Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Visiter le Guatemala : le guide complet pour préparer son voyage au pays des Quetzals !
Amérique Centrale, Destinations, Guatemala

Visiter le Guatemala : le guide complet pour préparer son voyage au pays des Quetzals !

Deuxième étape de notre tour du monde, on doit dire que le Guatemala était un pays mystère pour nous. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a été assez épaté par ce territoire encore touristiquement épargné. Nous n’étions pas prêt en arrivant à faire face à cette richesse culturelle et de paysages. Voici donc notre article bilan pour visiter le Guatemala après un mois de vadrouille en terre Mayas ! Une petite perle encore méconnue en Amérique centrale, qui souffre de sa mauvaise réputation. Mais nous sommes là pour démonter les préjugés !

❓Pourquoi voyager au Guatemala ?

Comme écrit dans l’introduction, nous ne nous attendions à rien de particulier en arrivant au Guatemala. A la base, notre plan était d’y passer 15 jours avant de rejoindre le Mexique. Nous avions principalement en tête l’ascension du volcan Acatenango comme temps fort. Et comme nous avons été surpris !

On conseille de visiter le Guatemala à ceux qui ont envie de s’immerger dans une nouvelle culture. En effet, les traditions indigènes sont encore très fortes, les constructions mayas impressionnantes et la mixité culturelle très intéressante. 

On vous prend par la main itinéraire Guatemala

Aussi, avez-vous envie de progresser en espagnol ? Vous êtes au bon endroit ! Le Guatemala a beaucoup d’écoles de langue et les séjours linguistiques chez des familles locales sont monnaie courante. Notre niveau s’est bien amélioré et ce, en partie par le fait que les habitants s’adressent à nous en espagnol et non en anglais. 

Enfin, le Guatemala vous donnera l’occasion de vivre des expériences exceptionnelles en pleine nature. Grimper un volcan, explorer une cave à la bougie, sauter depuis des plateformes, tenir une tarentule.. ces épreuves autant sportives que psychologiques auront marqué notre séjour au Guatemala !

🚐Que visiter au Guatemala ? Notre itinéraire pour découvrir le pays

Point de location de voiture pour cet itinéraire d’un mois au Guatemala. Seulement, nous, nos deux sacs et des chicken bus totalement barjots ! Sans plus attendre, le détail.

L'itinéraire dans son ensemble

Guatemala city (1-2 jours)

Fraîchement débarqués, la plupart des voyageurs évitent de s’arrêter à Guatemala City réputée comme dangereuse, mais pas nous ! Nous y avons personnellement passé plus de 5 jours chez une connaissance, Maritza, qui nous a chaleureusement accueillis chez elle. L’occasion pour nous de pratiquer l’espagnol et d’en apprendre plus sur le pays avant de partir à l’aventure. 

La ville en elle-même n’est pas intéressante qu’on se le dise. Cependant elle dispose de très beaux musées qui valent le coup d’être visités. C’est aussi le bon moment pour acheter de  l’équipement électronique (une vis d’appareil photo par exemple) ou des vêtements de qualité, occasion qui ne se reproduira pas de si tôt. On vous conseille donc d’y rester 48h. Nous avons beaucoup aimé le Musée d’Art moderne ainsi que le musée Ixhel sur les vêtements indigènes. 

Antigua et les volcans (5 jours)

Visiter l'ancienne capitale Antigua (3 jours)

La ville d’Antigua est très agréable, pour profiter de cette ville, il faut la vivre ! Il est donc bon d’y rester quelques jours, voire semaines pour les plus téméraires, pour s’imprégner de l’atmosphère. Il y a des ruines, des musées, des balades nature à faire dans les montagnes et les volcans alentour, bref, visiter Antigua peut  facilement prendre 3 ou 4 jours comme on vous le raconte ici

Ascension d’Acatenango (2 jours)

Lors de votre passage à Antigua, l’une des attractions vedettes est de grimper le volcan Acatenango pour admirer les explosions de lave du volcan Fuego. Une expérience qui nous a marqué, sûrement l’une des plus belles de notre voyage jusqu’à présent. L’ascension en elle-même dure une journée, suivie d’une nuit sur le camp de base et du retour le lendemain. Prévoyez une journée de repos en rentrant. Certaines excursions se font aussi sur la journée si vous êtes pressé.

Lac Atitlan (4-5 jours)

Un des lacs les plus beaux du monde, on vous laisse en juger par vous même. Beaucoup de villages à découvrir en bordure et une atmosphère chill à souhait. On vous conseille de faire un village par jour et de profiter de l’ambiance unique qui s’en dégage. Chacun a sa personnalité et si vous logez à Free Cerveza comme nous, vous pourrez profiter des paddles et des kayaks pour faire de belles balades sur le lac.

Quetzaltenango (3 jours)

L’étape dans les montagnes de cet itinéraire. Si vous avez peu de temps, considérez la comme optionnelle. Beaucoup plus typique et locale, Xela est la ville idéale pour se mêler et rencontrer la population locale.

Si vous avez envie d’améliorer votre espagnol ou de vous investir dans une association, c’est le moment !.

Semuc Champey (3 jours)

Bienvenue dans l’un des lieux les plus connus du Guatemala : les piscines de Semuc Champey. Vous prendrez bien l’opportunité d’aller marcher dans une grotte éclairée à la seule lueur de votre bougie ? Surement un incontournable à faire au Guatemala selon nous ! Comptez 2 jours d’activité reposantes et un jour complet de transports, c’est vraiment vraiment perdu dans la région de Coban.

Flores - Tikal - Yaxha (4 jours)

Envie de conclure en beauté ? Tikal et Yaxha ont été l’un des temps forts de notre séjour au Guatemala. Une première rencontre avec les temples mayas et le calme d’une jungle luxuriante. Toucans, tarentules et singes araignées seront au rendez-vous. Flores sera un bon point de départ si vous voulez vous rendre au Mexique ou au Rio Dulce.

Visiter le Guatemala : nos impasses

Cet itinéraire ne comprend pas deux points d’intérêts qui peuvent y être ajoutés mais que nous avons choisi d’éviter par manque de temps et par simplicité. En effet, depuis la pandémie, certaines navettes sont moins fréquentes voir ont été supprimées. 

Ainsi vous ne trouverez pas dans cet itinéraire le Rio Dulce (très compliqué à rejoindre en cette période depuis Semuc Champey) et les plages de la côte Pacifique (les grosses vagues et les moustiques ont eu raison de nous). Cependant, si vous avez envie d’y faire un tour, on vous laisse avec les copains des Globes Bloggeurs qui ont découvert le Rio Dulce ou si vous vous sentez l’âme d’un surfeur, avec les Baroudeurs qui vous racontent leur expérience à El Paredon.

✈️Les conditions d’entrée sur le territoire guatémaltèque

Les amis, bonne nouvelle, il n’y a pas besoin de faire une demande de visa pour entrer au Guatemala lorsque l’on voyage avec un passeport français.

Preuve de sortie du territoire

Vous serez dans l’obligation de fournir un document valide stipulant que vous quitterez bien le pays avant la fin des 3 mois de Visa autorisés. Cela peut prendre la forme d’un billet d’avion ou d’un billet de bus.

oiseau sans preuve de sortie

Personnellement, nous souhaitions continuer notre chemin vers le Mexique, mais nous ne savions pas encore comment ni quand. Nous avons donc acheté un billet de continuation sur Best onward ticket.

En toute transparence, la douane a plus checké notre test COVID que le billet de continuation mais bon.. ils sont en droit de vous le demander et de vous refuser l’accès, évitons tout stress inutile ! 

Preuve négative de COVID de moins de 72h : visiter le Guatemala avec la COVID

Pour entrer au Guatemala (Juin 2021), il faut présenter une preuve négative de COVID. Cette dernière peut prendre la forme d’un antigénique (de moins de 72h) ou un PCR (de moins de 96h). Lors du passage de frontière, l’immigration vérifie bien sa validité, même si l’arrivée dans le pays se fait par voie terrestre.

Bonne nouvelle pour les voyageurs vaccinés depuis plus de 15 jours ! Vous n’aurez pas besoin de fournir de test.Il parait  qu’il faut aussi remplir un document en ligne.. Nous on a jamais trouvé et on ne nous a rien demandé à l’arrivée !

PS : n’oublie pas, de prendre ton assurance voyage au cas où ! Tu vas faire de la randonnée, peut être du surf et peut être des rencontres animales curieuses, ce serait dommage de ne pas être assuré si un singe araignée te fait une prise de catch non ? 🐒

🎯Quand visiter le Guatemala ?

Si vous avez lu notre article bilan sur le Costa Rica, vous avez déjà dû comprendre qu’il y a deux saisons en Amérique Centrale : la saison sèche (novembre-avril) et la saison humide (mai-novembre). 

Nous avons personnellement visité le Guatemala entre avril et mai. La saison des pluies commençait à pointer le bout de son nez et les nuages ne nous ont pas toujours facilité la vie. 

humide quand partir au guatemala

Il fallait ajouter à l’équation, les différents climats du pays. On peut en trouver trois principaux

  • dans le Nord du pays, vers Flores, un climat tropical : il fait très chaud, c’est humide alors imaginez pendant la saison des pluies… nous avons cuit;
  • dans les montagnes : climat tempéré, la petite laine n’est pas de top, on descend aux alentours de 10-15° le soir au Lac Atitlan;
  • sur la côte Pacifique : très chaud et humide, qui aime ça ? Les moustiques !

On vous conseille donc d’éviter la pleine saison des pluies et ses nuages qui vous feront passer des mauvais quarts d’heures comme, de la pluie diluvienne à Quetzaltenango ou un sommet du Fuego dans la brume.

💰Quel budget pour visiter le Guatemala

Le Guatemala est-il bon marché ?

Après 1 mois à visiter le Guatemala, nous pouvons dire et affirmer qu’il s’agit d’un pays bon marché pour les backpackers. Il n’est pas difficile de trouver des solutions pour se loger (à deux), dans des endroits plutôt cools, entre 10€ et 20€ la nuit (chambre double)

Pour manger, c’est au marché du coin et dans les comedors que ça se passe pour ne pas dépenser grand-chose. Les restaurants un peu plus élaborés sont logiquement un peu plus chers. Attention sur ce point, dans de nombreux hôtels, on se retrouve “captifs” au moment du dîner. Prenons l’exemple du Lac Atitlan pour illustrer ce point. Il est 19h, il n’y a plus de lanchas et tu es à ton village. Peu d’options s’offrent à toi, et tu choisis donc la formule du dîner proposée par l’hôtel (pas de carte). Entrée-plat-dessert pour 70 Q, c’est pas cher, mais si tu avais cuisiné, cela aurait été probablement 3 fois moins cher.

Les transports peuvent aussi faire grimper la note. Il est en effet bien plus intéressant de se déplacer en chicken bus (comprenez bus local) qu’en navette (comprenez shuttle). Malheureusement, le temps c’est de l’argent. Le CB sera forcément plus long et moins reposant. A vous de faire le bon choix en fonction de votre budget et de votre fatigue !

Notre budget pour 1 mois au Guatemala

Avant notre départ au Guatemala, nous avions planifié un budget quotidien pour 2 personnes de 89$. 1 mois après, c’est une avec une marge de 12$ que nous terminons, soit 77$ par jour et pour deux.

budget total par personne au guatemala
budget quotidien au guatemala

Notre budget détaillé pour visiter le Guatemala pendant 1 mois

dépenses du budget au guatemala

On retrouve un bon équilibre entre les activités, le logement et les restaurants. Ouah, si le pays est bon marché vous avez du vous faire plaisir au restaurant ?! Et bien non les amis ce n’est pas par volonté mais plutôt par obligation que nous avons dépensé au restaurant. Particulièrement au lac Atitlan et à Semuc Champey, il n’y a pas presque rien pour faire ses courses et les auberges ne disposent pas de cuisine. Du coup, vous vous retrouverez “prisonnier” de la cuisine sur place ce qui fait grimper la facture à la fin.

D’ailleurs, vous retrouverez ce constat sur le graphique suivant si vous regardez dans la colonne d’Atitlan et de Semuc. Pour rigoler regardez le nombre de commerce à Lanquin et à Santa Cruz La Laguna. Vous comprendrez !

détail des dépenses au guatemala

Pour plus de précisions on vous donne le détails de nos dépenses par lieu ! Vous aurez aussi le budget moyen par jour et par lieu pour deux personnes pendant notre itinéraire au Guatemala. Nous avons exclu volontairement l’ascension de l’Acatenango de la rubrique “Antigua” pour en faire une à part entière.

budget quotidien par lieu au guatemala

🏅Conseils pratiques pour visiter le Guatemala

Voyager au Guatemala, est-ce dangereux ?

la personne la plus dangereuse que l'on aie rencontré au Guatemala

Sentiment général quant à la sécurité au Guatemala

Personnellement, et contre tous les clichés que vous pourriez avoir, nous ne nous sommes jamais sentis en danger au Guatemala. Le seul endroit réputé comme dangereux est Guatemala City. Cela ne nous a pas empêchés de conduire dans la ville et de prendre des Ubers sans problème quand lors de nos transferts. Sur les conseils de Maritza, nous avons soigneusement évité les zones à risque ainsi que de nous promener à la nuit tombée. A ça, nous avons appliqué des règles de bon sens pour ne pas “créer” le danger lors de nos visites et aucun problème à signaler.

Nos conseils sécurité au Guatemala

  • ne pas avoir trop d’argent liquide sur soi lorsqu’on se balade et mettre les petites coupures en visuel, si quelqu’un demande de l’argent, il ne verra pas les gros billets;
  • se renseigner sur la nature du danger : lorsque nous arrivions dans une ville, nous demandions un maximum d’informations aux locaux et aux auberges. Ils vous diront rapidement les endroits à éviter ainsi que l’origine du danger. Cela ne sert à rien de paniquer comme pour la randonnée de l’Indian Noise par exemple;
  • dans les villes, privilégiez les Ubers qui ont un système de traçage et dont les conversations sont enregistrées (et qui ne sont pas en état d’ébriété..);
  • ne pas avoir peur du guatémaltèque qui vous jette dans un chicken bus, il sait mieux que vous où va le prochain bus et sinon, demandez au chauffeur à nouveau;
  • essayer de garder son sac avec soit dans les “chicken bus” (cf section suivant), au minimum les affaires de valeur et les garder sur ses genoux;
  • travailler un peu l’espagnol : y’a pas à dire, se débrouiller dans la langue dans un pays où l’anglais, c’est pas ça, ça aide pour comprendre si on se joue de vous !

Avec ça les amis, tout devrait bien se passer. Nous avons toujours trouvé une oreille pour nous aider, donner la route, un conseil ou échanger avec nous ! Les Guatémaltèques sont vraiment très gentils.

Où retirer de l’argent au Guatemala ?

Nous n’avons quasiment jamais payé par carte au Guatemala. La plupart du temps, soit des frais entre 5 et 10% sont ajoutés à chaque paiement, soit le terminal à un problème.. bref ! le cash est roi et tenez vous bien, tous les distributeurs n’acceptent pas notre petite carte internationale. 

Les distributeurs 5B, des petites boîtes bleues, sont fiables et présents un peu dans chaque ville. C’est ceux qui nous prenaient le moins de frais (4€ par transaction quand même !!). On a donc choisi de faire des retraits importants et ensuite de cacher l’argent dans différents endroits de notre sac. C’est d’ailleurs comme cela que nous avons retrouvé 200Q au Mexique, cachés dans le portefeuille d’Elisa. Dieu sait ce qu’on retrouvera dans 1 mois 😻.

retirer au guatemala

Navette ou chicken bus ?

Sur ce point, cela va dépendre de votre budget, de la durée de votre voyage et de votre résistance à un trajet qui peut s’avérer douloureux pour vos lombaires. Voici un petit tableau qui résume parfaitement la situation, faites-en bon usage !

La tableau le plus utile du monde !

 

Chicken bus

Bus “normal”

Navette

Descriptif du véhicule

Un ancien bus scolaire jaune américain, siège dur, peu de place pour les jambes (mais des barres pour s’accrocher) ou un minibus sans clim. A noter qu’il y aura de la musique pour l’ambiance et des prêcheurs fous.

Tout est dans le titre, attendez vous un un bon vieux Flixbus !

Un minibus, entre 10 et 20 places maximum.

Où vont les bagages

Les plus volumineux vont sur le toit, mais il est possible de négocier pour le garder avec soi.

En soute, définitivement le plus sûr.

Dans un coffre, parfois sur le toit.

Prix

9/10 : très peu cher même si parfois le chauffeur fait un peu le prix à la tête du client car il n’y a pas de prix affiché.

8/10 : nous avons payé 80 Q pour faire Guatemala City – Coban soit un trajet de 5€. Honnêtement, cela en valait la peine et le confort.

7/10 : certains shuttles sont bon marché (Antigua – Atitlan, 10$). Cela vaut plus le coup quand on voyage seul qu’à deux.

Confort

5/10 : franchement, c’est nul.

8/10 : propre, plutôt à l’heure, on en a pris un pour faire Guatemala City-Coban, top !

8/10 : climatisation, à l’heure, peu de personnes, pas d’arrêts.. 

Rapidité

7/10 : il y a beaucoup d’arrêts, parfois au milieu de nulle part MAIS le chauffeur conduit comme un pilote et va aussi vite que certaines voitures !

5/10 : on va beaucoup moins vite et les chauffeurs sont moins téméraires avec des grands véhicules !

6/10 : les chauffeurs de navette sont plus prudents, on va moins vite. 

chicken bus guatemala

Que mettre dans sa valise pour visiter le Guatemala ?

Pas facile de faire sa valise pour visiter les 4 coins du Guatemala. Il y a différents climats distincts et vous allez surement faire plein d’activités : randonnées dans la montagne, dans les volcans, plage, forêt tropicale breeef.. on en revient à nos fameuses.. 3 couches ! 

Voici une petit check list pour vous simplifier la tâche au moment de la valise : 

  • une paire de chaussure de randonnée / trail (qui sèchent vite, c’est un plus);
  • nos trois couches : Polaire, Doudoune, Imperméable (!!! très important);
  • de quoi se baigner : maillot de bain (pas besoin du masque et tuba);
  • de l’anti-moustique;
  • un bonnet et une écharpe (ça mange pas de pain en rando et ça sauve des oreilles);
  • des habits de mi-saison pour la vie de tous les jours.

🤓Notre avis sur le Guatemala pour conclure

Alors que seulement 15 jours étaient prévus pour visiter ce pays sur notre itinéraire, nous y sommes restés un mois (et nous n’avons pas tout fait !). Visiter le Guatemala a été une vraie surprise qui nous a apporté beaucoup de choses

D’abord, la pratique de l’espagnol, quotidiennement, avec des habitants qui font déjà l’effort de parler lentement pour pouvoir échanger avec nous et en plus sont très contents de partager. Puis la richesse culturelle d’un pays qui a traversé bien des épreuves (et en traverse toujours). Enfin, le choc, sous plusieurs formes. Choqués par un volcan en éruption, par tant de merveilles naturelles mais aussi choqués par les conditions de vie de toute une partie de la population, de la corruption de la police. 

On recommande vraiment le Guatemala pour ceux qui sont à la recherche d’une destination à l’écart du flot touristique (pour l’instant) avec un fort capital culture et tradition. N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaires ! A plus dans le chicken bus !

🇬🇹Epingle notre guide pour visiter le Guatemala !

epingle pinterest itineraire Guatemaa
visiter guatemala pinterest
guatemala voyage pinterest
- 2 juillet 2021

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *