Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter le désert de Tatacoa : un des plus jolis paysages de Colombie
Amérique du Sud, Colombie, Destinations

Visiter le désert de Tatacoa : un des plus jolis paysages de Colombie

Encore un désert ? Lorsque nous avons entendu parlé de visiter le désert de Tatacoa, ce fut notre première réaction. En effet, si nous sommes des grands fans de ces paysages qui nous transportent sur d’autres planètes toutes différentes les unes que les autres, nous avions du mal à voir comment celui la pourrait encore nous surprendre.

Après plusieurs retours contrastés de la part d’autres voyageurs, on se décide quand même à aller voir ce fameux désert de Tatacoa. Situé à 3 heures de Bogota, ce fut une escale sur la route pour el Eje cafetero, aka Salento et Filandia. Et quelle escale ! Nous n’avions jamais vu un truc pareil et pourtant c’est un relief que l’on retrouve chez nos amis espagnols.

Vous hésitez ? Jetez donc un œil aux lignes qui suivent et découvrez le désert de Tatacoa en Colombie.

🚘 Comment se rendre au desert de Tatacoa ?

Première chose qui nous a fait hésiter : le temps de trajet. En effet, nous avions entendu parler de plus de 8h de route depuis Bogota, pour rejoindre un endroit au milieu de nulle part, compliqué d’accès.. Et bien pas du tout ! Nous nous en sommes bien sortis.

Rassurez-vous, c’est plutôt facile de se rendre au désert de Tatacoa, que ce soit de la ville d’Armenia ou de la capitale Bogota. En fait, le désert de Tatacoa colle la petite ville de Villa Vieja accessible de deux manières que l’on vous partage tout de suite. Nous aborderons donc dans cette partie comment se rendre à Villa Vieja. Dans la suite de l’article, nous vous donnerons toutes les informations pour vous rendre au désert !

La plus « simple » pour se rendre à Villa Vieja

Depuis le terminal terrestre de Bogota, prenez le bus pour Neiva. Ville peu intéressante d’après quelques témoignages, n’y restez pas et continuez votre route. Il faudra prêter attention à ne pas y arriver trop tard pour le trajet suivant : un combi direction Villa Vieja (surtout qu’ils s’arrêtent à 17h30) et ne part que lorsqu’il est complet.

Nous vous recommandons cette dernière option pour le trajet du retour et repartir de Villa Vieja.

memoji elisa 2

Coût total de l’opération par personne ? 50 000 pesos le trajet Bogota – Neiva ou 70 000 pesos pour Neiva – Armenia. Enfin 10 000 pesos pour faire Neiva – Villa Vieja en combi. Astuce des paresseux curieux, les billets sont moins chers au terminal qu’en ligne ! Pensez à tenter la négociation sur place 😉

La plus ludique et fun : celle que l’on recommande !

Sur le trajet Bogota – Neiva, demandez au chauffeur du  bus de vous déposer à Aipe. Il s’agit du village de l’autre côté de la rivière, littéralement en face de Villa Vieja. Il est possible de relier les deux municipalités par un bac qu’il faudra rejoindre en moto ou à pied. Bien entendu, nous avons fait le chemin avec nos petites jambes. Si vous êtes chargés et pas habitués à marcher avec vos sacs.. partez en moto-taxi. Ils vous attendent sagement comme toujours en sortie du bus.

Pour les plus téméraires, c’est un parcours digne de Pékin Express qui vous attend.Il faut d’abord traverser le village, puis passer sur un petit pont de pilotis avant de marcher au milieu des champs. Ces 30 minutes de marche vous mèneront  au bac qui vous fera traverser la rivière pour 8000 pesos par personne. On a vraiment bien aimé cette partie, un peu comme des aventuriers qui partent à la recherche d’un paradis perdu.

Une fois la rivière traversée, vous êtes arrivés à l’entrée du village de Villa Vieja. Continuez tout droit et vous arriverez à un bloc de la place centrale.

🥰 Visiter le désert rouge de Tatacoa

Préparez vous à faire connaissance avec un décor audacieux et original. On en a fait des déserts et pourtant.. on est restés sans voix et ébahis devant le desert rouge de Tatacoa. Lorsqu’on arrive de la ville, on est déjà saisi par ses cheminées rouges qui s’élèvent un peu partout. A quoi ça ressemble ? D’instinct nous dirions à des fourmilières géantes ou au décor d’un film se déroulant sur une autre planète. N’oubliez pas de prendre de l’eau !

Le désert rouge de Tatacoa est-il unique en son genre ? Et bien non, il en existe d’autres aux mêmes caractéristiques dans le monde comme “Las Bardenas Reales” dans la région de Navarre en Espagne !

Comment s’est formé le désert de Tatacoa ?

Déjà, commençons par clarifier une erreur énorme : le désert de Tatacoa n’est en fait pas un désert. Je vous vois venir, c’est vrai que ça n’a pas de sens cette histoire et pourtant.. C’est une forêt tropicale sèche ! Mais alors, qu’est ce qui lui arrive à cette forêt ?

Si vous levez les yeux, vous verrez une chaîne de montagnes qui entoure le désert de Tatacoa. Cette dernière agit comme une éponge et absorbe l’humidité de l’air qui ne franchit donc pas, ou très peu, cette barrière naturelle. Et voilà, pas de pluie.. une forêt tropicale sèche ! Imaginez qu’il y a 15 millions d’années, c’était aussi dense que l’Amazonie. Complètement fou, non ?

Lors de sa découverte par l’Espagnol Juan Alonso, elle est surnommée la “vallée des tristesses”. Puis, il prendra le nom d’un serpent à sonnette, le crotale, désigné par le mot “Tatacoa” chez les Indiens.

La visite du désert rouge

Nous avons tellement aimé le désert rouge que nous l’avons fait deux fois à deux moments différents de la journée. Dès le mirador, on est vraiment fasciné par ces architectures et ces structures saugrenues. C’est original et sacrément esthétique.

Une fois à l’intérieur du “désert”, il est vraiment très facile de perdre son chemin. Tout se ressemble dans ce labyrinthe rouge et c’est super mal indiqué ! Il y a des poteaux sur une partie du chemin, mais après.. ils disparaissent, où sont mis à des endroits complètement improbables, emportés par le vent ou ensevelis par un arbuste.

On vous conseille de commencer la randonnée Cuzco juste ici et de remonter par le mirador juste ici (mettre lien). La balade dure environ 2h, quand on ne se perd pas. Croyez-nous, vous allez sûrement vous perdre donc prévoyez large. En plus de ça, il est interdit de monter sur les structures naturelles pour ne pas les endommager. La nuit tombe vite et elle a failli nous manger vivant dans ce dédale infernal. Pour vous repérer, utilisez la carte maps.me qui indique le chemin à suivre.

memoji elisa 2

Attention, ça tape fort, ne soyez pas bêtes comme nous, mettez de la crème solaire tôt pour ne pas finir comme des homards trop cuits. De la même manière, n’oubliez pas les chaussures de marche parce que si vous tombez le seul jour où il a plu la veille (comme nous), c’est carrément de la bouillie !

Sans véhicule personnel, référez vous à la partie “Comment visiter” de cet article pour tous les tips sur le trajet !

💫 Observer les étoiles dans le désert de Tatacoa

Sans aucun doute le moment le plus reposant de votre séjour dans le désert de Tatacoa : nous avons adoré observer la voie lactée à la tombée de la nuit.

Il y a plusieurs observatoires dans le désert, mais tous n’ont pas le même nombre de télescopes. Information importante, car c’est le même prix d’entrée partout. Et on veut tous coller notre organe visuel à la lentille d’un observateur du ciel le plus possible non ?

Où observer des étoiles à Tatacoa ?

Notre conseil : se rendre à l’observatoire AstroSur. Vous pouvez y aller à pied après votre balade dans le désert rouge. Le lieu est vraiment chouette, avec une herbe synthétique de qualité pour vous allonger mais surtout 3 gros télescopes ! L’activité commence à 19h30 et dure environ 2 heures. Observation d’étoiles et petit cours d’astronomie, vous n’avez pas besoin de réserver et il faut payer la modique somme de 10 000 pesos par personne (3€).

Observations astronomiques

Le maître des lieux pointe ses télescopes vers 3 étoiles. Jeune ou vieille, rouge ou bleue, plutôt LED ou lampe à économie d’énergie, elles sont vraiment différentes. La nuit commence à imposer son velour noir et l’on distingue de plus en plus de groupements lumineux d’étoiles. Il y a quand même un peu de pollution lumineuse, ce qui est surprenant compte tenu que nous sommes au milieu d’un désert…

Cependant, plus qu’une simple observation, l’assistant de l’astronome nous a fait un topo sur le ciel absolument passionnant. Nous avons par exemple appris qu’on pouvait voir la constellation de la Croix du Sud uniquement.. en Amérique du Sud ou encore qu’il était possible de voir les satellites bouger uniquement au début de la nuit (Salut Elon !). Tout l’intérêt de faire ça en Colombie, c’est que l’on est proche de l’Équateur et que l’on a donc accès aux deux parties du ciel en même temps !

N’oubliez pas d’arranger votre transport pour rentrer avant de partir de Villa Vieja sinon vous pouvez rester coincés ! La plupart des chauffeurs connaissent les observatoires et viendront vous chercher vers 21h.

🙃 Visiter le désert gris de Tatacoa

Le désert rouge nous a retourné la tête et nous avons préféré rester plus longtemps à l’intérieur plutôt que d’aller voir le désert gris. Décision que l’on a prise en voyant des photos qui nous ont beaucoup fait penser à ce que nous avions vu en Bolivie, dans le Sud Lipez mais aussi à La Paz.

Cela dit, cela ne nous empêche pas de vous faire un petit topo si vous aviez envie de visiter ce désert là. L’argument visite n°1 à notre sens ? Une piscine pour se baigner au milieu du désert entre deux balades (8-10K pesos l’entrée). Cela vous semble peut être anodin mais lorsque vous aurez été frappé de la chaleur du désert.. vous en rêviez !

Bien sûr, vous pouvez faire une petite randonnée : le sentier de Los Hoyos qui dure 2h.

Pour se rendre au désert gris depuis le désert rouge vous aurez plusieurs possibilités. La première est de prendre les services d’un tuk tuk pour 30 000 pesos le trajet (à partager si vous êtes plusieurs). Il est aussi possible de louer des vélos pour 7000 pesos l’heure dans les hôtels et posadas qui bordent la route. 45 minutes séparent quand même les deux déserts. Si vous n’aimez pas pédaler, prenez un quad.

🚴🏼 Comment visiter le désert de Tatacoa ?

C’est globalement assez simple de visiter le désert une fois qu’on sait comment s’y prendre. L’option la plus répandue pour les personnes qui ne sont pas véhiculées est de passer par un service de moto scooter ou de tuk tuk (moto raton). Vous les trouverez sur la place principale du village. Compte 40 000 pesos pour l’aller-retour en tuk tuk (soit 10€ pour 2) ou 20 000 le trajet jusqu’au désert rouge.

Comme précisé plus haut, n’hésitez pas à arranger votre aller-retour avant de partir dans le désert. En effet, même si vous avez un numéro de téléphone, il arrive de ne pas capter du tout par là bas.. ce serait donc dommage de rester coincés !

Si vous souhaitez explorer les deux déserts, il est possible de louer un vélo ou un quad pour plus de liberté. Il est très facile de trouver ces derniers auprès des restaurants ou auberges qui longent la route.

L’option des braves est de marcher de Villa Vieja jusqu’au désert rouge. Entre 1 heure et 1h30. A faire lorsque le soleil est bas, comme le matin.

😴 Où dormir ? Villa Vieja ou désert de Tatacoa ?

Pour visiter le désert de Tatacoa, vous avez deux options logements : 

  1. Villa Vieja : plus facile pour manger, avec un peu plus de confort et peut être un peu moins cher si vous n’envisagez pas de dormir en hamac. Nous étions à l’hotel Flor de Liz et c’était super ! Une petite piscine et une chambre très propre, idéalement situé pour 70 000 pesos ;
  2. dans le désert : il y a de nombreuses auberges qui vous accueillent directement dans le désert. Plusieurs voyageurs nous l’ont recommandés pour une nuit économique en hamac. Attention, dans ce cas vous serez captifs pour vos achats alimentaires puisqu’il n’y a RIEN dans le désert.

memoji elisa 2

Si vous avez envie de claquer le budget alimentation d’un mois en 2 nuits, c’est aussi possible avec l’hotel de luxe Bethel (à partir de 70€ la nuit) qui se trouve au bout du désert. Il est apparement très reconnu et apprécié des Colombiens pour les lunes de miel, avec un spa qui donne l’impression de prendre un bain sur Mars.

🥰 Pour conclure : est ce que visiter le désert de Tatacoa vaut le détour ?

La question la plus importante pour conclure : est ce que le désert de Tatacoa est un incontournable à visiter en Colombie ? Nous répondrons à cette question sous deux axes.

D’abord, cela dépend de votre temps sur place et de votre parcours. En effet, si vous n’avez qu’un mois et que vous souhaitez faire la côte, on vous conseille de rester sur la côte et de ne pas vous rendre dans les terres. Ce serait dommage de passer ses vacances dans un bus non ?

Si par contre votre mois est plus dédié à l’Ouest, c’est vraiment un super stop, où l’on peut facilement passer 2 jours si on aime prendre son temps. En plus, c’est sur la route de Salento et de Filandia !


Enfin, si vous êtes en voyage long, avec plus de temps, c’est vraiment un endroit unique que nous n’avons vu nulle part en Colombie. Les couleurs du désert rouge sont absolument magiques et on s’est senti un peu comme dans un lieu hors du temps.. Très peu fréquenté, le désert de Tatacoa est vraiment un lieu atypique à découvrir lors d’un séjour dans le pays du palmier de cire !

📍 Epingle nous pour visiter le désert de Tatacoa en Colombie !

visiter le desert de tatacoa en colombie : une merveille
admirer les étoiles en colombie dans le desert de tatacoa
faire voler son drone au desert de tatacoa : des images exceptionnelles
- 10 juillet 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup