Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Le Mimi Guide des incontournables à San Diego, Californie : nos 8 coups de cœur
Amérique du Nord, Destinations, Etats-Unis

Le Mimi Guide des incontournables à San Diego, Californie : nos 8 coups de cœur

Dernière étape de ce road trip le long de la côte Pacifique Californienne, nous vous avons sélectionné 8 incontournables de San Diego, en Californie. Contrairement à Los Angeles, nous en avions entendu beaucoup de bien et avions hâte de voir ça de nos propres yeux !

Surf, lions de mer, baseball, ambiance tacos, bienvenue dans la ville la plus mexicaine de Californie. On vous amène avec nous pour 8 choses à ne pas louper lors de votre passage à San Diego.

🏄‍♂️ S’essayer au surf

Comme vous le savez, lors de notre volontariat à Tamarindo, au Costa Rica, Mimi a succombé au charme de quelqu’un d’autre.. le surf ! Il aurait donc été vraiment dommage de partir sans dompter quelques vagues californiennes pour notre grand sportif. 

Cliff, qui nous a chaleureusement accueilli pendant notre séjour à San Diego, en Californie, nous a donc amené surfer deux matins aux aurores à Mission Beach. Verdict ? 

  • une eau plutôt froide : combinaison longue obligatoire et une entrée qui saisit chaque partie du corps;
  • des vagues pour short et longboard adaptées à tous les niveaux : même Elisa a pu se remettre à l’eau;
  • peut être croiserez vous sur la line up des dauphins ou des lions de mer, croyez nous c’est surprenant !

Il y a beaucoup de spots tout le long de la côte. Le plan de Surfline se passe de commentaires. Vous y trouverez absolument tous les spots avec des webcams en direct ainsi que les prévisions. Parmi les lieux où il fait bon surfer sur la côte, Coronado, La Jolla, Mission Beach et Pacific Beach. Il n’est pas rare de croiser sur sa vague des dauphines ou lions de mer. Parfois les baleines pointent le bout de leur nez, en admettant qu’elles aient un nez bien sûr.

Pour louer une planche au niveau de Pacific et Mission Beach, c’est assez simple. Voici les tarifs pratiqués pour une location d’une heure : planche en mousse avec combinaison longue 17$, planche epoxy avec combi 22$. Amateurs ou avancés, ça serait dommage de louper une session surf en Californie !

🌍 Faire un tour en Europe au Balboa Park

La balade de ce guide de San Diego pour passer un après-midi curieux, direction le Balboa Park, situé à l’est de la ville. Ici, les styles se mélangent, en mode exposition universelle. Chaque pays semble être représenté : on passe de l’Espagne au Maroc, en passant par un pavillon français. Et lorsque l’on voit la France représentée ce n’est jamais pour nous déplaire.

Il y a aussi de nombreux musées comme celui de l’aviation qui fait forte impression avec son rafale à l’entrée ! L’attraction à ne pas manquer ? La serre botanique est gratuite et luxuriante de végétation tropicale. On lui a trouvé un petit air du Petit Palais d’ailleurs !

Si vous avez envie de faire du sport (ou juste de vous prélasser dans l’herbe), il y a de la place à revendre. Nous avons même eu l’occasion d’observer une partie d’un jeu mélangeant pétanque et bowling : les boules lyonnaises. On aimerait bien tester cette curieuse activité !

⚓ Promenade le long du port : de Seaport Village aux sous-marins

Cette déambulation vous fait dériver le long du port de San Diego, avec quelques arrêts notables. Comment s’avoir ou s’arrêter ? Facile, ils sont SUR la balade !

D’abord, passez au Seaport Village : une sorte de centre commercial en plein air ambiance Disneyland comme le pier de San Francisco puis, continuez jusqu’au Tuna Harbor Park où l’on peut observer la statue commémorant du fameux baiser de la Libération, en 1945 – quoiqu’on en dise sur le fond, la statue nous a semblé curieuse, avec ces deux géants en bord de mer.

En face, le musée de l’USS Midway qui se trouve sur une ancien porte-avion : nous ne l’avons pas fait mais il n’y a pas à dire, ça envoie et si on avait eu 20$ en trop dans notre poche on l’aurait visité parce que ce n’est pas tout les jours que l’on se promène dans les cales d’un porte avion !

Pour conclure votre marche (que l’on dirait presque militaire !), vous arriverez devant les sous-marins et autres curiosités du musée maritime de San Diego, en Californie. Encore de drôles d’embarcations !

🐬 Regarder les dauphins à Pacific Beach

Un air de village au bord de mer. En tout cas, ce fut notre ressenti après avoir parcouru le long de Pacific Beach en partant de Mission Beach. Parmi les propositions du quartier :des petites maisons de bois colorées, des surfeurs, un front de mer de qualité et des cabines de maîtres nageurs.

Notre coup de cœur ? Le très symétrique Crystal Pier. Vraiment très grand, il y a plein de petites maisons en bois destinées à la location touristique. Tellement mignonnes qu’on dirait presque des jouets. Au bout, les pêcheurs côtoient promeneurs tandis que de chaque côté, les surfeurs tentent de prendre leur vague. Si vous avez de la chance, vous y apercevrez des dauphins ou des lions de mer.

Pour vous déplacer et profiter du front de mer à sa juste valeur, louer un vélo peut s’avérer une bonne option. On vous en parle plus en détail dans la section “se déplacer à San Diego en Californie”.

🦦 La côte et les plages à La Jolla (et saluer ses bruyants habitants)

La Jolla est surtout connue pour sa promenade à flanc de falaises et ses animaux marins qui compléteront à merveille votre Pokédex. On vous le dit, ce passage de notre guide de San Diego va sûrement vous plaire !

La Jolla, atout charme de la côte

La Jolla, c’est une « petite » ville à côté de San Diego. Réputée pour son côté chicos et ses boutiques de luxe, c’est surtout sur les belles plages et les caves que nous allons nous attarder.

Voici les points clés à ne pas manquer le long de votre balade : 

Bon, mes petits couzs, pour s’y rendre les choses se corsent. C’est un peu plus long, mais si vous y passez la journée ça en vaut vraiment la peine ! Depuis Downtown San Diego, prenez le trolley bleu, puis au terminus, attrapez le bus 140. Cela prend à peu près 1h.

La rencontre sauvage de ce guide de San Diego

La bas, vous pouvez faire la rencontre de milliers de pélicans mais surtout de deux animaux que l’on a alors appris à différencier. 

Est ce que vous avez une idée de qui sont-ils ? Et oui, il s’agit bien des lions de mer et de leurs cousines les otaries ! L’un est très bruyant, ressemble plus à une vache qu’à un lion et surtout a les oreilles qui dépassent ! Les otaries, elles, ont juste « des trous ». Elles sont aussi bien plus gracieuses à notre humble avis. Cela dit, si un jour vous croisez la route d’une otarie très grosse, qui crie : regardez ses oreilles pour être sûr de sa nature. 

C’était le point C’est pas sorcier, on passe à la suite !

🌵 Randonnée au parc de Torrey Pine : la parenthèse nature de notre mimi guide de San Diego

Pour vous faire plaisir, on va aborder la partie doigts de pieds en éventail à la plage de ce guide. Un peu excentré du cœur de San Diego, nous rejoignons le parc Torrey Pines, au nord de la Jolla. Vous pourrez marcher au milieu des.. pins (sans blague ?!) mais surtout avoir de magnifiques points de vue sur l’Océan Pacifique. Il y a des chemins pour tous les niveaux, que vous pouvez consulter sur le site de la municipalité de San Diego. On comptait bien en faire un mais.. 

Nous sommes partis marcher en direction de la Black Beach en empruntant le sentier juste en dessous du Gliderport (endroit où décolle les parapentes).

Une descente boueuse mais une plage agréable, avec des terrains de volley-ball et des tout nus ! Attention, la chute de nos aventures arrive et l’instant est si exceptionnel qu’on se doit de vous le raconter. 

On est donc en train de marcher et là, un orage gigantesque s’abat sur la plage. Drôle de spectacle, les plagistes s’agitent, les parasols se transforment en parapluies et les nudistes sont en pleins sprint pour retourner à leur serviette, les parties s’agitant à l’air sous une pluie torrentielle. Dénué de protection, Carlos, pris de pitié, nous invite à partager sa petite ombrelle colorée. Après 15 bonnes minutes de pluie il nous dit : “mais vous ne prenez pas de photos, c’est exceptionnel de voir la pluie !” On a ri parce que bon, en France ça n’a rien d’hors du commun ! Bref, on a pas non plus rigolé longtemps parce qu’on a attendu presque 40 minutes sous le parasol, complètement mouillés dans une position à donner des fourmis dans les jambes. 

L’envie nous est passée d’aller voir la suite de la plage jusqu’à Razor Point et Yucca Point.

⛱ Marcher sur les pas de Marilyn Monroe sur la presqu’île du Coronado

Nous avons failli ne pas y aller et ça aurait été fort dommage : l’île mythique du Coronado. Ses plages ne sont pas sans rappeler celles du Touquet, dans le Nord de la France. Touffes de longues herbes sauvages ondulant au vent, vastes étendues blanches, mouettes de la taille d’un chien, vous voyez le tableau. Ce fut donc une promenade agréable de base. 

Sur la plage, on tombe sur le célèbre hôtel du Coronado où a été tourné “Certains l’aiment chaud” avec Marilyn Monroe. Il n’a pas bougé depuis le film et c’était complètement fou de se retrouver sur les lieux de tournages, à ça prêts qu’il manquait le mobilier !

memoji elisa 2Si vous aimez les balades artistiques, on vous invite à télécharger l’application gratuite qui vous emmène à la découverte de plus de 75 œuvres d’art sur l’île ! Une chouette manière de se balader dans les quartiers très agréables du Coronado.

🪔 Boire un verre dans le Gaslamp Quarter

Renommé pour son ambiance nocturne, le quartier de Gaslamp est le lieu festif de ce guide de San Diego. Ce n’est cependant pas ce que nous avons préféré lors de notre passage.

Vous êtes ici dans l’un des plus vieux quartiers de San Diego, place forte de la vie commerciale depuis les années 1890. Il tient son nom des lampadaires à gaz installés de part et d’autre de la rue. En vous y baladant, vous y trouverez maisons victoriennes, bars, restaurants, salle de concert et théâtre, vendeurs de glace et discothèques.

A quelques rues, le stade PETCO, qui accueille les matchs de baseball de l’équipe des Padres de San Diego. En passant à côté, on s’imagine facilement le stade vibré sous les cris passionnés de milliers de spectateurs.

On doit vous l’avouer, en plein jour et après le COVID, le quartier est loin d’être à son paroxysme. Loin d’avoir l’ambiance escomptée, nous avons dû nous battre pour trouver un repas décent sans nous ruiner au Hodad’s Downtown. Sans être incroyable, ce ne fut pas un mauvais burger. Pour un repas “bon marché” à San Diego, il faut compter au moins 15$ par personne et cela tourne globalement autour d’un burger / frites.

🚋Comment se déplacer quand on visite San Diego en Californie ?

Si la voiture reste le moyen le plus simple pour se balader dans les nombreux quartiers de San Diego, on notera quand même qu’il y a d’autres alternatives à ne pas négliger !

Vous pouvez totalement envisager de visiter la ville avec le réseau de transport en commun. Pas besoin de vous embêter avec une carte, il suffit de télécharger l’application en ligne PRONTO. Vous pouvez aussi acheter les tickets aux bornes des trolleys (sorte de tramways) qui sillonnent la ville. Nous avons fait comme ça et avons pu aller de l’île du Coronado à La Jolla en combinant bus et tram. 

Pour ce qui est du bord de mer, si vous avez le temps, on vous conseille de louer une bicyclette. Les tarifs sont vraiment accessibles avec une journée aux alentours des 20$ (prix août 2021, Mission Bay). Si vous avez la flemme de pédaler, il y a aussi de nombreuses trottinettes électriques à disposition, déblocables via une application ! C’est un moyen de déplacement très utilisé dans les environs.

🚗 Comment se rendre à San Diego en Californie ?

San Diego est facilement accessible depuis Los Angeles. Il y a deux moyens principaux de s’y rendre et il faut compter entre 2 et 3 heures, selon le trafic : 

  • prendre le train : plus cher que le bus (40$ par personne) mais indépendant du trafic automobile, vérifiez bien qu’il circule parce qu’il y a souvent des coupures;
  • voyager en autobus : la compagnie FlixBus opère plusieurs liaisons par jour à partir de 9$ par personne environ. Petite précision cependant, soyez bien en avance parce qu’il faut trouver le panneau FlixBus qui n’est pas toujours très visible ni intuitif ! Le trafic peut aussi jouer des mauvais tours à l’heure d’arrivée.

✒ Le mot de la fin

Et voilà les petits couzs, on espère que vous savez maintenant quoi faire lors de votre visite à San Diego. Il n’y aura peut-être pas assez de deux jours pour voir tout ça, mais vous pouvez faire votre marché et choisir entre océan et balade en ville !

Ce Mimi Guide résume les endroits que nous avons le plus appréciés. Certains quartiers comme SouthPark ne valent pas le détour et pourtant on aime le street art !

Sinon, San Diego est une ville charmante de Californie mais pas un coup de cœur. Le bord de mer et le Coronado sont, de loin, ce que l’on retiendra le plus. En comparaison avec Los Angeles, San Diego est plus tranquille et l’accès à la nature “brute” est plus simple. En même temps, on passe presque du simple au double niveau superficie. c’est comme comparer les doudous de Mimi et Mimi, ça n’a rien à voir !

📍 Sauvegarder notre guide de San Diego en Californie sur Pinterest

pinterest pin san diego californie
decouvrir san diego californie
jolla cove guide san diego californie pinterest
- 9 février 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup