Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter San José : que faire pour visiter la capitale du Costa Rica
Amérique Centrale, Costa Rica, Destinations

Visiter San José : que faire pour visiter la capitale du Costa Rica

Si vous discutez avec des voyageurs, ils vous diront probablement de ne pas perdre votre temps à visiter San José au Costa Rica. En effet, soyons honnêtes, ce n’est pas une capitale qui va vous impressionner par son charisme et son architecture. Cependant, vous y passerez forcément quelques jours, pour récupérer votre véhicule de location ou prendre votre avion. Alors pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en allant faire un tour en ville et lui donner une chance de vous séduire? Dans cet article, découvrez avec nous les endroits qui nous ont séduits lors de notre balade à San José, passage obligé lors d’un voyage au Costa Rica. 

🤓 Petit point culture sur la vallée centrale du Costa Rica

Ce « petit pays » de 51 000km2 n’est pas moins peuplé de 5 millions de ticos (le petit blaze des costaricain). Il se situe dans la partie centrale de l’isthme américain entre le Panama au sud et le Nicaragua au nord. Bordé par la mer des Antilles à l’est et l’Océan Pacifique à l’ouest, le Costa Rica s’allonge sur près de 500 km du nord au sud pour 200 km d’ouest en est.  San José est donc le point de départ idéal pour la suite de votre voyage direction les Caraïbes, la côte Pacifique… 

Avant d’aller plus loin, il est bon de savoir que les deux tiers de la population du Costa Rica se concentrent dans la vallée centrale. La vie économique, politique et commerciale se déroule donc dans cette zone bouillonnante (et vous le comprendrez bien vite en côtoyant chaque jour les bouchons sur les routes, peu importe l’heure).

Ce constat ne date pas d’hier, la province de San José était déjà peuplée par les indigènes bien avant l’arrivée des européens. Huetares : tel était le nom de la tribu qui résidait entre ces 3 volcans. On appelle aujourd’hui les habitants de la région les “Josephins”.

On ne pouvait pas vous laisser sans une petite anecdote croustillante sur San José. Saviez-vous qu’elle n’a pas toujours été la capitale du Costa Rica ? En effet jusqu’à la guerre d’indépendance en 1864 qui sonne la victoire des Républicains, Cartago, à quelques kilomètres, occupait le rôle de chef-lieu du pays.

🌭 Le Mercado Centrale : un édifice gastronomique à visiter à San José

Si vous avez un petit creux et que vous souhaitez vous immerger directement dans une ambiance et une cuisine locale, nous avons ce qu’il vous faut ! Direction le Mercado Centrale pour un déjeuner typique et abordable, un incontournable à visiter à San José.

Situé en plein cœur de la ville, prenez en siège au comptoir et installez-vous dans une des petites échoppes, appelées “Soda”, pour un casado. Mais alors qu’est ce qu’un Casado ? Si vous venez d’arriver, il est tout à fait normal de ne pas encore le savoir. Il s’agit du déjeuner typique costaricain. Très complet, ce plat est composé de riz blanc cuisiné comme les ticos, de haricots rouges et bananes plantins, accompagnés de bœuf, poulet, poisson, œuf ou fromage (pour les végétariens par exemple). Au cas où vus ayez encore faim, il sera systématiquement accompagné de légumes cuits, de salades, de tortillas ou même de spaghettis à la tomate (?! On vous l’accorde, on était surpris aussi). Comptez 2500-4000 colones (3€-5€) pour vous nourrir à souhait. 

Le Mercado central est aussi un lieu sympa pour faire ses courses de légumes, de souvenirs ou de choses curieuses (un arrosoir pikachu en plastique par exemple, très typique). Besoin de faire du change ? Vous avez la BCR juste en face qui vous propose un taux intéressant ! N’oubliez pas de prendre du cash, nous avons très peu utilisé la carte en allant du côté d’Arenal par exemple. D’autres lieux comme Monteverde ou Tamarindo (où vous pouvez faire du surf), sont plus “CB friendly”. 

☕️ Boire un café au Teatro Nacional, lieu emblématique du Costa Rica à San José

Parmi l’ensemble inexpressif des bâtiments du centre ville de San José, cet édifice vous fait surement de l’œil. A 10$ la visite, cela peut repousser une grande majorité de nos lecteurs. Mais si on vous dit qu’il y a une astuce pour y rentrer pour presque rien, cela change la donne non ? Vous pouvez rentrer y boire un café et jeter un œil par la même occasion à l’intérieur du Teatro Nacional lorsque vous irez faire un tour aux toilettes ! 

L’intérieur est vraiment magnifique, bien que petit. Il a été conçu par des architectes costaricains, formés en Europe. Tout de marbre vêtu, on s’imagine très bien y voir un spectacle. 

Si vous décidez de faire une visite guidée, vous aurez la chance de voir l’un des tableaux les plus beaux du monde selon USA Today. En effet, l’Allégorie du café et de la banane, du peintre italien Aleardo Villa, représente une scène de vie au Costa Rica. Il a même été frappé sur une série de billets de 5000 colones.

🖼 Calle 17 : le lieu à visiter pour les amateurs de street art

Vous le savez, les paresseux curieux adorent voir du street art lorsqu’ils visitent une nouvelle ville ! Et on ne va pas faire l’impasse en visitant San José.

Direction la Calle 17, ou Calle Clorito Picado. Surnommée le boulevard Los Angeles (apparemment les palmiers et le street art en sont inspirés), vous pouvez y admirer de nombreuses œuvres de différents artistes du pays. Mais pourquoi dédié un tel lieu pour des graffitis me direz vous ? La ville de San José faisait face à de nombreux graffeurs sauvages (et des humains, pas des singes !). Pour éviter que ce ne soit fait n’importe où, elle leur a donc donné un mur ! 

Lorsque vous aurez fini de visiter ce petit musée à ciel ouvert, remontez la rue et aventurez-vous dans le Parque Nacional : des œuvres d’arts ont été installées à l’intérieur. L’occasion aussi de découvrir d’autres artistes, toujours sur la Calle Clorito Picada, un peu plus haut. 

Par ailleurs, gardez l’œil ouvert. Visiter San José : c’est de nombreuses œuvres au coin des rues, et elles sont très réussies.

🛍 L’avenidad central : pratique pour acheter ce qu’il vous manque en arrivant à San José, au Costa Rica

Ne vous attendez pas à tomber sur un concept store dans cette avenue commerçante. Il n’y a rien de bien transcendant ici, mais vous trouverez de nombreux magasins pour faire quelques emplettes. Nous avons quand même aimé remonter cette rue et observer le rythme de la vie. Entre les marchands, les vendeurs de tickets de loto, les restaurants, les hommes sandwichs, les promeneurs… c’est un drôle de ballet qui s’intensifie à 17h avant la tombée de la nuit. 

Attention, d’après notre expérience, si vous cherchez du matériel électronique de type appareil photo, caméra ou des choses un peu plus techniques en terme de vêtement de sports par exemple, il faudra plutôt se tourner vers un mall en banlieue. Si vous êtes à la recherche de matériel vidéo ou photo, tentez votre chance chez Pricemart ou Office Depot (et oui, il y en a même ici !).

🙃 Envie de faire un musée ? Une alternative pour en apprendre plus sur l’histoire du Costa Rica à San José

Spoiler alert : nous n’avons pas fait de musée ce n’est donc pas notre ressenti que vous aurez la ! Par contre, nous avons rencontré des voyageurs qui nous ont donné leur avis et voici les musées qui ressortent : 

  • le musée du Jade : dédié à l’Histoire précolombienne, vous apprendrez beaucoup de choses sur les indigènes, leur façon de vivre, leurs rites… Il y a beaucoup d’objets très bien entretenus (16$ l’entrée) ;
  • le musée national : ancienne caserne reconvertie en musée lors de l’abolition de l’armée, vous en apprendrez ici plus sur l’Histoire moderne du Costa Rica, son économie, sa politique (11$ l’entrée).

Au cas où vous vous demanderiez “mais pourquoi ils ont pris la photo d’une boule de béton posée dans un dôme en verre ?”, et bien voici la réponse. Il s’agit en fait d’une des sphères mégalithiques (aussi appelées las bolas). Plusieurs centaines de ces boules de pierre ont été découvertes dans le sud du Costa Rica. Ces sculptures seraient attribuées à la culture Diquis, des indigènes précolombiens.

🍸En immersion dans le quartier en vogue de La California

Une ribambelle de street art

Quand on vous dit qu’on passe forcément par San José au moins une fois lors de son voyage au Costa Rica ! C’est pour notre vol retour et le test antigénique associé que nous sommes retournés visiter la capitale. Nous avons séjourné 3 nuits à l’auberge Lost in Costa Rica (20$ pour une chambre privée). Un endroit sympathique situé à une dizaine de minutes  à pieds du quartier de San José, La California. 

On doit vous l’avouer, c’est un peu par hasard que nous avons atterri par ici en revenant d’une chasse au magnet et à la boule à neige en centre ville. Toujours au dernier moment bien sur alors que ça fait 2 mois que nous étions au Costa Rica !

Bref, nous décidons de longer les anciennes voies ferrés de San José. Les premiers graffs et collages nous intriguent. Nous décidons de pousser l’exploration. Vous pouvez deviner notre joie lorsque nous nous rendons compte qu’il y a une bonne couche de street art dans cette partie de la ville ! En même chemin de fer abandonné + mur = des graffs !

Un endroit sur le devant de la scène de San José

De plus, vous trouverez plein d’endroits à la mode pour boire un verre ou manger un bout comme l’adorable food corner Jardin de Lolita ou celui sur plusieurs étages d’ambiance du Barrio el Amor. Cette zone est un peu l’endroit pour sortir le soir compte tenu du grand nombre de bars dansants dans les environs. Mieux vaut tard que jamais pour découvrir ce quartier. Nous y retournerons le lendemain avec nos amis allemands Sophia & Felix pour aller boire un dernier coup ensemble.

🍆Faire ses courses à l'immense marché de la plaza Viquez

Notre roadtrip de Montezuma jusqu’à Puerto Viejo n’achève et nous devons rendre la voiture de location à l’agence Alamo (que nous recommandons chaudement) Plaza Viquez.

Cette place est en fait un espèce de rond point géant au milieu duquel vous trouverez un terrain de foot, un parc et une piscine. Rien que ça ! Notre regard est attiré par quelques oeuvres de street art et nous décidons donc d’y aller faire un tour. 

Sur une des rues adjacentes (Avenida 20 pour être exact), nous identifions de loin des stands de nourriture. Nous avons faim, ni d’une ni de deux, nous nous dirigeons vers ces échoppes aguichantes. Excellente initiative car nous arrivons devant la Feria del Agricultor qui se déroule tous les Samedis au même endroit. En soit il s’agit d’un grand marché alimentaire où on peut y trouver de bons produits à des prix défiants toutes concurrences (1€ les 2 kilos de mangue). Vous y croiserez des fruits exotiques (que nous n’avions jamais vu avant) comme le Guanabana, la Guayaba, le Mamoncillo ou le Guaba.

Nous décidons de faire quelques emplettes de fruits et légumes pour une somme dérisoire avant de repartir direction le centre ville de San José en quête d’une boule à neige !

🛶Finir par une session rafting à Turrialba : top 10 des meilleurs rapides du monde

Adelante !

Un peu de fraîcheur avant de terminer cet article sur San José. Nous avons décidé de profiter des quelques jours dans la capitale que notre test PCR nous offrait pour partir faire une session rafting.

En effet, le Costa Rica est connu pour ses nombreux rapide. Le relief volcanique favorise clairement la pratique de ce sport, que ce soit dans la région de Sarapiqui, Arenal ou de Turrialba. La rivière du Rio Pacuare fait partie du top 10 des meilleurs endroits au monde pour faire du rafting. Et c’est sur des rapides de classe IV & V que nous allons nous élancer avec l’équipe de ExplorNatura (recommandé par d’autres voyageurs).

C’est parti pour 4 heures de descente ! Une grande première pour nous et de nouvelles sensations à la clé. L’équipe est géniale et les paysages que nous avons traversé sur notre bateau gonflable étaient magnifiques. Une superbe expérience sur le Rio Pacuare qui nous a permis de découvrir un aspect plus sauvage du Costa Rica. Une chose à dire, ADELANTE !

L’expérience de rafting dans des rapides de classe IV & V coûte 85$/pers avec ExplorNatura. L’équipe était top et connaissent bien la région puisque ce sont des locaux qui pratiquent le rafting depuis des dizaines d’années !

Se rendre à Turrialba

Si, comme nous, vous décidez de faire cette excursion sur la journée, il va falloir se lever aux aurores. Départ à 5 heures de l’hostel pour se rendre à la station de bus Turrialba et attraper un des premiers collectivo en direction de la ville (1500 colones le trajet). 2h de route pendant lesquelles le paysage vous séduira !

Le retour se fait en bus depuis le terminal de Siquirres (1800 colones le trajet) pour retourner à San José.

Pour conclure,  le tour de la ville se fait facilement en une après-midi, 2 si vous faites des musées. On ne regrette vraiment pas d’y avoir passé quelques moments à visiter San José au Costa Rica, cela nous a mis en appétit pour découvrir la suite. Notre moment préféré reste celui du marché ainsi que nos déambulations street artistiques. On conseille aux voyageurs qui restent plusieurs semaines de prendre 48h au grand maximum pour s’immerger dans la capitale. C’est bon d’être curieux non ?

❤️ Epingle nous pour visiter San José plus tard !

pinterest pin san josé
Que faire pour visiter San josé ?
San josé costa rica Pinterest epingle
- 4 mars 2021

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *