Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Palomino en Colombie : le guide ultime pour découvrir ce village typicotouristique des Caraïbes
Amérique du Sud, Colombie, Destinations

Palomino en Colombie : le guide ultime pour découvrir ce village typicotouristique des Caraïbes

Palomino en Colombie, c’est LA destination en vogue des voyageurs francophone en visite dans le pays. Taganga l’a été un temps, puis au tour de Rincon Del Mar, ça change un peu selon la météo. Les backpackers vous auront déjà susurré à l’oreille qu’on trouve à Palomino une super ambiance et les meilleures fêtes de la côte Caraïbes. Village prisé pour faire la fête, c’est avant tout des rencontres que nous sommes venus cherchés plutôt que se mettre la tête à l’envers. 

En arrivant, on ne pense donc y rester que 2 jours. Finalement, on découvre un autre visage de Palomino, plus tranquille, plus vert, plus authentique. On y restera finalement plus d’une semaine. Dans cet article, on vous raconte notre expérience et on espère vous donner envie d’y poser un peu votre sac à dos. Vous verrez la liste des activités à faire n’est pas très longue. Tant mieux cela vous laissera plus de temps pour vous reposer et savourer le Palomino comme on l’a vécu.

🌊 Le village de Palomino en Colombie

En bus, taxi ou moto, c’est par la route principale que vous ferez votre premier contact  avec Palomino. Une nationale bruyante, peu commode, bordée de magasins divers et d’avocats gros comme votre tête. Cela coupe en fait le village en deux parties : la zone Playa et la zone Sierra. Le bus depuis Santa Marta va sauvagement vous déposer au niveau de la station essence avant qu’une horde de moto taxi et tuk tuk vous sautent dessus. Rien n’est bien loin à Palomino contrairement à ce qu’on vous racontera. Bien sur il faut aimer marcher avec son chargement sur le dos. Sachez que depuis la rue principale, on rejoint à peu près chaque hôtel en 10-15 minutes à pied, à moins d’être perché dans la selva. 

A Palomino, perpendiculaire à cette nationale, se trouve la rue de l’ambiance. Elle concentre à elle toute seule la vie très touristique du village où vous croiserez d’innombrables options pour manger (et certaines sont délicieuses, nous y reviendrons), ainsi que des bars et des boutiques de souvenirs plus ou moins locaux.

Le climat à Palomino en Colombie est agréable. Il y fait chaud mais la piscine rend les choses plus supportables. La mer avoisine les 25°. Niveau internet, les choses se corsent. Des coupures régulières, intempestives, même sur le réseau téléphonique. Dommage, on était  à deux doigts d’avoir une destination pour Digital Nomade !

Attention, ne pas oublier d'apporter du cash !

memoji elisa 2

Attention, prenez soin de retirer avant de vous rendre à Palomino puisque la ville n’a pas de distributeur automatique ! Si jamais vous ne l’avez pas fait, Les Paresseux Curieux ont un tuyau pour vous éviter un a/r à Santa Marta ! Demander à votre hôtel où se trouve la personne qui prend la CB et peut vous faire l’échange moyennant une petite comission. Il se situe sur la route principale et de mémoire c’est un bureau de change un peu caché.

Se perdre dans le « vrai » Palomino

Cependant, on vous conseille de ne pas vous limiter à cette rue de la fête et d’explorer la partie Sierra du haut Palomino où vous serez témoins de la vie quotidienne des habitants de Palomino. Au coucher du soleil, la lumière enveloppe la bourgade d’un air tout particulier, avec des nuances dorées qui viennent sublimer une simple partie de football ou une route un peu trop passante.

Ainsi, en déambulant dans les rues en terre du haut Palomino, on peut rencontrer un coup de Ara curieux perché sur un tronc déchiqueté, des vendeurs de Palitos de Queso ou de paleta à la coco.

Rencontre avec un autre monde

Il est très commun de voir des membres de peuple originel vivant encore dans les montagnes à Palomino. Chaque tribu a réagi différemment à l’invasion.

Les Koguis, par exemple, se sont réfugiés dans les montagnes et voient d’un mauvais œil la venue d’étrangers. A l’inverse les Kankuamos se sont mélangés à la « culture globale ». Autre manière de converser avec le Nouveau Monde, les Arhuacos se sont battus pour défendre leurs droits avec véhémence.  

Ils viennent pour acheter certains types de denrées, boire une petite cerveza ou vendre leur artisanat. Il n’est pas difficile de les remarquer. Avec leur habit blanc immaculé en coton (d’ailleurs on se demande encore comme ils font), leur beau sac et leur couvre chef, on les croise dans différentes situations, dans le bus ou un téléphone à la main.

Nous avons été particulièrement marqués par deux scènes en lien avec les nouvelles technologies. Nous les avons croisé sur le pas d’une porte en train de regarder la télévision pendant que les propriétaires étaient confortablement installés dans leur canapé. Ou encore une famille, tous assis au troquet du coin pour le film du Dimanche, avec une troupe de curieux.

Les habitants de la Sierra Nevada consomment la feuille de coca depuis des siècles, comme le faisaient les Incas au Pérou. Son usage est multiple : énergisante, médicinale mais aussi culturelle dans le cadre de rencontres ou d’offrandes aux dieux. Ils la consomment mélangée à de la poudre de coquillage : on appelle ça le poporo.

🌴 Aller à la plage à Palomino : un expérience qui peut être décevante

Depuis 2019, il n’y a plus de plage à proprement parler à Palomino en Colombie. Entre les tempêtes et la montée des eaux, l’océan a grignoté petit à petit la côte. Les habitants construisent des digues de fortunes (et moches) pour essayer de ralentir le phénomène.. Donc, on est sans appel, aller à la plage à Palomino c’est décevant si vous vous attendiez aux plages du Costa Rica par exemple ou qu’une plage de la côte Caraïbe est forcément un endroit paradisiaque.. 

Cependant, cela ne veut pas dire que la plage est dénuée d’intérêt. On vous conseille trois manières d’en profiter !

1. Se balader d’un bout à l’autre

Si la plage principale n’est pas très belle, nous avons trouvé celle qui s’étend sur le côté droit plutôt poétique avec le fleuve qui vient se jeter dans l’Océan Atlantique. Parfait pour se baigner sans les vagues, on peut aussi y observer des oiseaux qui font leur balade. 30 minutes de promenade qui fait du bien aux guibolles.

Les plus curieux pourront aussi partir far à l’Ouest afin de fouler de nouvelles plages ou petits coins tranquilles.

se balader a la plage palomino

2. Profiter du transat d’un Beach Club

Il y a quelques propositions alléchantes dans ce domaine. On vous conseille le Playa La Ola. Les cocktails sont délicieux, on peut prendre une petit douche à l’eau claire après la baignade et les transats bien stylés. Bonus, il y a des tap tap pour s’amuser ! Comptez environ 3-4€ pour un cocktail, Happy Hour à partir de 16h. Sunset recommandé.

memoji elisa 2

Ne soyez pas déçu si le soleil ne se couche pas sur la mer à Palomino. Il ira se cacher à l’Ouest derrière la montagne.

3. Aller faire du surf

Palomino (et ses alentours), c’est un peu le seul endroit où on peut surfer sur la côte Caraïbes de Colombie. Moyennant 6$ les deux heures, vous pouvez louer une planche en résine. Eviter de louer dans la rue principale. On vous conseille d’aller à 50 mètres à gauche de l’entrée principale de la plage, à notre loueur reconnaissable par sa tache blanche sur le nez. Il était très sympa, on a papoté un peu (même si peu souriant au premier abord) et la planche était en résine. Il a aussi des mousses et donne des cours.

Envie de vous faire un surf trip ? Il y a vraiment plein de plages aux alentours accessibles en moto en 10/15 minutes ! Les conditions y sont bien meilleures. Poser la question aux locaux avant de vous lancer 🙂 On nous a chaudement recommandé Costeno Beach.

L’avis de Mimi sur le surf au spot de la plage de Palomino : les débutants et intermédiaires ne s’amuseront pas. Grosso modo, c’est un peu le bazar. Des vagues irrégulières dans un peu tous les sens qui cassent très rapidement. Take off express recommandé pour 1,5 s de glisse ensuite. Deux leçons : 

  1. Ca ne sert à rien d’y aller si il n’y a pas de locaux sur place ;
  2. Lancez vous si vous avez un certain niveau et une bonne capacité à lire les vagues.

Pour les débutants, ce n’est clairement pas un endroit où j’aurai aimé apprendre à surfer. Voilà mon avis ! J’ai réussi à prendre quelques vagues (trop peu) avec une certaine frustration à la sortie de l’eau.

🏞 Baignade dans la rivière avec 3 manières de se jeter à l’eau

Se baigner

Les vagues et courants de la plage de Palomino vous font un peu peur ? On vous comprend. Mais ça tombe bien, nous avons une solution à vous proposer : le Rio Palomino. On vous conseille d’aller sur cette portion de fleuve si vous souhaitez faire un plouf dans une eau claire et fraiche à Palomino en Colombie. Accessible à pieds, il se peut que vous rencontriez des Kogis rentrant chez eux ou des joueurs de flûte en caleçon de l’eau. Fiez-vous à Google Maps pour trouver la route.

Puisqu’on est pas des fainéants, voici 2 manières de profiter de la rivière : 

  1. De la plage, vous êtes étendus confortablement sur votre serviette avec vue sur la Sierra Nevada et un doux soleil qui vient vous réchauffer. Quelques pas vous sépare seulement de la rive ;
  2. Il y a une corde pour se lancer et tenter des acrobaties. Les ados du coin s’en donnent à coeur joie, rejoignez les pour montrer de quoi vous êtes capables ;

ou glisser sur une bouée !

Les plus téméraires peuvent aussi se lancer à l’aventure sur une bouée le long de la rivière. Enfin téméraires.. ça dépend du niveau de la rivière. Il parait que si le début peut être dynamique, la fin est un peu longuette. N’oubliez pas de négocier le prix de l’activité de tubbing à Palomino  (entre 20 et 50K pesos). La vérité, le principe c’est d’être assis dans sa bouée, de chiller un max pendant que le courant est supposé faire son taff.

Bref, on adore, malgré les mouches piquantes un peu envahissantes en fin de journée.

🧚🏼‍♀️ Mini rando à la cascade de la Quebrada la Valencia, à 30 minutes de Palomino en Colombie

Envie de voir un peu de jungle après cette balade à la rivière ? On a ce qu’il vous faut avec la Quebrada de La Valencia. Cette cascade est facilement accessible depuis Palomino avec un combo bus / randonnée. Si vous y êtes plusieurs jours et avant envie de vous sortir de votre routine à la plage, c’est l’endroit où aller ! 

Une fois descendus du bus après le pont, acquittez vous du droit d’entrée de 5 000 pesos (environ 1€). Votre balade commence sous les palmiers, avec des petits oiseaux qui barbotent dans la rivière. Vous croiserez la maison de Gloria. Elle est Colombienne mais a vécu en France, s’est mariée à un français et nous parle dans un français impeccable. Est ce qu’on s’attendait à entendre parler notre langue au milieu de nulle part ? Pas vraiment !

On continue notre chemin à l’ombre des grands arbres avant de démarrer l’épreuve des rochers. Rien de bien méchant pour rejoindre la cascade. Attention, celle dont nous vous parlons n’est pas le petit bassin au pied du mur de pierre ! L’endroit est fréquenté par quelques Colombiens. On assistera même à une demande en mariage ! Les bassins sont plus ou moins remplis selon la période de l’année à laquelle vous la visitez. L’endroit est paisible et on y passe facilement 2-3h, surtout si on veut explorer en partant à l’aventure dans les parties supérieures.

Comments e rendre à la Quebrada de la Valencia ?

memoji elisa 2

Pour vous rendre à la cascade, prenez le bus public direction Santa Marta et dites au chauffeur que vous voulez descendre à La Valencia. Il vous faudra environ 30 minutes pour y arriver, contre 5000 pesos (soit 1€) puis 20 minutes de march ejusqu’à la cascade. C’est la même pour rentrer.

💸 Session shopping qualitatif sur la rue principale

Les petites boutiques de souvenirs et d’artisanat se succèdent sur la rue principale touristique de Palomino. Parmi les chemises Made In China ou les t-shirt un peu trop flashy, on peut trouver des vêtements de très grandes qualités faites en Colombie. Chemisettes en coton ou lin, pantalon beige léger avec motifs traditionnels, bolsas Kogis ou Wayuu, c’est original, fait main et à des prix très abordables.

N’hésitez pas à chiner des pépites dans les boutiques et n’oubliez pas que la négociation, c’est le nerf de la guerre en Colombie !

Ainsi, nous voilà reparti avec un magnifique sac Wayuu, un sac Kogi, un pantalon long en coton fait main et on était à deux doigts de repartir avec la chemise qui allait avec. Ce n’est pas passé loin !

bolsas wayuus souvenirs colombie

La dernière version de Palomino sur Google Street View date de 2017. En seulement 5 ans, la rue principale est méconnaissable, c’est impressionnant ce qu’il s’est crée en un laps de temps si petit.

🐕 Faire une activité solidaire pour les amis des bêtes : une balade avec les chiens du refuge Dog Shelter Palomino

L’appel de la selva est irrésistible et les chiens ça vous connait ? Alors c’est le moment de faire une balade ET une bonne action en participant aux balade du Dog Shelter Palomino. Environ 10 pensionnaires du Shelter, accompagnés de leur deux gardiens, Miguel et Franck, vous accompagneront. Les fonds collectés serviront au refuge pour la nourriture et aux soins des chiens. 

Une expérience vraiment chouette pour découvrir les environs, faire une petite marche et kiffer la life avec ces beaux et gentils toutous Vous pouvez demander à aller soit au fleuve (plus tranquille) ou dans la Sierra (plus sportif). On sait pas vous, mais nous, on a un pref’ dans le shelter ♥

memoji elisa 2

Plutôt chats que chiens ? Il existe aussi un refuge pour chat à Palomino qui recherche souvent des volontaires (attention, le volontariat sans visa spécial est interdit en Colombie) ! L’établissement recueille des petits gatitos trop mims avec qui vous pouvez passer un moment. Un bon moyen d’évacuer sa frustration après une séance de surf ratée…

🥳 Faire la fête à Palomino

QG des fêtards, nous n’avons pas trouvé cet aspect dérangeant ni envahissant. Dans la rue principale, on y trouve quelques bars qui font aussi office de pistes de danse. Attrapez une bouteille de Aguila à la tienda du coin, partagez là et partez vous ambiancer sur de la musique reggaeton ou sur un air de salsa. 

Pour les amateurs de techno ou de teuf, elles se déroulent régulièrement en dehors de la ville. Très pratique pour éviter trop de nuisances sonores dans le village. Renseignez vous auprès de votre hostel pour les jours et lieux des party !

Nous n’étions pas venu chercher la fête et elle n’est pas venue nous déranger lorsque nous avions besoin d’un peu de repos. Bon point pour Palomino. Ce n’est pas pour autant que nous avions mis de côté notre vie en société ! Notre petit groupe de frenchy composé de Julien & Tatiana, Clément & Juliette s’est quand même bien éclaté autour de parties de tarot déjantées accompagnée de l’alcool local (et il ne faisait pas rire les mouettes celui là).

Même si la vie nocturne semble s’apaisée plus tard dans la nuit, vous trouverez toujours de quoi refaire le stock de Aguila !

🥾 Explorer le parc national Tayrona

Le Parc Natural National (PNN) de Tayrona ne se situe pas bien loin. En moins d’une heure, vous accéderez en bus à l’entrée El Zaino pour 1 jour ou 2 de déconnexion.

Sur la route nationale, attrapez un bus en direction de Santa Marta et demandez à descendre à l’entrée du parc. Nous avons rédigé un article complet dédié au Parc Tayrona. De notre côté, c’est depuis Taganga que nous y avions fait 2 jours, 1 nuit.

N’hésitez pas à demander à votre hotel si vous pouvez laisser vos affaires pour partir l’esprit et le dos léger !

Si le trek de la Ciudad Perdida vous fait de l’oeil, nous conseillons de partir de Santa Marta plutôt que de Palomino. Personnellement, nous avons passé notre tour sur cette aventure notamment à cause des prix élevés que nous avons comparés à nos 5 jours fabuleux au Trek du Salkantay au Pérou.

 

🌯 Où manger des plats délicieux à Palomino en Colombie ?

Si il y a bien UNE destination sur la côte Caraïbes où on s’est fait plaisir, c’est bien Palomino. Cela faisait plus d’un an que nous étions sur les routes d’Amérique Latine, le riz et les haricots et le maïs, ça va deux minutes. Nous avions envie d’autres choses et nous n’avons (pour une fois) pas été déçus par cette expérience culinaire à Palomino. Voici nos bonnes adresses pour vous faire un plaisir d’ailleurs : 

  • Barba Beach : un bon libanais (oui, les falafels ça existe encore!), à partir de 3€. L’as du falafel à Paris reste cependant toujours en tête de notre classement;
  • Casa Nostra : LA MEILLEURE PIZZA de nos 14 mois de voyage, rien que ça. Elle remporte la palme de Best Pizza d’Amérique du Sud. A partir de 4€. Préparée avec des produits maison ou importée d’Italie, cuite par un Italien, aimée par un Italien et servie avec le geste, le vrai;
  • Bikini Hostel : pour ses pâtisseries françaises (tartelettes au chocolat) et son Ricard. Lle propriétaire est du Sud-Est de la France, adorable ;
  • Delicias de Koda : un sandwich frais, à partir de 2€ et de bons cinammon roll;
  • la Panaderia Francesa : quiches lorraines et pain, on aime. A partir de 2,5€;
  • GAMI : un Pad Thaï qui fait un super taf, sain, bien dosé. 4 plats délicieux à la carte. On a tous testé. 5€ ;
  • La Picara et son voisin La Despensa : deux très bons burger dans un food corner sympa. 

Parmi les adresses qu’on nous a recommandé mais que nous n’avons pas testé, vous retrouverez : 

  • Casa Cocotte, si jamais la cuisine française bistro vous manquerait de trop ;
  • Tiki Hut de l’hostel du même nom pour son poisson cuit à la perfection.

💫 Se faire un petit plaisir pour se loger à Palomino : la Casa del Pavo Real

Nous avons eu la chance de loger à la Casa del Pavo Real pendant notre séjour à Palomino en Colombie. D’abord en collaboration pour réaliser du contenu, puis nous avons prolongé notre séjour car nous avions adoré le lieu et le petit-déjeuner. 

La piscine est absolument fabuleuse, il y a une petite salle de gym en bamboo et le petit déjeuner copieux, fait avec amour. Le personnel est aux petits soins et on ne peut que vous recommander de vous faire plaisir (surtout si vous êtes en vacances, et en couple) avec une chambre privée (à partir de 60€ la nuit). Pour les plus petits budgets comme nous, le dortoir est très accessible (à partir de 13€) mais pas moins agréable.

😴 Se loger à Palomino en Colombie, les autres options

Nous sommes restés 10 jours au total à Palomino. Entre plage, activités, écriture du blog, édition de photos et parties de tarot, le temps à fuser. 

Voici les autres adresses dans lesquelles nous avons séjourné et que nous recommandons aussi : 

  • Bikini Hut Hostel : des cabanas privatives bien décorées, piscine commune et au calme. 20$ la nuit avec petit déjeuner inclus;
  • Posada Gallinas : cuisine extérieure, chambre cosy à l’écart de la rue principale, nous nous y sommes sentis comme à la maison. Nous y sommes restés 2 nuits et on a beaucoup aimé changer de “quartier” pour quelque chose de plus populaire tout en restant à deux pas du cœur du village. 20$ la nuit;
  • Jumanji : 16$ la nuit dans une chambre privative presque chez l’habitant car les deux dames (hyper sympas) qui gèrent ça habitent aussi dans la maison. De beaux espaces pour chiller, et une cuisine que l’on peut utilisée. Située dans une rue parallèle de la principale, vous ne serez pas dérangé par le bruit. Ou peut être celui des poules le matin (la nuit ? elles sont bizarres les poules de Colombie).
villas palomino

🚘 Comment se rendre à Palomino en Colombie ?

Rien de plus facile une fois que vous êtes à Santa Marta ! Palomino est facilement accessible en bus depuis le Mercadito. Il vous suffit de sauter dans le même bus qui vous emmène au parc national Tayrona pour rejoindre Palomino. 

Comptez 1h30 de trajet pour 12 000 la place (soit environ 3€). Ce ne sera pas le bus le plus agréable de l’histoire, mais la vue sur l’océan compense le manque de confort. La mer défile sous nos yeux tout du long, c’est loin d’être la pire vue du voyage.

A 2 heures de Palomino à l’Est se trouve Ríohacha, point de départ des expéditions dans le désert de la Guajira. Pour partir en direction de Mompox ou de San Gil, il faudra retourner au terminal de bus de Santa Marta.

🏮 Conclusion : peut-on faire autre chose que la fête à Palomino en Colombie ?

OUI c’est un grand OUI ! Nous avons pu recharger nos batteries pendant notre séjour à Palomino et rattraper notre retard sur les articles du blog. Vous avez envie de vous reposer, de manger autre chose qu’un menu del dia après plusieurs semaines (voire mois) de voyage et de faire un peu de shopping qualitatif ? Vous êtes au bon endroit.

Si vous avez envie de vous challenger un peu physiquement et reprendre du poil de la bête, vous pouvez aller randonner au Tayrona National Park, à la Quebrada de la Valencia ou tout simplement dans la Sierra. 

Palomino est aussi un point de départ pour l’aventure de la Ciudad Perdida. Les prix ont beaucoup augmenté ces derniers mois et il faut compter presque 1 500 000 pesos minimum. Nous ne l’avons pas fait pour des raisons budgétaires évidentes mais tous les voyageurs qui ont fait ce trek nous en ont vanté la beauté !

Bref, on espère vous avoir convaincu de passer par Palomino lors de votre voyage en Colombie et que vous y passerez très certainement un très bon moment, comme nous.

📍 Epingle nous pour visiter Palomino en Colombie !

pinterest que faire a palomino en colombie : du surf
beach bar palomino colombie
- 22 août 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup