigner). 

Il y a beaucoup de randonnées à faire dans le coin, attention cependant il vous faudra alors réserver un emplacement de tente payant pour pouvoir dormir de ce côté-là du parc national de Yosemite. Comptez entre 15 et 25$ la nuit. Certains sentiers requièrent aussi un Wilderness Permit. Prenez-vous y à l’avance car ils partent vite.

🐿 Olmsted Point : le point de vue en haut des blocs

Olmsted Point est une vue panoramique du parc national Yosemite, côté lacs. Cet endroit est assez particulier pour trois raisons : 

  1. On y croise des petits chipmunks adorables et qui n’ont pas froid aux yeux lorsqu’il s’agit de s’approcher des humaines ; 
  2. La vue sur la vallée est plutôt spectaculaire ;
  3. Les formations de granites sous la forme de blocs donnent l’impression d’avoir été posées ici comme des tuiles sur un toit. Un paysage vraiment atypique !

Ce nom rend hommage à l’architecte Frederic Law Olmsted, architecte paysagiste, qui a beaucoup œuvré dans la protection du parc dans les années 1860.

😮 Hetch Hetchy : rester impressionné devant l’un des plus grands barrages des USA

Pour notre dernier jour dans le parc Yosemite avant de prendre la direction de San Francisco, nous avons emprunté le chemin de Hetch Hetchy afin de découvrir sa forêt et le barrage O’Shaughnessy. Juste après la sortie de la vallée au niveau de Hodgdon Meadow, il faudra prendre à droite pour grimper dans les hauteurs. Ne vous inquiétez pas, cela sera indiqué ! La route forestière passe au travers des champs tout droit sortis d’une petite fille dans la prairie. 

Le barrage est quant à lui, à l’image de tout le parc : impressionnant ! C’est le point de départ de nombreux treks sur plusieurs jours. Jetez un œil à la liste disponible sur All Trails en prenant en considération qu’il vous faudra un Wilderness Permit pour vous y frotter.

De nombreuses randonnées à la journée sont aussi à faire autour pour observer des oiseaux, la cascade de Wapama, le Smith Peak et des plantes sauvages ! Restez sur vos gardes, les crotales aiment bien randonner aussi.

memoji elisa 2Vous êtes face au réservoir en eau de la ville de San Francisco : c’est pour ça qu’il est interdit de se baigner. Le barrage a été terminé en 1938 et on ne peut être qu’étonnés qu’il retienne toujours autant d’eau ! Forts ces hommes !

🌄 Glacier Point : le spot parfait pour le lever de soleil au parc national de Yosemite

Ding ding, il est 4h du matin et le soleil n’est pas encore levé, contrairement à nous. Le granite des montagnes environnantes est encore plongé dans le noir On replie la tente à la frontale et on saute dans la voiture. Depuis la Vallée, c’est une heure de route pour arriver jusqu’au Glacier Point.

Rencontre avec la bête

Sur la route, nous croiserons un bébé ours brun. Pas mécontents d’être dans la voiture et pas entre lui et son casse-croûte, c’est un moment magique que nous attendions avec impatience depuis notre arrivée à Yosemite.

La nature est imprévisible, mais on peut quand même signaler qu’il y a de grandes chances que vous croisiez un de ces animaux. Le parc national de Yosemite est en territoire ours. Mais qu’est ce que ça veut dire ? Outre le fait que l’on peut les observer (vitesse limitée sur les routes de Yosemite), c’est surtout qu’il faut prendre tout un tas de précautions pour qu’ils ne viennent pas partager votre tente et votre déjeuner. Attention à ne pas laisser d’aliments par terre ou dans une poubelle ouverte. 

En laissant de la nourriture humaine à disposition des ours, nous créons une accoutumance. Lorsqu’ils en sont alors privés, ils peuvent devenir agressifs ! Encore plus grave, l’animal peut devenir dépendant et ne plus savoir s’alimenter dans son milieu naturel. Dans ce cas, des mesures doivent être prises.

Au moment d’aller vous coucher, n’oubliez donc pas de mettre vos victuailles (ainsi que votre dentifrice) en zone sûre dans la boîte à ours ! Et voilà, c’est fini pour la parenthèse Winnie l’ourson !

Le lever de soleil sur Half Dome

Après cette rencontre courte mais intense, nous voici rendu à Glacier Point. Le soleil pointe le bout de son nez. Timide au début, il va vite insuffler la vie dans la vallée. On ne va pas le contredire, la lumière nous laisse pantois. 

La vallée s’éveille petit à petit, les arbres prennent une couleur dorée tandis que les montagnes glisse du rouge au jaune. Il y a une courte promenade à faire le long de la falaise afin de prendre différents endroits en photos. Encore un lever de soleil avec petit-déjeuner que l’on n’oubliera pas de si tôt !

Petite carte pour grands curieux

Glacier Point offre une vue spectaculaire sur la vallée et sur Half Dome, une montagne de granite en forme de.. demi dôme (il fallait s’y attendre). C’est une des randonnées les plus connues de Yosemite notamment pour ses derniers mètres impressionnants de quasi escalade.

Il est possible de gravir Half Dome. Heureusement, Mimi n’était pas au courant des 6 mois d’attente pour obtenir le permis. 21 km, entre 10 et 14 heures de montée.. la fin ? Un mur quasi droit avec comme seule aide une sorte d’échelle avec des câbles en métal. Le BON-HEUR quoi ! Avis aux amateurs, la réservation se fait directement sur le site officiel du Parc national Yosemite.

🙃 Taft Point et les fissures : petite randonnée qui donne le vertige

Visiter les 3000 km2 du Parc national de Yosemite, la plupart le font en voiture. Nous, ça nous donne vite des fourmis dans les jambes. Vite vite, on cherche une petite randonnée pour sortir sentir l’odeur des pins et de la forêt au petit matin. 

Juste après le Glacier Point, on nous suggère une petite balade : Taft Point n’est qu’à quelques encablures. 

Le sentier commence dans le sous-bois nous épargnant les premiers rayons coriaces du soleil. Certains troncs sont si gros qu’on peut même s’y cacher dedans. Puis, en sortant de ce chemin parsemé d’aiguilles de pins, le spectacle commence.

La carte pour ce petit sentier de 3,7km

Faut pas avoir le vertige !

Les falaises et fissures sont définitivement saisissantes ! Aucune barrière pour nous séparer du vide abyssal qui s’ouvre sous nos pieds. Prudence donc avec des enfants ou même lorsque le terrain est glissant.

Taft Point offre, entre autres, une vue poignante sur le majestueux El Capitan. On recommande cette petite promenade de 4-5km aller retour, la vue sur le parc est encore dingue et vaut l’arrêt 😻.

Dans le même registre et en partance du même départ, vous aurez le choix de partir à droite et d’emprunter la randonnée du Sentinel Dome. Pas de panique, c’est un chemin simple qui aboutit à un bloc de pierre géant en forme de dôme.

📸 Tunnel View : l’endroit le plus photographié du Parc National de Yosemite

Si deux mains ne semblent pas être suffisantes pour compter le nombre de très jolies vues à Yosemite, Tunnel View semble être la plus connue puisqu’il y avait au moins une 30aine de voitures sur le lieu, attendant que la séance de selfie soit terminée. 

Effectivement, la vue sur la vallée rendue célèbre par l’iconique photographe de Yosemite Ansel Adams, rassemble les célébrités du parc : Half Dome, El Capitan et la cascade de Bridalveil. Les montagnes de granite formant en fond de toile un écrin ren-versant !

memoji elisa 2Astuce de photographe, les paysages de montagnes sont quasiment inexploitables entre 10h et 17h. Une lumière dure se heurte à la montagne sans contraste et un paysage infini. Privilégiez donc des créneaux au lever ou au coucher du soleil afin de bénéficier du meilleur profil du parc.

Profiter de la Yosemite Valley pour se rafraîchir et se mettre au vert

Yosemite Valley

La vallée du parc national de Yosemite, c’est le moment de votre séjour que vous attendez le plus ! Rivières, cascades et ses géants de pierres qui vous encadrent de toute part.

On vous conseille de passer un après-midi (et plus si affinité) à explorer la vallée le long de la piste cyclable. Une promenade qui suit la rivière sur quelques kilomètres et passe devant de jolies chapelles en bois. En plus de ça, les spots pour se baigner ne manquent pas. On a pas dit que l’eau sera chaude pour autant 😉

En fonction du chemin que vous empruntez, vous passerez par Curry Village et au travers des quelques campings de la vallée. L’occasion de prendre des passerelles, d’enjamber une rivière sur des pierres et de continuer sa route sous l’ombre protectrice des pins avant d’arriver au Yosemite Village que l’on peut résumer au Visitor Center, une galerie, un musée et la poste.

En continuant la route après le village, vous trouverez un court chemin qui vous emmènera jusqu’à une jolie cascade ! Accessible pour les petits… Et pour les grands, ça monte ! Un sentier raide en lacet vous emmènera en haut de la cascade.

El Capitan

Devant la montagne mythique

Lorsqu’on quitte la vallée de Yosemite en fin de journée, généralement on s’en souvient. Le soleil descend et donne vie au granite des montagnes alentour. Un voile jaune orangé s’appose avec douceur et habille la roche de son costume de soirée. Vous voyez le fond d’écran de l’OS El Capitan ? C’est exactement la même chose qui se passe devant nos yeux. Certains grimpeurs étaient en train de tenter l’ascension de la voie 7C+ (ou descendre on ne sait pas bien) de ce sommet réputé devenu mythique pour ses exploits sportifs.

El Capitan a été grimpé pour la première fois par la route « El Nose » en 47 jours. Nos aventuriers du jour dormaient sur des campements accrochés aux parois.

Si vous avez envie de voir un film sur ce géant de pierre, on vous conseille The Dawn Wall qui raconte l’aventure de Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson qui ont escaladé El Capitan en 2017 par une paroie jugée “impossible”. Pour la situer lorsque vous êtes en face, regardez à droite et repérez une partie plus sombre voir noire. C’est ici qu’ils sont passés.

Un lieu d'exploits

Des performances extraordinaires entourent la montagne El Capitan d’une aura presque mythique chez les adeptes de la montagne et de l’escalade. Pour le commun des mortels, la beauté du granite au coucher du soleil suffit à rendre l’instant magnifique. 

Dans le registre de l’exploit, il faut bien sûr mentionner Alex Honnold, le meilleur grimpeur mondial en solo intégral. Solo quoi ? Le principe est extrêmement simple, grimper sans équipement de sécurité. Il a monté les 900 mètres sans corde, sans python, sans rien. Une performance aussi incroyable que proche de la folie. Le meilleur ? Il a été suivi par les caméras pour faire le film Free Solo. Des images splendides qui donnent le vertige et la chair de poule.

Valley view

Finissez cette belle journée au parc national de Yosemite par le reflet des derniers rayons du soleil sur la « Valley View » à l’entrée. Nous avons eu la chance d’assister à une peinture rose lors de notre passage, donnant au lieu un aspect féerique avant de quitter les lieux pour notre prochain spot dodo.

Autres idées de randonnées

Le Mist Trail est aussi une randonnée très populaire de la vallée du parc national de Yosemite. Le départ des 10 km et 600 mètres de dénivelé se situe après le Curry Village au sud. Parmi les belles choses à voir lors de ce trail, les cascades de Vernal Fall (97 m) et Nevada Fall (181 m) classées parmi les plus belles du parc. A faire entre Mai et Octobre de préférence.

Au nord du Curry Village, la randonnée du Mirror Lake vous emmènera voir ce joli lac. Une boucle de 7 km avec presque pas de dénivelé. Attetion, en été, ce dernier peut être asséché. 

🌿 Les séquoias géants de Yosemite à Mariposa Grove

Faute de temps, nous n’avons pas fait le détour au Sud du parc par Mariposa Grove pour pouvoir passer sous les séquoias géants. San Francisco étant à l’Ouest, cela nous rallongeait considérablement.

En revanche, on voulait vous signaler que c’était l’une des attractions célèbres du parc national de Yosemite. Si vous n’avez pas eu la chance de parcourir les 4 heures qui séparent le parc de celui du Sequoia National Park, c’est une bonne alternative pour profiter de ces arbres géants centenaires. Les troncs sont si massifs qu’on peut passer au travers !

😉 Où dormir et comment manger quand on visite le parc national de Yosemite ?

Les randos, c’est bien beau, mais la meilleure partie c’est quand on mange (ou qu’on dort). 

Si vous avez entre 20 et 25$ à consacrer à votre budget logement et que vous êtes un peu prévoyant, on vous conseille de réserver un emplacement camping dans la vallée. Ils sont vraiment au cœur de la nature avec des infrastructures de qualité (boîtes à ours, sanitaires et barbecue). En Septembre, les températures oscillent entre 5° la nuit et 25° le jour. Aucun problème avec notre duvet, tente et matelas Walmart !

Si vous êtes pauvres (comme nous), il y a des campings dans les National Forests alentours pour caler votre voiture et parfois votre tente. Nous étions au Dirt Flat Campground en compagnie d’un Américain qui dormait dans son pick-up et avec qui nous avons sympathisé. Nous vous déconseillons de garer votre voiture au bord de la route, les patrouilles circulent nuit et jour, ils vous dérogerons à coup sûr.

Le principe de la National Forest aux États Unis ? Une merveille. Comme c’est considéré comme une terre publique, tout le monde peut y camper (dans le respect de la nature bien sur !!!).

Pour manger, prévoyez de faire vos courses avant le parc, il y a bien une boutique au Yosemite Village et une station service à la sortie mais c’est hors de prix et le choix est extrêmement réduit.

😮 Conseils pratiques pour visiter le parc Yosemite

Avant de vous lancer à l’assaut de l’un des 3 plus grands parc national des Etats-Unis, on vous a fait une liste de conseils pratiques :

  • l’utilisation de drone est strictement interdite comme dans tous les parcs nationaux américains. Les rangers patrouillent un peu partout, et même si vous pensez être seul, ils peuvent surgir de nul part ! Personnellement, nous n’avons pas eu envie de nous frotter à la police américaine ;
  • l’entrée du parc coûte 35$ par véhicule (voiture ou camping-car), valable jusqu’à 7 jours consécutifs. Si vous envisagez de faire plusieurs parcs nationaux, pensez à acheter le pass America the Beautiful (89$) pour des visites illimités !
  • En été, la vallée de Yosemite peut vite se remplir. Un service de navettes gratuites a été mis en place en partance des parkings. Elles desservent l’ensemble des points d’intérêts et départs de randonnée de la vallée de Yosemite.

⛺️ Notre conclusion :vraiment waou ?

Spectaculaire. Voici l’adjectif que nous donnerons à ce parc. Des lacs aux montagnes mais surtout pour ses points de vue à couper le souffle. Nous avons aimé regarder les grimpeurs sur El Capitan, le lever de soleil sur le Dôme mais aussi la quiétude de la vallée ♥️. Nous vous conseillons donc de séjourner au parc pendant au moins 2 jours. Merci Yosemite pour ces moments en pleine nature, ressourçants.

🚦Epingle nous pour découvrir le fond d'écran Apple !

pinterest pin yosemite
el capitan pinterest
- 31 décembre 2021

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup