Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter Salento, village des plus charmants mais aussi des plus touristiques
Amérique du Sud, Colombie, Destinations

Visiter Salento, village des plus charmants mais aussi des plus touristiques

Emblème del Eje Cafetero en Colombie, visiter Salento est un incontournable pour tout ceux qui se rendent dans cette zone. Et pour cause ? En plus de pouvoir y déguster du café, la boisson nationale, on peut aussi admirer les palmiers de cire de la vallée de Cocora, arbre officiel de la Colombie. 

Certains vous diront que Salento est un village surfait. Ce n’est pas notre avis. Nous avons beaucoup aimé nous balader dans es ruelles, faire un peu de shopping.. mais aussi voir les palmiers de cire danser entre les nuages. 

Malheureusement, c’est aussi le seul visité alors qu’il y a plein d’autres villages surprenants au alentours ! Ne manquez pas nos articles sur Pijao ou Filandia pour un séjour inoubliable et authentique. Allez, embarquez pour un voyage en Willys direction Salento. 

💠 Visiter Salento, trop touristique ?

Salento s’inscrit très souvent dans le circuit touristique classique du Sud de la Colombie. Vous en entendrez sûrement parler car c’est en général, une des premières destinations après l’arrivée des voyageurs. Cela rend le village « très » touristique. C’est vrai qu’en week-end, de nombreux Colombiens y viennent pour passer un bon temps. En effet, Cali, 3ème ville du pays, n’est pas loin (et pour avoir fait les deux, on comprend qu’ils veuillent profiter de la nature de l’eje cafetero) ainsi que Bogota à quelques heures de route. 

Est ce qu’on a trouvé ça invivable ? Très honnêtement : pas du tout. Nous avons beaucoup apprécié le dynamisme de cette petite ville et avons pu être témoins du contraste entre la semaine et le week-end. Nous commencerons quand même cette introduction par deux conseils : 

  • la météo est complètement zinzin : en 2h il peut pleuvoir comme vache qui pisse, faire super froid puis.. on peut prendre le pire coup de soleil de votre voyage en Colombie ! Prévoyez tout l’attirail nécessaire et surtout des imperméables
  • on n’a pas trouvé qu’il y avait beaucoup d’activités à y faire. On conseille donc d’y rester 2-3 jours pour capter l’ambiance et rester un peu plus à Filandia !

🦅 Monter au double Mirador de Salento

Qu’il fasse soleil ou que le temps soit couvert, le Mirador Alto de la Cruz de Salento est un lieu idyllique pour admirer les reliefs et paysages montagneux de la zone cafetière. Quand il fait nuageux, l’ambiance est curieuse à la frontière de l’irréelle. On se croirait un peu dans un château suspendu dans le ciel.

Comment trouver le mirador de Salento ? C’est très simple, il suffit de lever les yeux au bout de la rue principale ! Montez les escaliers et vous y êtes. Bien sûr, quelques vendeurs de tinto et autres babioles vous attendront les bras ouverts histoire de se poser confortablement. Pour le retour, on vous conseille de passer sur la gauche afin d’atteindre un second point de vue sur la vallée.

🏺 Le village et les boutiques d’artisanats

La beauté des façades

Se balader dans Salento, c’est l’assurance de voir des scènes de vies inoubliables, surtout en semaine. Le monsieur et son chien au coin de la maison bleue, celui qui sert des glaces dans sa glacière sur son chariot en forme de Willys ou encore quelqu’un qui écosse des petits pois au devant d’une tienda presque de la même couleur.. On est subjugués par ces scènes si simples mais savoureuses.

Si ce n’est pas quelque chose auquel vous êtes sensibles, vous pourrez vous rattraper avec les portes et fenêtres colorées de ce village de charme. Une maison = un design. Une explosion de tonalités sur fond blanc. Collectionneur de portes.. vous êtes au bon endroit pour remplir votre album Panini !

memoji elisa 2

Pourquoi les maisons sont-elles toutes colorées ? Nous ne savons plus vraiment qu’elle est la bonne version. Certains diront que c’est un mélange des cultures indigènes et coloniales, d’autres une manière de symboliser son métier ou d’autres une manière de cacher les dégâts des animaux en bas de bâtiments.. Choisissez celle que vous voulez !

Du shopping (et du fromage)

Profitez de votre balade sur la Calle Real, la rue touristique de Salento ainsi que celles aux alentours pour faire quelques emplettes et ramener de jolis souvenirs. un vaste choix d’artisanats et de créateurs vous y attendent. Voici ceux qui nous ont tapé dans l’œil :

  • la petite boutique de fromage la Quindianita: ça faisait bien longtemps que nous n’avions pas mangé de si bons en 15 mois de voyage. Pour un souvenir du pays que vous allez manger tout de suite ! Attention, ce stand est un aimant à français. Si bien qu’Alexandre a croisé une ancienne collègue de travail à lui, improbable !
  • Taller Infinito : de belles pièces d’artisanats ;
  •  une super boutique d’artisanats avec de magnifiques pièces en impression 3D. Il a pas fallu longtemps pour que mimi rentre dedans et veuille tout acheter ! Malheureusement, impossible de retrouver le lieu sur google… mais vous trouverez forcément !

🧨 Jouer au Tejo

Le Tejo, c’est le jeu typique de la Colombie. Le principe est simple : lancer de la fonte bien lourde dans le but de faire péter bien fort des explosifs. Atmosphère emplie d’une odeur de souffre, d’Aguardiente, d’effluves de bières et d’hormones masculines.

Mais qu’est ce que c’est que ça ? Un jeu surprenant on vous dit ! Sur une base en argile est déposé un cercle métallique et des pétards tout autour. Le but ? Lancer des palets en acier le plus près possible du cercle. Le plus proche gagne un point mais attention ! Si un pétard explose, c’est 3 de plus et si le palet en explose un ET reste dans le cercle.. c’est 9 points.

Si vous ne l’avez pas encore fait en Colombie ou que vous ne savez pas trop comment vous y prendre, faites une partie de Tejo lors de votre séjour à Salento !

memoji elisa 2

Même sans compter les points, c’est très rigolo. Rendez vous à La Cancha de Tejo Los Amigos pour faire quelques parties moyennant 5000 pesos (1,5€). On vous conseille ce club de Tejo “touristique” pour vous familiariser avec le jeu tranquillement avec vos amis avant de partir jouer avec les pros du village. Les français ont une réputation à défendre lorsqu’il s’agit de lancer avec précision des choses en métal !

Les règles du Tejo pour les nuls

Afin de gagner le respect de vos adversaires de circonstance, on vous donne les règles du tejo (du moins ce que l’on en a compris). A énoncer le menton relevé, torse haut et fier afin de bien faire comprendre que vous n’êtes pas venu pour enfiler des perles :

  • Le tejo est un sport individuel. On peut probablement le jouer par équipe ;
  • Avant de commencer, il faut définir un ordre de passage. Ensuite, chacun lancera son palet à tour de rôle.

Lorsque tous le monde a lancé, on comptabilise les points comme suit : 

  • Le palet le plus proche du cercle central en métal gagne 1 point (cumulable avec les règles suivantes) ;
  • 3 points sont attribués à toute personne qui provoque une explosion (fumée ou feu) ;
  • 6 points pour celui dont le palet reste à l’intérieur du cercle métallique ;
  • 9 points pour celui qui réalise une explosion ET reste au centre du cercle ;
  • Une partie se termine lorsqu’un joueur atteint 21 points ;
  • Si un joueur réalise une explosion et/ou dépose son palet à l’intérieur du cercle, le tour est terminé, les joueurs précédents conservent les points marqués et tous le monde récupère son projectile.

4 astuces pour vous faire passer pour des professionnels

  • Pensez à tasser l’argile avec les masses prévues à cet effet !
  • Ne lancez pas comme à la pétanque, apprenez des meilleurs avec la vidéo juste en dessous 
  • Vous allez toucher de l’argile et cela peut vous salir. Venez habiller en conséquences (exemple : évitez le t-shirt en blanc !)
  • Agrémenter votre partie de bières ou d’Aguardiente.

🌴 Visiter la vallée de Cocora depuis Salento

Et voilà, on vous présente enfin les stars de la région : les palmiers de cire de la vallée de Cocora ! Pourquoi sont-ils mythiques ? Doit-on prendre un tour pour visiter cet incontournable ? A quoi s’attendre sur place ? Comment y aller ? On répond à toutes ces questions pour une visite au poil (vous avez le jeu de mot ?) !

Pourquoi ces palmiers sont si connus ?

La Vallée de Cocora est peuplée d’une espèce de palmier endémique de la zone. Déjà, vous ne pourrez pas les voir ailleurs dans le monde entier si ce n’est l’Univers. Ensuite, ils sont parmi les palmiers les plus grands du monde ! En effet, les patriarches peuvent atteindre jusqu’à 65m de hauteur. Comme leur croissance est assez lente, leur durée maximale de vie est de 300 ans.

Aujourd’hui, le palmier de cire, aussi connu sous le nom de « palmier béni », est l’arbre national de la Colombie. Deux choses peuvent être utilisées : l’intérieur du tronc qui produit de la cire, pour faire des bougies, et les fruits, pour le bétail. La cire est aussi très efficace pour se protéger des insectes et des champignons qui ne sont pas rare dans cette région humide.

Protégé depuis le milieu du 20ème siècle, les palmiers ont été abattus par les agriculteurs des environs pour étendre les terres mais aussi pour les.. religieux qui utilisaient leur ramage pour des célébrations ! Aujourd’hui, c’est interdit et quelqu’un qui touche ne serait-ce qu’à une palme risque la prison, rien que ça !

Comment visiter la vallée de Cocora ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’un tour pour visiter la vallée de Cocora à Salento ! 

Depuis la place principale de Salento, des Willys (vous savez les petits 4×4 oldschool) partent toutes les demi-heures. Pensez à prendre votre ticket aller retour pour 8000 pesos (soit 2€). On vous conseille aussi de prendre celui qui part en début de matinée, entre 7h et 8h30 pour profiter de la vallée de Cocora quasi seuls et avec une météo théoriquement plus favorable.

Visiter la vallée de Cocora : une fois sur place, comment ça se passe ?

ça grimpe ça grimpe

Le Willys vous arrête en bas du parc. Il faut marcher environ 5 minutes pour arriver au premier choix de la journée. Il y a normalement deux accès pour explorer le parc. Attention, en période de forte pluie, certains tronçons peuvent être fermés et vous pouvez vous retrouver bloqués en plein milieu du parcours. 

Nous avons essayé d’emprunter le chemin « gratuit » indiqué sur Maps.me mais ce dernier nous emmenait au milieu d’une forêt bien trop dense compte tenu de notre équipement. Nous sommes donc retournés vers la voie « traditionnelle ». Comptez 10 000 pesos (soit 4€) pour le droit de passage sur un sentier bien aménagé. Si vous souhaitez revenir par la rivière, il faudrait s’acquitter d’un droit de passage de 5000 pesos (soit 1,20€) lorsque vous arriverez au croisement d’en haut.

Plutôt choisir le matin

En venant le matin, nous avons été épargnés de la foule qui arrive vers 12h. Nous avions lu que c’était très touristique, un peu surcoté.. personnellement nous avons beaucoup aimé ce lieu. La danse des palmiers avec les nuages nous a hypnotisé, changeant complètement la scénographie en l’espace de quelques minutes. Lorsque l’on remonte le long du petit chemin, on a une vue splendide sur la vallée et tous ces habitants centenaires. De part et d’autre, on trouve des installations pour prendre des photos mais cela reste discret et on n’a pas l’impression d’être à DisneyLand.

Pour ceux qui veulent encore plus grimper

memoji elisa 2

Si vous avez envie de grimper, il est possible d’aller jusqu’à la Finca de la Montana et la maison des colibris (30 000 pesos l’entrée). Attention cette partie du chemin peut être très embourbée et il est recommandé d’y aller avec des bottes de pluies. Comptez 15 kilomètres de marche pour le grand tour. Aussi étonnant que cela puisse être, nous n’avons pas pris ce trajet car nous avions envie de profiter du beau temps et des palmiers. On vous donne juste en dessous l’itinéraire pour la randonnée !

Powered by Wikiloc

L’alternative à la Vallée de Cocora : la Carbonera

Si vous avez envie de voir une autre vallée de palmiers de cire, c’est possible ! Direction la vallée de la Carbonera pour découvrir d’autres géants ! On y trouve ici 80% de la population mondiale des palmiers de cire. Pourquoi plus de palmiers ici qu’à Cocora ? Ancienne zone d’activités des FARCs, les palmiers ont ainsi été protégés de l’exploitation mais aussi des vaches qui mangent les petites pousses. 

Pour aller à la Carbonera, c’est un peu plus technique par contre. Il faudrait vous rapprocher d’une agence locale pour arranger au minima le transport. Nous avons vu plusieurs personnes le faire en VTT et ça a l’air très chouette comme activité sportive (bien que salissante). L’agence Salento Cycling semble être plébiscitée des voyageurs !

Effectivement, sur les photos, on se rend tout de suite compte de la concentration différente de palmiers! Si nous revenons en Colombie visiter Salento et el Eje Cafetero, nous ferrons pour sûr la vallée de la Carbonera.

🍵 Aller visiter une Finca de café

Salento se situe dans la région cafetière de Colombie, il est donc bien normal que l’on puisse visiter une Finca de café quand même. Renseignez vous à votre auberge ou au petit kiosque au niveau des Willys sur la place centrale pour prendre tous les contacts et horaires. Le blog de Mon Voyage en Colombie recommande la visite de la Finca el Ocaso à 20000 pesos (5€).

De notre côté, nous avons fait la visite d’une Finca de café à Filandia, on vous en parle juste en dessous !

Mais sachez qu’il est aussi possible de le faire depuis Salento si la visite de cet autre sublime village n’est pas dans vos plans.

🚴‍♀️ Une sortie dans la montagne en VTT

Compte tenu de la météo exécrable de Salento, être trempé et couvert de boue n’étaient pas des options qui nous réjouissaient. Nous avons donc exclu cette activité après avoir contourné deux aventuriers barbouillés qui en revenaient.

Notre hôte nous a recommandé l’agence Mountain Bike Tour Salento pour une expérience de 5 heures de descente à partir de 190 000 pesos.

🏃‍♂️ Faire un trek ou une randonnée autour de Salento

Salento est le point de départ de nombreux treks dans la vallée de Cocora ou celle de la Carbonera. Ainsi, c’est l’occasion de plonger dans les fameux Paramos de Colombie, écosystème unique en leur genre. Parmi les randonnées sur plusieurs jours les plus réputées, on retrouve : 

  • Frailejon Trek (2 jours) : en partant du pieds de la vallée de Cocora, passage par de beaux points de vue, un paramillo (petit paramo) et bien sur des frailejon ;
  •  Trek du Nevado del Tolima (3-4 jours) : nous vous recommandons de passer par un guide pour réaliser ce genre d’expérience sur plusieurs jours. La météo est extrêmement changeante dans les Paramos. Ce post facebook retrace les différentes étapes de manière très précise. La carte AllTrails ci-dessous vous indique le parcours du trek du Nevado del Tolima qui dure de 3 à 4 jours.

Encore plus de randonnées disponibles sur Wikiloc ou AllTrails ! Il vous suffit de cliquer sur la bannière pour les découvrir. 

🛌 Où loger à Salento ?

Pour ces quelques jours à Salento, nous avons loger à Casa La Eliana, un hôtel avec des chambres de qualité, de l’eau chaude et une belle cuisine partagée très bien équipée. Cette même cuisine sert au restaurant de spécialité Thaïlandaise de la maison, mais il n’est pas ouvert tous les jours. Situer à quelques rues de la place principale, c’est un lieu calme et reposant avec un bon wifi que nous avons apprécié. Les propriétaires sont aussi très gentils et attentionnés si vous avez besoin de quoi que ce soit. La vérité, les photos des sites internet ne rendent pas hommage au lieu !

🍽 Où manger à Salento ?

Si nous avions une cuisine à disposition dans l’hôtel que nous avions choisi pour visiter Salento, nous avons quand même de bonnes adresses gourmandes à vous proposer : 

  • Concreto Café : dans la rue principale, le café sélectionné localement est exquis. Pour l’accompagner, nous vous conseillons le Cinnamone Roll. Ssuper wifi en passant ;
  • La Gata Carola : idéal si vous cherchez un bon menu du midi à 12 000 pesos (3€) qui change un peu de l’ordinaire – nous avons été charmé par les différentes sauces et garnitures proposées ;
  • Summer Café : situé sur la place principale, leurs crêpes sont à tomber en plus d’être copieuses ! Parfait pour prendre un petit goûter. Bon wifi ;
  • et bien sûr la boutique de fromage la Quindianita : ne pas manquer d’y aller avant votre journée à Cocora pour vous faire un bon sandwich en dessous des palmiers de cire.

Nous avons voulu aller manger dans ces deux restaurants mais ils étaient fermés :

  • Cumana Bistro Food : si comme nous, vous aimez la cuisine Vénézuélienne et les arepas rellenas (bien meilleures que celles Colombienne à notre goût). Comptez 20/25k par personne le plat ;
  • Etnia : arte & Sabor, une cuisine traditionnelle revisitée que le blog de Mi-fugue Mi-raison nous a conseillé. Entre 12k et 15k, le menu du midi.

🚘 Comment se rendre à Salento ?

C’est très facile les amis ! Se rendre à Salento depuis Armenia ou même depuis Filandia est vraiment simple ! 

Si vous arrivez à Armenia et décidez d’aller à Salento direct, il vous faut prendre un bus directement au terminal. Le ticket coûte environ 8000 pesos (soit 2€). Si vous avez déjà lu notre article sur Filandia et venez de ce petit paradis, alors le Willys saura vous transporter à votre prochaine destination en moins de 40 minutes et pour 8000 pesos aussi (2€). 

🐥 Epingle nous pour visiter Salento en Colombie !

pinterest visiter salento et la vallée de cocora
une activité insolite à faire à salento
Salento en Colombie : visiter el eje cafetero et ses ruelles
- 9 juillet 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup