Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Que faire à Cancun : micro-guide pour une escale curieuse
Amérique Centrale, Destinations, Mexique

Que faire à Cancun : micro-guide pour une escale curieuse

Que faire à Cancun quand on est ni un spring breaker, ni un amateur de All Inclusive ? Voici la question à laquelle nous allons tenter de répondre pour vous paresseux curieux ! Si vous avez prévu un road trip dans le Yucatan, vous ferez sûrement halte à Cancun, au départ ou à l’arrivée. Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable grâce à ce guide cousu-main et marcher dans les pas de Julien Tanti et Paga ? Allez, embarquez avec nous !

Pour commencer, on voulait vous mentionner que les raisons qui nous ont fait rester à Cancun quelques jours n’ont aucun lien avec la ville. Nous rendions visite à Camilla. Nos fidèles lecteurs l’auront peut être reconnue, c’est bien la Camilla qui était volontaire à Tamarindo avec nous et que nous avions interviewé dans l’histoire de voyageur spécial surf. Elle s’est installée là bas et ça tombe bien pour nous car c’est un très bon lieu de départ ou d’arrivée pour tout road trip dans le Yucatan et le Quintana Roo. Cependant, au-delà des fêtes de la zone hôtelière, nous avons découvert un Cancun que nous nous sommes surpris à ne pas détester. 

🤓 Petit point culture sur Cancun (si je vous assure, c’est possible)

La ville de Cancun, c’est encore une bébé ville ! Avant les années 70, on parlait d’ailleurs plus d’un petit village de pêcheurs. Puis, des architectes et politiciens ont flairé le bon plan : des belles plages, de la place, peu de construction, des occidentaux en quête d’une belle teinte de bronzage.. Mais construisons donc une zone hôtelière !

memoji elisa 2Envie de mettre une image sur la richesse d’un des fondateurs de Cancun ? Direction la playa San Miguelito pour vous dorer la pillule devant la terrasse de la maison surnommée “la Casa de Pedro”.

Ni une ni deux, comme des champignons dans une forêt au mois de novembre, des mastodontes sont sortis de terre. Des installations immenses qui ont attiré à Cancun les touristes du monde entier. Aujourd’hui, même en basse saison, les hôtels sont pleins au minimum à 70%. Loin des 35% Français, c’est un eldorado pour les investisseurs qui savent leur argent bien dépensé.

que faire à cancun : aller à la plage

Loin des touristes aisés, la réalité est autre pour les Mexicains. Si nous en avons fait l’expérience brutale à Tulum, il en va de même à Cancun. Des conditions de travail plus que précaires (parfois payés 2€ la journée) dans des conditions de vie terrifiantes. C’est sans compter sur les ensembles hôteliers qui font courir le littoral à la catastrophe environnementale.. On vous invite à lire cette archive de rue89 pour en apprendre plus. Le passage sur le sourcing de l’eau nous a fait froid dans le dos.

Et avec la pandémie de COVID-19 ?

Seul pays ayant laissé ses frontières ouvertes, le Mexique a continué de voir les touristes affluer, notamment sur la Riviera Maya qui capte pratiquement 45% des voyageurs étrangers. Cela va peut être vous surprendre, mais même pendant la pandémie, la fréquentation de l’aéroport de Cancun a été aussi forte en 2020 qu’en 2019.

🐠 Que faire à Cancun ? Les clés curieuses juste ici !

Comme dit plus haut, nous ne sommes pas restés très longtemps à Cancun, ce qui ne nous a pas empêché d’explorer les alentours. Quitte à faire escale, autant le faire curieusement non ?

Aller faire un tour sur les belles plages de la zone hôtelière

Quelle plage pour qui ?

Au cours de nos différents passages avec le bus publique “R3”, nous avons pu expérimenter différentes plages le long de la côte et chacune a son ambiance : 

  • se baigner Playa Delfines : la plus jolie plage avec le bleu le plus perçant qu’on ait vu et même des petites vagues pour s’amuser. Un package qui comprend aussi une nouvelle teinte de bronzage à l’ombre des parasols. Remontez un peu à pied pour aller visiter un complexe hôtelier : le O;
  • s’éloigner de la foule à la Playa Miguelito : situé plus loin sur le bras de mer, vous allez être tranquille. Moins de complexes hôteliers donc peu de monde;
  • faire la fête et profiter des beach club à la Playa Mandala : à côté du Coco Bongo, Senor Frogs et tutti quanti, c’est là qu’il y a de l’ambiance à  partir de 8h;
  • se baigner en toute sécurité avec des petits dans les eaux transparentes de la Playa Tortuga.

On ne peut pas retirer à Cancun la beauté de ses plages. Les étendues de sable sont propres, la couleur de l’eau est splendide et il y fait bon d’y passer une journée accompagnée de votre fidèle glacière OXXO. Que faire à Cancun si vous avez une demi-journée et qu’il n’y a pas de sargasses (on y vient) : aller à la plage !

La zone hôtelière de Cancun

La zone hôtelière en elle-même est vraiment curieuse. Si elle nous interpelle éthiquement, l’architecture et la grandeur de certains bâtiments nous ont quant à eux impressionnées. Les plus téméraires pourront même en profiter en se faufilant à l’intérieur.

Nous sommes rentrés dans l’un deux près de la Playa Delfines et on doit avouer que le design avec une jungle intérieure et l’architecture en jettent La majorité de ces resorts disposent d’un beach club dont l’ambiance sonore varie considérablement d’un établissement à un autre. Faites en l’expérience vous même avec une petite marche le long de plage !

Y-a-t-il des sagrasses à Cancun au Mexique ?

Oui et non. De toute la Riviera Maya, Cancun est la plus épargnée par les sargasses et ce, même en pleine invasion. Epargnée ne signifie pas qu’elles n’y font jamais escales ! Mais nous avons réussi à trouver des plages pour nous baigner contrairement à Tulum ou Playa del Carmen qui étaient infestés par cette algue.

Pour vous aider dans tout ça (et éviter de demander dans un énième post du groupe Facebook des Français au Mexique s’il y a des sargasses), on vous partage à nouveau le lien de la page Facebook qui monitore les arrivages de sagrasses sur l’ensemble de la côte. Cela fonctionne pour toute la Riviera Maya et donc aussi pour Tulum et Playa del Carmen !

🍟 Que faire à Cancun city?

Il n’y a pas grand chose à faire en ville et au port, à notre humble avis, par contre.. il y a de très bonnes choses à manger ! Moins (beaucoup moins) cher que dans la zone hôtelière, on y trouve pléthore de restaurants donc voici nos bonnes adresses si vous avez faim et que vous vous demandez que faire lors de votre passage sur Cancun : 

  • NOMADS : ce restaurant propose de très bonnes pizzas ainsi que divers plats italiens (tout avait l’air bon en vrai), pour des prix plus que corrects pour la Riviera Maya (180$ une pizza et deux bières). Le lieu fait aussi auberge (ou l’auberge fait aussi restaurant) et ça a l’air super sympa;
  • La Vicenta : amateurs de burgers et de bonnes viandes, c’est par ici qu’il faut vous rendre. Un service digne des plus grands princes Qataris et un burger qui ne nous a pas déçu (et ce deux fois d’affilé car nous y sommes retournés);
  • Taqueria Coapenitos : l’endroit idéal pour manger une tortas gargantuesque et bien goûteuse. Ils font aussi des tacos, bah oui c’est une taqueria quand même;
  • La Cantina 20 : bonne ambiance, musique sympa (à la Mexicaine soit 40 décibels de trop pour avoir une discussion avec son voisin) et cocktail pas trop cher sur cette terrasse du quartier chic de Puerto Cancun.

🚙 Comment se déplacer à Cancun et rejoindre le reste de la Riviera Maya ?

Une activité vraiment amusante !

Pour explorer le Yucatan, le Quintana Roo, ou les autres villes de la Riviera Maya comme Playa del Carmen et Tulum, Cancun est un très bon point de départ.

Si différents modes de transports sont possible pour se déplacer, leur utilisation dépendra de votre budget : 

💸 le collectivo : le moyen le plus économique de se déplacer au Mexique en général. Mais, ce n’est pas le plus rapide et le plus reposant à cause des correspondances. Les informations sont détenues par les locaux et il faudra user de votre espagnol pour vous les procurer;

💸💸 Les bus : ponctuels, ils sont plutôt agréables. Plusieurs compagnies comme AU, Estrella Blanca, ADO et beaucoup d’autres assurent les liaisons avec les grandes villes du pays. Ils se prennent depuis le terminal de bus ADO de la ville de Cancun. Vous pouvez acheter vos billets en ligne, sur l’application ADO ou directement au guichet. Astuce de Paresseux Curieux, il y a souvent des promotions à -50% sur certaines places quand on s’y prend à l’avance, et en ligne;

💸💸💸 la voiture : le plus pratique et rapide mais aussi le plus cher. Un grand classique. L’état des routes est correct même si il faut se méfier des dos d’ânes (tope), et ce, plutôt deux fois qu’une.

memoji elisa 2Si vous avez envie de louer une voiture, l’offre est importante sur Cancun. Attention, évitez les agences près de l’aéroport, plus chères, et gardez en tête que le prix de votre plateforme de location n’inclut pas une taxe mexicaine, rajoutée ensuite.

Personnellement, nous n’avions rien réservé et
nous sommes allés toquer chez Europcar à Puerto Juarez. Un employé très réactif et à l’écoute, nous avons eu une voiture pour 32€ la journée, tout compris. Le retour du véhicule s’est fait sans encombres. On recommande.

Que faire pour se déplacer sereinement à Cancun ?

Dans la ville, comme d’habitude, les taxis essaieront de vous refiler des prix de gringos (de blanc quoi !). Si vous ne parlez pas espagnol, soyez sûrs de payer un peu plus. Pour nos débuts et pour se rendre compte un peu des prix, nous avons utilisé Uber pour être plus tranquille. Une fois que vous vous sentez à l’aise, il est temps de choisir votre technique. 

  1. Soit vous connaissez le prix et dans ce cas, vous donnez le montant exact à la fin de la course et partez rapidement ;
  2. Soit vous demandez avant d’être parti le montant ! Attention, parfois les chauffeurs de taxis font semblant de ne pas comprendre votre espagnol et répondent approximativement à votre question. 

Le collectivo et le bus restent le moyen de transport le plus abordable et parfois même le plus rapide. On pourrait même s’avancer un peu en les caractérisant de confortables (ça arrive oui oui). 

Les bus ressemblent à… des bus mais pas ceux du genre moderne. Les lignes “R” desservent la zone hôtelière. Facilement reconnaissables ils sont gros, rouges avec un gros “R” sur le pare-brise.

Les collectivos sont des combis ou des vans Nissan ou Toyota. Sur le pare-brise, il est affiché la destination ainsi que l’itinéraire global. Sur la porte, le prix (ou pas). N’hésitez pas à lever le bras bien haut, à demander au chauffeur votre direction et à vous accrocher bien solidement à votre siège, ça va être sportif !

❤️ et pour conclure..

Et voilà mes frères, on espère que maintenant vous savez que faire à Cancun si vous y faites escale. Plutôt que de rôtir à l’aéroport, allez donc manger un bon burger ou profiter des plages 🙂 . Plutôt que de subir ce début, ou cette fin de voyage, à vous de joindre l’utile à l’agréable. Attention à ne pas abuser de la boisson pour ne pas finir dans un vieux documentaire sur C8 qui terrifiait votre grand-mère. Hasta la vista !

🐳 Epingle nous pour ton escale à Cancun

- 10 août 2021

1 commentaire

  • Road trip dans la péninsule du Yucatan : guide complet pour la kiffance 2 septembre 2021 at 3:57

    […] serré, on vous conseille de partir directement en direction de votre prochaine destination ! Si vous voulez explorer la ville de Cancun avec nous, c’est possible, les plages y sont très agréables. C’est d’ailleurs à peu près tout ce […]

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *