Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter Antigua au Guatemala : splendeur coloniale au pied de volcans
Amérique Centrale, Destinations, Guatemala

Visiter Antigua au Guatemala : splendeur coloniale au pied de volcans

Première étape de notre voyage au Guatemala, après sa capitale Guatemala City, nous voici à Antigua. Et nous vous le disons haut et fort, ce fut un vrai coup de cœur pour cette ville colorée qui a beaucoup à proposer à ses visiteurs. Dans ce guide, on vous emmène avec nous visiter Antigua, au Guatemala, pas à pas, entre ruines et maisons aux couleurs vives sans oublier les moments de l’histoire qui n’ont pas épargné l’ancienne capitale. Vamos !

ℹ️ Faire le plein de contexte avant de visiter Antigua, ancienne capitale du Guatemala !

Une capitale à l’Histoire meurtrie

Antigua, c’est l’ancienne capitale du Guatemala, rien que ça. En effet, la capitale a été déplacée à de multiples reprises au cours des siècles. D’abord, elle était installée près de la ville maya d’Ixmiche. Les habitants l’ont désertée face à la demande en or trop importante de l’oppresseur espagnol. Puis, les conquistadors s’installent entre les volcans Fuego et Agua.. un mélange qui ne sent pas très bon non ? Effectivement, de l’eau ou du feu, c’est finalement une inondation qui l’emportera sur la ville. 

Finalement, la ville s’installera il y a 400 ans là où elle se trouve aujourd’hui. Cependant, son Histoire malheureuse ne s’arrête pas là. Plusieurs tremblements de terre, coulées de boue, inondations viendront la détruire plusieurs fois tant est si bien qu’à la fin du 18 ème siècle, la capitale est définitivement déplacée à Guatemala City. 

Les traces de cette Histoire tourmentée sont visibles un peu partout lors de la visite de la ville d’Antigua. Même si vous n’êtes pas un grand fan de ruines, cela reste une ville très agréable à visiter et où il fait vraiment bon vivre.

Une ville où cohabitent plusieurs cultures

Attardons nous un peu sur l’Histoire du peuple guatémaltèque. En effet, si la culture nous avait manqué au Costa Rica, ce n’est pas ce qui manque par ici !

Pour commencer, il faut savoir que la population se compose de différentes communautés. D’abord, les indigènes, descendants directs des Mayas. Puis, les indiens (qui ne sont pas d’origine mayas), les Ladinos, descendants des colons espagnols, ou encore les personnes d’origine africaine, arrivés sur le continent au moment de la traite des esclaves. C’est très intéressant de voir ces différentes cultures cohabiter, plus ou moins présente selon les endroits du pays. 

Différentes communautés impliquent différents langages ! En effet, seulement 32% de la population pratique l’espagnol comme langue maternelle. Il existe plus de 21 dialectes parlés au Guatemala comme le quiché. Cela n’en reste pas moins un excellent pays pour apprendre à parler l’espagnol et il est possible de prendre des cours de langues dans plusieurs villes. Nous avons nous même fait beaucoup de progrès en échangeant avec les locaux dont la locution est plutôt lente.

D’où viennent les tenues traditionnelles ? Vous les voyez forcément : le tissage de couleur est magnifique ! Si ces dernières existent depuis les débuts des tribus indigènes, les conquistadors en ont modifié l’usage. En effet, pour mieux identifier les villages et les peuples, ces derniers obligeront les indigènes à s’habiller avec la même tenue selon le village : comme un uniforme.

😊 La meilleure façon d'explorer Antigua, c’est de la vivre.

On ne saura que vous recommander de prendre le temps pour visiter Antigua au Guatemala. Se perdre dans les rues et y flâner pour apprécier la primée au Patrimoine mondial de l’UNESCO à sa juste valeur. Les influences espagnoles sur les façades des maisons sont indéniables (en plus joli qu’en Europe on a envie de dire). Contrairement à Guatemala City, tout est très bien entretenu, les façades sont soignées et les déchets ramassés (si si, ça vaut le coup d’être souligné). 

Au centre de la ville, vous trouverez une plaza centrale, comme en Espagne ou en Italie où se mêlent les enfants, les personnes âgées, les touristes, les vendeurs ambulants de glaces et de babioles. Un joyeux bazar ! 

Les Mayas et le chocolat : une grande histoire d’amour… ou plutôt d’argent ! Au temps de la civilisation Mayas, le cacao était la monnaie et c’est encore une denrée importante aujourd’hui. Vous avez un peu de temps ? Visitez les plantations de cacao aux alentours de la ville ! C’est un peu le rush ? Arrêtez vous au ChocoMuseo sur la place centrale. L’occasion de goûter différents produits et peut-être de repartir avec un petit quelque chose. Nous on a pris un thé fait à base d’écorces de cacao, incroyable ! 

Promenons-nous dans les … rues !

Témoins de l’Histoire coloniale du pays et de son évangélisation, de nombreuses églises sont à observer sur les pavés d’Antigua. On pense à l’église de la Merced par exemple, d’un jaune flamboyant. Mais il ne faudrait pas oublier les édifices religieux en ruines qui ont, vous vous en doutez, retenus notre attention. On vous raconte ça dans le prochain chapitre 😊.

Attention, soyez vigilants lorsque vous entrez dans une église. Soyez bien vêtus et faites aussi attention, il peut y avoir un office en cours. Le pays est très religieux et il n’est pas rare que certaines églises célèbrent 3 ou 4 messes par jour.

L’arche de Santa Catalina

L’Arche du couvent de Santa Catalina est un incontournable si ce n’est l’emblème de la ville. Cette dernière a été construite pour que les nonnes du couvent du même nom puissent se déplacer d’un bâtiment à un autre sans être vues. Vous y passerez forcément en visitant Antigua, au Guatemala.

Ça ne rappellerait pas un petit peu le pont des soupirs à Venise ?

  Il est possible de visiter l’arche mais uniquement le week-end ! Apparemment, le prix serait de 12$. Dites-nous si vous l’avez fait en   commentaire 😎

❤️ L'incontournable à visiter à Antigua : les ruines de Santa Clara

Un endroit parfait pour les princesses

Alors la les frères, tenez vous bien parce qu’on est sur un lieu hautement Instagrammable si ce n’est l’endroit le plus photogénique à visiter à Antigua au Guatemala ! Vous voulez une photo qui va affoler le compteur de likes ? C’est par ici que ça se passe.

Nous n’étions pas les seuls à vouloir poser dans ce cadre magique. Nous avons assisté à la séance photo d’un groupe de jeunes filles à l’occasion d’une quinceniera ! Kesako ? Les 15 ans d’une jeune fille sont très importants en Amérique du Sud et marquent un tournant. On célèbre cela avec une grande fête et une messe, rythmés de rituels incluant les membres de la famille, du village… Certaines familles dépensent plus d’argent lors de cet évènement que dans un mariage ! En ville, il y a même des magasins spécialisés. 

Pourquoi nous les avons adorés ?

Bienvenue dans le plus grand couvent d’Amérique Centrale. Sa façade abîmée cache bien son jeu. L’intérieur du bâtiment est splendide. Côté jardin, rien de bien impressionnant même si on se serait bien allongé à côté de la dame qui promenait son lapin en laisse. Passez aux alentours de la fontaine et faites le tour du cloître, c’est ravissant. Mais le plus beau est à venir, la, sur votre gauche !

La nef principale de l’église du couvent est impressionnante. Le plafond effondré laisse apparaître des immenses cercles presque parfaits de ciel. L’atmosphère et la lumière sont magiques. En prime, vous pouvez aller jeter un œil dans les cryptes (ou les prisons franchement ça pourrait ), dont l’accès se fait par les escaliers au milieu du couvent. 

Comptez 40Q par personne (4€) pour l’entrée du couvent.

🌲 Dans la famille des ruines : je demande le couvent de San Francisco

Si vous êtes amateurs de vieilles pierres, ajoutez à votre visite de Santa Clara celle du couvent de San Francisco !

Mais c’est qui lui ?

Stop ! Point culture ! San Francisco mérite qu’on s’arrête un peu sur son histoire puisqu’elle est intimement liée avec celle du pays. Échappé des Canaries pour fuir un mariage qu’il ne souhaitait pas, Saint François arrive en Amérique du Sud et s’enrôle dans l’ordre franciscain. Il a marqué l’Histoire du Guatemala car il a activement participé à l’amélioration de la situation des indigènes en créant des dispensaires mais aussi en entreprenant des campagnes d’alphabétisation, sans différences de classe ou d’origine.

Pourquoi faut- il visiter le couvent de San Francisco ?

Déjà, pour en apprendre plus sur cette personnalité de l’Histoire Guatémaltèque parce qu’il y a un musée qui lui est consacré à l’intérieur. Ensuite, c’est l’occasion d’observer un esquisuchil, un des rares spécimens d’arbres plantés par le Saint Homme ! Ils sont très appréciés et protégés par les habitants. 

Enfin, nous avons beaucoup aimé ces ruines parce qu’elles sont plus naturelles, donnent la part belle aux arbres et à la végétation. Une très belle harmonie qui nous a beaucoup plu et qui change des ruines de Santa Clara. Un bon combo ruines à visiter à Antigua au GUatemala.

✝️ Un beau panorama en haut du Cerro de la Cruz

Amoureux de panorama ? Direction le Cerro de la Cruz où vous aurez le plus beau point de vue de votre visite à Antigua au Guatemala. Ne manquez pas cette occasion d’admirer le volcan d’Agua (et de vous entraîner à grimper avant de partir en direction de l’Acatenango). Ah oui bien sûr, il faut y aller le matin de préférence pour que le ciel soit dégagé. Si vous avez de la chance, vous pourrez aussi voir sur votre droite les volcans Acatenango et Fuego au loin. Guettez les volutes du Fuego, on en a vu plusieurs !

La Croix a été installée en 1930. Elle était d’abord en bois puis a été changée pour une en ciment. Les habitants d’Antigua grimpent le chemin pour l’ascension. Ce sentier représente les 40 jours jusqu’à la résurrection du Christ.

💰 Faire un tour au marché local

On adore faire du shopping et se perdre au milieu des marchés pour faire nos emplettes, ce n’est plus un secret ! 

Il vous sera probablement recommandé de visiter le marché des artesanias. Notre avis ? Vous pouvez y passer mais ce n’est définitivement pas le plus intéressant. Juste à côté, prenez la direction du Mercado Central en matinée pour une expérience de vie locale en visitant Antigua au Guatemala

Dans ce marché, vous pouvez TOUT acheter ! Ce dernier est (plus ou moins) divisé en différentes parties: légumes, viandes, babioles, fleurs.. enfin on va pas se mentir, c’est surtout un joyeux bazar ! Nous y avons fait des courses et pour moins de 5€, on est reparti avec BEAUCOUP de nourriture de qualité (mangues, avocats…). Un incontournable à faire sur Antigua pour se mélanger au locaux et pratiquer sa technique de marchandage en espagnol.

Nuls en marchandage comme nous ? Prenez le prix vendeur, divisez par deux. A partir de cette base, vous allez pouvoir négocier.

❓LA visite insolite de cet article : Hobbitanengo

Tu rêvais d’aller en Nouvelle Zélande en terre de hobbits toi aussi mais les frontières sont toujours fermées à cause de ce foutu COVID ? Allez, deuxième chance au Guatemala avec Hobbitanengo à 20 minutes d’Antigua

Ce petit parc d’attractions est vraiment chouette à visiter (et pas cher !). Les maisons de hobbits sont bluffantes de réalisme et il y a différentes activités à faire : 

  • une balançoire géante (un saut dans le vide de 8 mètres à 2500 mètres d’altitude) ;
  • du lancer de hache ;
  • du tir à l’arc et des activités de fêtes foraines ;
  • des concerts ;
  • un point de vue insolite pour votre photo Instagram du jour.

Bref, on a passé un super chouette moment ! 

Ça coûte combien de se prendre pour Gandalf ? 50Q (soit 5€) par personne. Pour vous y rendre, prenez un Uber pour moins de 4€.

⏰ Se mettre à l'heure locale à Jocotenango

Vous avez envie de faire l’expérience d’un village guatémaltèque loin du flux touristique ? Visitez Jocotenango, à 15-20 minutes à pied d’Antigua. 

On ne va pas vous mentir, ce n’est pas le village de l’année, ni le plus beau village du Guatemala. Cependant, nous y avons passé un très bon moment. Ce fut l’occasion de comprendre un peu plus la vie des habitants, d’observer différentes tiendas ainsi que le ballet des chicken bus. Si vous avez le temps, ne manquez pas d’y passer une tête !

📺 Informations pratique pour visiter Antigua au Guatemala

Où dormir pour visiter Antigua ?

Nous avons élu domicile à l’Hostal Antigueno et on ne regrette pas notre choix ! Une cuisine très bien équipée, un personnel absolument adorable, au petit soin, des sanitaires très grands et propres avec de l’eau chaude ! Que demande le peuple. 

Aussi, si vous partez randonner sur une ou plusieurs journées, vous pouvez y laisser vos affaires dans un casier sécurisé sans payer de supplément. Revenez le lendemain pour vous reposer dans ce petit havre de paix et peut-être aurez vous la chance, comme nous, d’être surclassés (quel bonheur).

Comptez environ 22$ la nuit pour une chambre privée avec salle de bain partagée.
C’est un peu plus cher qu’ailleurs mais ça en vaut la peine !

Où manger à Antigua ?

Vous l’avez compris, nous avons cuisiné dans la super cuisine de notre auberge mais nous avons aussi quelques petites adresses à vous communiquer :

  • pour les fans d’arepas : direction Madre Tierra pour un petit délice dans votre bouche;
  • pour les amateurs de cuisine végétarienne : Samsara pour un délicieux wok de nouilles de patate douce et un smoothie magique au cacao ; 
  • envie de boire un café en terrasse ? Direction El Portal café sur la place centrale;
  • une pâtisserie pour conclure ? Aux alentours des ruines de Santa Clara, une dame vend ses pâtisseries dans sa voiture et elles sont délicieuses !

Comment se rendre à Antigua ?

Si vous décidez de louer une voiture ou si vous avez une gentille connaissance qui vous amène ou souhaite partager un taxi : comptez entre 1h30 et 2h de route pour vous rendre sur Antigua depuis Guatemala City. Attention, il y a très très souvent des bouchons à l’entrée de la ville. 

Il est possible de prendre un bus collectif depuis Guatemala City, Atitlan ou Quetzaltenango : 

  • de Guatemala City : tous les chicken bus, mènent à Guatemala City !
  • d’Atitlan : il faudra vous rendre jusqu’à Los Encuentros, puis San Juan et ensuite 15 minutes jusqu’à Antigua (comptez 2h30 de trajet)
  • de Quetzaltenango : prenez un Chicken bus pour San Lucas, puis changez et prenez en un nouveau pour Los Encuentros. Une fois à Los Encuentros, vous prendrez un bus direction Xela (prononcez Chéla).

Il y a aussi des shuttles. Comptez 12$ pour Guatemala City, 10$ pour Atitlan, 20-25$ pour Quetzalenango. 

Pour conclure cet article, vous pouvez bien évidemment grimper un volcan comme le Pacaya, Aqua ou le Fuego lors de votre visite à Antigua. Nous développerons cela dans un prochain billet parce que cette aventure mérite d’avoir sa propre page ! On espère que l’on vous a donné envie de visiter la ville. A très vite ♥️.

❤️Epingle nous pour faire le plein de couleurs à Antigua

Antigua pinterest
pinterest pin visiter antigua
- 21 mai 2021

1 commentaire

  • Les Mimistoires : on a grimpé le volcan Acatenango au Guatemala 1 juin 2021 at 10:40

    […] On prend le temps de découvrir les trésors d’Antigua, d’éditer quelques photos et de faire le plein de vitamines avec quelques emplettes au marché local. Petit entrainement : on vous conseille d’aller grimper au Cerro de la Cruz : l’occasion de travailler les fessiers et surtout d’observer, s’ ils ne sont pas dans les nuages, nos deux protagonistes soufrés. En redescendant, Fuego nous fait un petit signe, avec quelques volutes de fumée.. On a hâte ! […]

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *