Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter Sucre en Bolivie : le guide de la plus jolie ville coloniale de Bolivie
Amérique du Sud, Bolivie, Destinations

Visiter Sucre en Bolivie : le guide de la plus jolie ville coloniale de Bolivie

Après avoir passé plusieurs jours dans le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez, nous prenons la direction du nord pour visiter Sucre en Bolivie. Jouons franc jeu avec vous, c’est la  deuxième fois que nous y passons durant ce séjour. Un nom liquoreux qui réchauffe le cœur et fait tout de suite penser à une grosse meringue et voyez-vous, nous n’en sommes pas loin !

L’une des 3 capitales du pays est un point de passage quasi obligé pour couper un long trajet en deux. Alors pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable pour visiter celle que l’on a trouvé la plus belle parmi les villes de Bolivie avec son style colonial et ses magnifiques murs blancs. Grimper avec vous dans notre trufi en direction de Sucre en Bolivie pour un voyage tout en douceur entouré de belles collines.

📚 Quelques informations sur Sucre avant d’entamer la visite

D’abord, quelle est la capitale de la Bolivie ? On est d’accord, dans nos esprits, une capitale est unique, c’est Paris un point c’est tous. Alors quand on nous dit que la Bolivie a 2 capitales officielles, on est un peu confus ! Et bien sachez que Sucre est la capitale constitutionnelle de Bolivie. Cela signifie que c’est le lieu où l’indépendance du pays a été signée.

Cependant, la guerre civile de 1899 fait chuter la ville et les élites qui détenaient le pouvoir politique. Aujourd’hui, seul le pouvoir judiciaire est resté, les exécutifs et législatifs ayant été transférés à La Paz.

La ville de Sucre a été fondée au 16ème siècle par les conquistadors. A l’époque, elle s’appelait Charcas, référence au nom des communautés vivant dans la région. Elle connut ensuite plusieurs noms, jusqu’à être renommée Sucre en hommage à un ami de Simon Bolivar, Antonio José de Sucre, qui a signé l’indépendance de plusieurs pays d’Amérique.

Vous savez donc maintenant pourquoi cette ville porte un nom si doux.

☀️ Se balader dans les rues baroques pour s’imprégner et visiter Sucre en Bolivie

Beaucoup de douceur à Sucre

La visite des villes de Potosi, La Paz et Santa Cruz nous a laissé un arrière goût amer esthétiquement parlant. Nous pouvons dire que l’atmosphère toute particulière de Sucre a relevé la barre. Ses petites rues blanches illuminent la ville et nous rappelleraient presque un village Andalous en Espagne. Le climat y est plus agréable que dans toutes les autres villes de Bolivie et confère à l’air une odeur de printemps éternelle. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’architecture de la ville mélange celle coloniale mais aussi traditionnelle notamment avec l’usage de la chaux et de la pierre.

Une ville festive le week-end !

S’installer en terrasse près de la place principale peuplée de palmiers et de petites ginguettes est un moment très agréable. Lieu de passage et de scènes du quotidien, la plaza 25 de Mayo se transforme en centre névralgique des activités en fin de semaine. Et visiter Sucre, en Bolivie, le weekend, c’est aussi une autre ambiance ! Certaines rues sont fermées pour accueillir des évènements locaux. Comme un spectacle de marionnette organisé par l’Alliance française. Aussi, il y a beaucoup d’universités ce qui en fait (normalement) une ville assez festive durant l’année scolaire. Bon, on y était en période de pandémie, alors il n’y avait pas beaucoup d’étudiants.

N’oubliez pas d’aller visiter la cathédrale de Sucre, ça serait dommage de passer à côté alors que vous êtes si près.

🗼 Voir la Tour Eiffel de Sucre : le parque Bolivar

Saviez vous qu’il y avait une réplique de la Tour Eiffel en Bolivie ? On s’attendait à tout de la Bolivie mais alors absolument pas à ça. Imaginez notre surprise quand on s’est retrouvé au Parque Bolivar. La structure métallique trône au milieu de la fontaine principale, orange flamboyante, elle dispose même d’un escalier pour y grimper. Pour pousser la ressemblance jusqu’au bout, c’est aussi Gustave Eiffel qui en est l’auteur.

Bon on ne va pas se le cacher, c’est quand même moins impressionnant et moins fatiguant à monter que notre tour nationale. Autour, des locaux font un petit tour de pédalo (oui, dans la fontaine). On se croirait presque au Bois de Vincennes !

Autre point curieux au parque Bolivar : l’aire de jeu pour enfant qui est sur le thème des dinosaures. Ne manquez pas le toboggan diplodocus géant ! Visiter Sucre, c’est vraiment plein de surprises. Il y a bien une explication logique à la présence de ces drôles de bestioles. A quelques kilomètres de là se trouve le Parque Cretacico qui abrite des empreintes de nos ancêtres lézards.

🏘 Prendre de la hauteur sur la colline de la Recoleta

Le panorama gratuit à ne pas manquer à Sucre en Bolivie !

Pour profiter d’un joli panorama sur la ville de Sucre, nous vous invitons à monter direction le Monasteria de la Recoleta et le poitn de vue de Recoleta. Les petites rues pour l’atteindre son l’illustration parfaite du mélange d’architectures originelles et baroque. Sur la place Pedro de Anzurez, la vue sur Sucre est vraiment très belle.

La place de la Recoleta est un lieu suspendu. On y croise des enfants qui jouent, des jeunes qui se prennent en photos sous les arches, des cafés et parfois des chevaux… Nous avons adoré cette ambiance et profité de l’occasion pour faire à notre tour quelques clichés sous les arches.

Visiter le Monasterio de la Recoleta

En arrière plan se trouve le couvent qui domine la place. Il est possible de le visiter. Sachez que les horaires sont assez fluctuants, on vous conseille d’y aller plutôt en milieu de journée, le lieu fermant à priori à 16h. La visite guidée coûte 15 BOB (2€) par personne. L’intérieur est bien conservée mais encore dans son jus. Les murs en chaux, les tuiles oranges et les nombreux jardins et patios s’enchainent. A chaque porte on en apprend plus sur l’Histoire religieuse et politique du pays. Nous avons particulièrement aimé la fin, où nous avons pu entrer dans la salle de conseil des ecclésiastiques, toute sculptée en bois, et écoutant les fidèles qui préparaient la prochaine messe.

memoji elisa 2

Pour ceux qui voyagent en couple, vous pouvez aussi tester la force de votre relation ! En effet, on y trouve l’un des plus vieux arbres de Bolivie et si votre cher et tendre tourne 3 fois autour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ça veut dire que vous vous marierez dans l’année.

💘 Notre monument coup de cœur à Sucre : l’iglesia San Felipe Neri et son cloître

Un ancien couvent devenu école

Il est aussi difficile de trouver l’entrée de cet édifice qu’il est difficile de soupçonner un si bel intérieur lorsque l’on passe à côté et pourtant… c’est un vrai coup de cœur visuel qui s’est opéré avec l’église San Felipe Neri à Sucre.

L’ancien couvent est aujourd’hui un collège catholique. On rentre par une porte en bois très anodine qui nous dévoile rapidement la cour centrale. Le sol est en tomette rouge, les murs et les grandes arches, blanches. Quelques ressemblances avec le Monsaterio de la Recoleta, vous ne trouvez pas ? Vraiment très beau, cette partie de la visite nous permet d’observer la vie dans une école bolivienne. Uniformes, salles de classes et… tournage d’un clip de danse pour tiktok !

mais aussi un fantastique panorama sur la ville !

Si l’église en elle même est intéressante avec ses peintures classiques, c’est la terrasse qui a surtout retenu notre attention. On vous a déjà parlé d’un point de vue à visiter à Sucre en Bolivie au paragraphe précédent. Tenez vous bien, celui-ci il est dans le haut du panier de notre classement ! 

En fait il ne s’agit pas d’une mais de deux terrasses. Sur la première, on a l’impression de marcher sur des tuiles plates, entre les cloches. Un petit sentiment d’illégalité (alors que c’est tout à fait normal) s’insuffle en nous lorsque nous prenons quelques photos sur le toit de l’église, à deux pas des clochers. La terrasse principale est beaucoup plus vaste mais tout aussi photogénique.

entree iglesia felipe de neri

L’ancien couvent est ouvert de 15h à 18h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi. Pour visiter l’Iglesia Felipe de Neri, comptez 15 BOB d’entrée (soit 2€). Vous pouvez visiter l’église (à part) et vous rendre à cette localication en face de cette porte en bois et de l’écritau “San Felipe Neri”. N’hésitez pas à toquer fort !

📖 En apprendre plus sur l’Histoire de la Bolivie à Sucre : visiter la Casa de la Libertad

Une visite guidée incontournable ...

On sait que vous êtes curieux d’en apprendre plus sur les pays que vous visitez, sinon vous ne seriez pas là. On a de quoi satisfaire votre curiosité à Sucre avec la Casa de la Libertad qui vous racontera de belles choses sur la Bolivie !

Commençons par une petite recommandation : préférez la visite guidée. En effet, le lieu présente des oeuvres qui sans contexte n’ont honnêtement que peu d’intérêt. Par contre, à l’aide du guide, nous avons eu la chance d’en apprendre plus sur … le bazar politique qu’est la Bolivie depuis son indépendance. Un chiffre qui va vous faire comprendre l‘instabilité du pays : pendant que la France élisait 5 présidents, la Bolivie en a eu.. plus de 50 ! Vous pourrez voir leur portrait dans la dernière salle de la Casa. A tous ceux qui rêvent de voir une pièce entière recouverte par la chronologie présidentielle, c’est le moment.

... pour en apprendre plus sur l'Histoire de la Bolivie

Les premières salles sont aussi pleines d’informations sur le processus d’indépendance, les guerres etc.. On apprend par exemple qu’une femme a été un acteur très important des luttes contre les Espagnols. C’est dans cette même partie que l’on trouve le décret officiel sur papier signé par Simon Bolivar pour l’indépendance du pays.

Enfin, le bâtiment en lui même vaut le détour. Très bien restauré, on est impressionné par les grandes structures en métal qui quadrillent les toits, les jeux d’ombres dans les différents patios et l’architecture en elle même..

memoji elisa 2

La Casa de la Libertad est ouverte de 8h à 16h du lundi au vendredi et le dimanche de 8h à 12h. Les visites guidées ont lieu toutes les heures et coûte 15 BOB (2€).

🌟 Expérience 5 étoiles à Sucre : l’hôtel Parador Santa Maria La Real

Une expérience de haut vol !

Lors de notre séjour à Sucre, nous avons eu la chance de séjourner à l’Hotel Parador Santa Maria La Real. Si vous avez envie d’une petite bulle qui relève le niveau des hôtels et auberges boliviens, on vous conseille vivement d’y passer 1 ou 2 nuits. Les chambres sont très belles, les matelas très agréables, le charme fou et le service est aux petits oignons ! 
Comptez 50€ en semaine ou 90€ le week-end la nuitée.

Du musée au petit-déjeuner

Mais ce qui est des plus intéressants en plus de l’aspect esthétique, c’est que l’endroit est chargé d’histoire. Il s’agit d’une des plus anciennes demeures de Sucre. Parfaitement rénovée, on y trouve même.. des tunnels pour s’échapper et des souterrains pour rejoindre d’autres bâtiments de la ville ! Pour les plus curieux d’entre vous, on a l’impression d’être dans un épisode d’Assassin’s Creed. L’occasion d’admirer des antiquités et trouvailles archéologiques comme Mimi les aime tant.

Enfin, on vous garantit que vous passerez un bon petit déjeuner en profitant d’un des 3 patios. Chacun à sa couleur, tant d’inspiration pour faire des photos ou juste manger un croissant dans la bonne humeur (oui, parce que le petit déjeuner est génial, on vous l’avait pas dit encore ?? On aurait du commencer par ça..).

Si vous êtes un peu serrés niveau budget, vous pouvez quand même profiter du roof top pour voir le coucher du soleil sur la ville. Encore une vue à ne pas oublier ! Le repas et le cocktail nous ont coûté 100BOB chacun (soit 10€).

⛪️ Immersion dans le quotidien bolivien : visiter le Cementerio general de Sucre

Un cimetière très différent des européens

Il paraît que c’est le cimetière le plus beau d’Amérique Latine. On n’est pas spécialiste pour en juger mais il faut avouer qu’il est « sympa » pour un cimetière. Si l’on y retrouve des mausolées impressionnants comme à Montparnasse, ce n’est pas ça qui nous a le plus marqué.

Les tombes « classiques » sont plutôt des grands murs compartimentés agrémentés d’une vitrine par emplacement. Dans celle-ci, les familles déposent des photos mais aussi des éléments importants de la vie du défunt. Ainsi, nous avons pu constater que certains aimaient beaucoup le coca cola, les biscottes, les chocolats ou le whisky !

Todos Santos ? Kesako ?

On en profite donc pour vous parler de Todos Santos : la fête des morts. A cette occasion, les familles des défunts fleurissent le cimetière, se rassemblent et surtout organisent un repas à son honneur, pendant 24h. Cela s’appelle un k’anchaku. On met en avant ce qu’il aimait manger, en l’accompagnant de plats traditionnels : les pains qui ressemblent à ceux vus à Arequipa, au Pérou mais aussi des tripes. Et attention, cela ne se fait pas dans l’intimité ! En moyenne un dîner accueille entre 300 et 400 personnes.

memoji elisa 2

Il fait chaud à Sucre ! Pour vous rafraîchir après ou avant votre visite du cimetière on vous conseille fortement d’aller à a glacerie Meraki, juste à côté. Les glaces sont délicieuses et mettent en avant les saveurs locales ! Toujours dans la gastronomie, parfois une petite dame fait des supers pizzas pas cher dans le coffre dans sa voiture en face de l’entrée.

🐊 Autres activités à faire à et autour de Sucre en Bolivie

Sucre : une ville qui aime les musées

Sucre nous a surpris par la quantité de musées dont elle dispose. On vous a déjà parlé de la Casa de la Libertad, qui pour nous est un incontournable lors de votre visite à Sucre, mais nous n’avons pas mentionné les ribambelles d’autres lieux de culture. Parmi ceux-là voici une liste de ceux qui ont retenu notre attention, sur des blogs ou des panneaux dans la rue : 

Le Parque Cretacico ou les empreintes de Cal Orck’o

Parmi les attractions les plus en vogue de la région, on retrouve le parc thématique Cretacico et sa collection d’empreintes de dinosaures. C’est l’une des principales attractions de la ville de Sucre, 150 000 visiteurs annuel et 2 000 vestiges quand même !

A notre avis, c’est à faire si vous n’envisagez pas de passer par Torotoro qui regorge aussi d’empreintes. Le parc expose de manière ludique beaucoup d’informations pour petits et grands. L’ensemble des informations pour la visite est disponible sur le site web du parc thématique.

Les Mercados de Sucre

Classique en Amérique du Sud, parlons Mercado ou Marché en français. A Sucre, le plus accessible au centre est le Mercado Central. Fruits, légumes, menu du jour, cuisine rapide, facile, simple on y rentre comme dans un moulin. 

Parlons maintenant de deux autres marchés moins connus : le mercado campesino et le mercado negro.

Le premier, c’est beaucoup de légumes, de fruits et de babioles classiques. Le deuxième est spécialisé dans les vêtements et accessoires. Costumes, chaussures, sous-vêtements, il n’y a presque que ça !

Les randonnées et treks autour de Sucre en Bolivie

Bien que la région ne soit pas forcément réputée pour la randonnée ou le treking, on retrouve quelques itinéraires pour explorer les canyons arides, découvrir les villages alentours, débusquer des empreintes de dinosaures ou encore, observer des cratères de météorites !

Le trek des tejedores J’alkas

En partance de la ville de Sucre, le trek des tisserands (en français) vous emmènera de Chataquilla à Chaunaka en utilisant un des chemins inca. Vous ferez escale au cratère de Maragua en passant par des petites chapelles et autres beau paysage. C’est un trek qui se fait généralement en deux jours avec une nuit en auberge au village de Maragua. Le récit de cette aventure par Après on se pose, car nous, nous ne l’avons pas fait !

En bonus, la carte de la randonnée proposée par Wikiloc juste en dessous. Attention de bien vous renseigner sur les départs des trufi pour le village, il n’y en a pas souvent et il part très tôt de mémoire !

Powered by Wikiloc

Le trek de la Cordillera de los Frailes

3 jours de trek sont conseillés pour venir à bout de cet itinéraire. Un peu plus long que le précédent, ils ont comme seul point commun, le départ et une portion de route. Celui-ci termine à Potolo. Le récit des aventures de On sont Pau et Dam vous aideront à mieux appréhender cet trek !

En bonus, les cartes Wikiloc (réalisées par les auteurs du récit) des jours 1, 2 et 3 !

🍖 Où manger à Sucre ?

Au Mercado ! Quelle question !!

Le Mercado Central est un bon endroit pour manger de manière économique à Sucre en Bolivie. La partie à l’étage “extérieure” correspond plus à de la “Comida Rapida” ou “Fast Food”. Celle à l’étage mais à l’intérieur visite les plats traditionnels du fameux “Menu del dia” Bolivien. 

Parmi le choix proposé, nous vous conseillons de goûter le chorizo ou le lomita composé de carne de res (boeuf), salchipapas (saucisse, frites), oeuf et riz. Assez de proteines ? 

Il sera impardonnable de partir de Sucre sans avoir manger la spécialité de Sucre : les saltenas prononcés [saltegggnnas], empanadas mi-sucrée mi-salée. On l’a mange à la main et celui qui renverse le contenu de sa saltena paie son addition ! Certains diront que cette même personne ne sait pas embrasser. Prendrez-vous le risque ?

Dans le thème de la gastronomie, nous vous invitons aussi à goûter le Chuflay, un cocktail traditionnel Bolivien à base de l’alcool national, le Singani (alcool distillé de raison) et Ginger Ale. Dans le même style, le Singani Sour, le Yunguenito ou le Poncho Negro.

Les bonnes adresses de café et restaurants à Sucre en Bolivie

Sucre, c’est une ville où vous allez pouvoir régaler vos papilles et à moindre coût ! Voici nos adresses testées et approuvées :

🌠 Où dormir pour visiter Sucre ?

On vous a parlé de l’Hotel Parador Santa Maria La Real mais on n’oublie pas les bourses les plus modestes. Nous avons une bonne adresse Airbnb pour vous les petits couzs !

Situé en plein cœur de la ville, à deux pas du marché, ce mini studio est plutôt bien équipé, une salle de bain propre avec eau chaude et une petite cuisine. Et le tout pour 15$, c’est exactement ce qui nous fallait !

🚗 Comment se rendre à Sucre ?

Sucre c’est un peu la ville étape d’un long trajet entre la Paz et le Salar d’Uyuni. L’offre de transport est donc bien développée et permet d’aller à peu près n’importe où en Bolivie. On vous donne les compagnies de bus, prix et durée des trajets que nous avons pris depuis le terminal de bus de Sucre qui se situe à 2 petits kilomètres de la place centrale : 

  • Se rendre à Sucre depuis Cochabamba : compagnie Trans Copacabana, environ 8 heures de bus pour 50 BOB par personne (7€) ;
  • De Potosi à Sucre : compagnie Emperador, 3h30 pour 20 BOB (2,50€) ;
  • Se rendre à Tupiza depuis Sucre : 50 BOB par personne pour 9 heures de bus.

😘 Sucre, plus belle ville de Bolivie ?

On ne va pas vous le cacher, la ville de Sucre nous a charmé par ses belles rues blanches, son climat agréable et son ambiance typiquement bolivienne. C’est donc, peut être pas en toute objectivité, que l’on lui attribue volontiers le titre de plus belle ville de Bolivie !

Sucre est un lieu idéal pour reprendre des forces ou juste se poser dans un cadre sympa. Flâner sur la place principale, partir en randonnée, répertoriez les églises ou suivre les traces de nos ancêtres les dinosaures, c’est une ville dynamique qui ne vous laissera pas sans voix !

🐥 Epingle nous pour visiter Sucre en Bolivie !

sucre bolivie pinterest
viister sucre bolivie pinterest
- 10 mai 2022

1 commentaire

  • 2 jours de randonnée au cratère de Maragua, depuis Sucre 17 octobre 2022 at 7:46

    […] loin des klaxons et de la pollution. En parlant de Sucre, nous vous invitons à lire le “Guide pratique de la plus belle ville coloniale de Bolivie” de nos amis Elisa et […]

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    1 jour 1 corail popup