Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Que faire à Venise : les essentiels pour 4 jours au milieu des gondoles
Destinations, Europe, Voyage Italie

Que faire à Venise : les essentiels pour 4 jours au milieu des gondoles

“Venise est la plus célèbre, la plus belle, la plus invraisemblable, la plus triste et la plus gaie de toutes les villes du monde” selon Jean D’Ormesson. Cette citation résume assez bien les sensations que nous avons ressenties en la visitant. En effet, un week end à Venise, c’est un voyage aux multiples facettes, une exploration curieuse de chaque instant. Vous me direz, que visiter à Venise, il y a tellement de choses à voir ! Suivez notre guide et partez à la découverte de la Cité flottante (y’a un petit air d’Atlantide non ?)

Ce guide présente les différents sestieri (quartiers en italien) et leurs lieux d’intérêts. Pour plus de lisibilité, on vous invite vraiment à utiliser la table des matières et à regarder lieu par lieu !

Epingle visite urbaine
Urbain
Monuments à visiter
Histoire
POUR BIEN MANGER
POUR BIEN MANGER
infographie venise

⛪️San Marco : évidente réponse à la question “que visiter à Venise ?”

Nous nous sommes retrouvés de nombreuses fois Piazza San Marco sans vraiment le vouloir tant le centre ville est un labyrinthe de petites ruelles. C’est un quartier qu’il est bon de visiter tôt le matin pour ne pas y croiser trop de visiteurs (bien que nous n’ayons pas été embêtés, voyageant pendant la COVID).

Autre point allant dans le sens d’une exploration matinale : la lumière. En effet, le soleil se levant à l’Est, la lumière sur la piazza San Marco est magique au lever du soleil. On a l’impression d’être dans un Disneyland pour photographe de mariage tant il y a des endroits parfaits pour faire des photos.

La piazza San Marco : à voir au lever et coucher du soleil

La Basilique San Marco

Un incontournable de la place que vous ne pouvez pas louper ! Quelques points architecturaux pour aiguiller votre exploration de la façade extérieure : 

  • entre les arcades : les statues des apôtres ;
  • dans l’arche centrale : le lion symbole de St Marc, qui pose sa patte sur l’Evangile ;
  • au milieu : 4 grands chevaux voyageurs à l’histoire mouvementée. On dit qu’ils sont nés à Rome sur l’Arc de Néron, puis ont été transportés à Constantinople pour ensuite être installés à Venise. Ils ont même fait une escale en France puisque Napoléon les a confisqué pour punir les Vénitiens lors de sa conquête ;
  • dans les 4 demies-coupoles : 4 mosaïques qui racontent la vie de Jésus : la Déposition de la Croix, la Transfiguration, la Résurrection et l’Ascension.

Pourquoi San Marco ? Le quartier porte le nom du saint patron de Venise, Saint Marc. En 828, deux marchands vénitiens rentrent d’Alexandrie avec la momie de Saint Marc, qu’ils ont cachée sous une charrette de porcs, pour ne pas attirer l’œil des musulmans. En arrivant, il fallut construire un endroit pour protéger les Reliques. C’est ainsi que naquit la basilique Saint Marc, humble chapelle.

Vous vous demandez alors, comment visiter la basilique San Marco ? Deux options s’offrent à vous : faire la queue pour rentrer gratuitement ou alors prendre les billets pour visiter le musée de San Marco et la Basilique (5€). On vous invite à vous renseigner sur les horaires d’ouvertures ici. A l’intérieur, ne manquez pas LA chose à voir : la Pala d’Oro, un trésor bizantin décoré de plus de 3000 pierres précieuses.

Autres lieux d’intérêts

Arrivés devant la basilique San Marco c’est la hess, vous êtes entourés de nombreux géants de pierre. Vous ne savez pas qui est quoi ? Vous êtes curieux et cela vous met mal à l’aise. Pas d’inquiétude, voici quelques informations sur ces géants qui vous entourent.

Quel est le point commun entre Napoléon et Batman ?

Tournez vous, faites face à la grande place (basilique dans le dos). Vous êtes en plein duel avec les Procuraties vieux et jeunes, reliés par l’aile Napoléonienne. En plus de voler les chevaux de la Basilique St Marc, Napoléon a fait construire un bâtiment à son nom, et oui Monsieur ! Ici, il faut admirer l’horloge astronomique : elle indique l’heure, le jour et le signe du zodiaque. Si vous venez pour l’Epiphanie ou l’Ascension, soyez attentifs, le panneau central s’ouvre pour faire apparaître des petites statues qui représentent les Rois mages et la Nativité.

Envie de prendre un café pour vous remettre de vos émotions ? Vous avez de la chance, vous pouvez le boire ET vous mettre à la place d’Alfred, le majordome de Batman au café Florian. On vous invite d’abord à voir la scène du film. 15€ le café, Alfred avait un sacré salaire quand même.

Que faire à Venise pour prendre de la hauteur ? Grimper au Campanile !

Enfin, l’immanquable Campanile trône au milieu. Il s’est écroulé en 1902, il se dresse aujourd’hui depuis 1912 et vous permet d’avoir une vue en hauteur sur la place pour la modique somme de 8€. C’est un monument important dans l’histoire de Venise car ses carillons venaient rythmer la journée des habitants. Amis photographes, cette place risque d’être un sacré casse-tête. Le campanile est le seul bâtiment en hauteur. Soit vous le coupez, soit la place paraît disproportionnée. Pilule bleue ou pilule rouge, quel sera votre choix ?

Palais des Doges et Pont des Soupirs : un lieu magique au bord du Canal Grande

Splendeur au Palais des Doges

En se rapprochant du Grand Canal, on se retrouve devant le Palais des Doges. Suivant l’heure à laquelle vous l’observez, ce dernier change de couleur, avec différentes déclinaisons de roses.

Si vous avez envie de tout savoir sur la vie lagunaire, vous pouvez visiter le Palais des Doges. Nous ne l’avons pas fait mais il paraît que l’intérieur du palais est absolument sublime et les collections extrêmement riches. Attention cependant, le tarif est à la hauteur puisqu’il vous faudra débourser 25 piécettes d’or (25€ quoi).

Autre point insolite qui mérite d’être souligné, vous y trouverez la “bouche du lion”. Il s’agit d’une ancienne boîte aux lettres où les citoyens vénitiens pouvaient venir… dénoncer les autres ! Sympa l’ambiance !

Mais alors, qui c’est ce Doge ? On appelle “Doge” le chef de l’Etat Venitien jusqu’au 18ème siècle.  Il ne peut prendre aucune décision sans l’accord du Conseil des Dix, constitué de représentants des différents quartiers de la ville. Au moment de son intronisation, il doit se marier avec la mer Adriatique. La cérémonie consiste à lancer un anneau d’or dans l’Adriatique.

Le Pont des Soupirs

A ce stade, on est devant un coucher de soleil, on voit les gondoles, la couleur rose est omniprésente. Il est donc légitime de se demander : est ce que les soupirs dont on parle ici sont ceux des amoureux ? On va tout de suite casser vos rêves.

Le Pont des Soupirs a été construit pour relier le Palais des Doges à.. la prison ! Ce sont donc les prisonniers qui soupirent de tristesse en allant dans leurs geôles. Vous l’aurez sans doute compris : pour visiter le Pont des Soupirs, il faut visiter le Palais.

Envie d’une anecdote curieuse ? Devinez le nom d’un des prisonniers les plus célèbres de Venise. Casanova, lui-même ! Il se serait d’ailleurs échappé. La légende ne dit pas si beaucoup de filles ont soupiré à son départ…

♒️ Rencontre avec une curieuse visiteuse : l’acqua alta !

Doucement mais surement

Mais qu’est ce que l’acqua alta ? Il s’agit d’un phénomène lié à la montée des eaux de l’Adriatique. Lorsque la marée dépasse les 90 centimètres habituels, une partie de Venise se retrouve sous l’eau. Et s’ il y a bien un quartier où vous pouvez voir ce phénomène, c’est à San Marco. On vous raconte notre rencontre.

Nous étions en train de faire des photos un matin au lever du soleil. Vers 9h30, on constate que de grandes flaques encore peu profondes se forment autour des bouches d’égouts. Marée annoncée à 120 pour 11h. A côté de nous, des employés municipaux s’activent pour installer les trottoirs surélevés. Un petit déjeuner plus tard, nous revoilà place St Marc et quelle surprise ! Les visiteurs marchent sur les trottoirs ou directement dans l’eau avec des bottes en plastique vendues à la sauvette. C’est surprenant, les reflets sont magnifiques et l’ambiance légère. On aurait presque mis les pieds dans l’eau, un peu fraîche pour Elisa 🤔

Vous avez dit des marées en Méditerranée ?

Question légitime : pourquoi la mer a des marées ? Et bien ce phénomène est bien présent même si très faible. Contrairement aux autres villes méditerranéennes, Venise se trouve dans une enclave et le ressenti est multiplié par 10. La lagune étant ouverte, l’eau s’engouffre dans les sous-sols et remonte en surface. Le phénomène s’accentue dû à l’affaissement progressif de la ville des amoureux.

Ce n’est pas un phénomène à prendre à la légère. En effet, s’il est naturel, il s’est accentué ces dernières années à cause de l’activité humaine. Le réchauffement climatique, le passage de trop nombreux paquebots et cargos ont déséquilibré la vie dans la lagune. La ville de Venise doit revoir sa stratégie touristique, vers plus de durabilité.

Lieu curieux : la librairie Acqua Alta

La Librairie Acqua Alta est un lieu très curieux proche de la place San Marco. On peut bien sur y acheter des livres mais elle est surtout un symbole marquant du phénomène des marées à Venise. 

En effet, les rangées basses de livres, sont régulièrement sous l’eau. Qui plus est, une gondole est installée en plein milieu comme promontoire. Lors de la montée des eaux, celle ci se retrouve à flotter au beau milieu de la librairie.

L’état des livres qui ont pris l’eau marque les esprits et nous donne un aperçu de l’impact de ce phénomène sur le patrimoine culturel Vénitien. On vous laisse avec quelques photos pour vous faire une idée !

Une ville à la construction ingénieuse mais instable

Venise est construite sur pas moins de 12 millions de pieux en chêne ou en mélèze. Ce bois se conserve bien en milieu humide et ne se putréfie donc pas. Par contre au contact de l’air, c’est foutu ! Il faut donc solidifier les fondations et vider des canaux entiers par la création d’un système d’écluse. De même, la ville aux canaux est construite sur un sol vaseux. Les pieux sont enfoncés et ne bougent pas tant qu’il n’y a pas d’air qui s’infiltre dans la vase. Vous l’aurez compris, l’air et le sel sont les ennemis numéro 1 de Venise. La montée des eaux, la circulation maritime et l’activité humaine perturbent cet équilibre instable et menacent la cité.

Quoi de mieux qu’un c’est pas sorcier pour vous raconter ça :

❤️ Se balader dans le Cannaregio : goûter à l’authenticité

Le quartier historique du ghetto juif

Vous êtes ici dans le quartier le plus peuplé de Venise et, à notre sens, le plus authentique.  

Cette partie de Venise regorge de restaurants bien moins chers que dans le reste de la ville. On a pu observer la foule des Vénitiens se rendant à la gare pour aller travailler sur le continent, et ceux qui arrivent pour le week-end aussi. Nous avons eu des échanges avec les restaurateurs, sur le MOSE ou l’activité touristique. Elisa y a même chuté, histoire de ramener un souvenir violacé de Venise. Voilà pour l’anecdote un peu moins romantique, c’était pour voir si vous suiviez ! 

On vous conseille de vous promener ici et d’observer la vie tout simplement. On est loin du pur touristique du quartier San Marco. En vous perdant, il parait même qu’il est possible de tomber sur un atelier de fabrication et réparation de gondole : un squeri.

Le saviez-vous ? Le quartier du Cannaregio était l’ancien quartier juif de Venise. Une fonderie y a été construite et en vénitien, cela se dit “getto”. C’est ainsi que, peu à peu, tous les quartiers juifs en Europe puis dans le monde ont fini par s’appeler.. des ghettos ! 

Mais ce n’est pas parce que c’était leur quartier que les juifs avaient une vie facile. La seule liberté qui leur a été accordée ici c’était celle du culte. Ils devaient porter des chapeaux jaunes en permanence et subissaient des brimades quotidiennes.

Venise et la gondole : une histoire d'amour

Symbole de la ville et du romantisme, la gondole est sûrement l’une des activités les plus connues de la cité en forme de poisson. Embarquez à bord et laissez vous bercer par une chanson traditionnelle sifflée par le gondolier.

Les gondoles se ressemblent car elles sont réglementées. Elle doit mesurer 10.80m précisément, être de couleur noire et ne pas peser plus de 600 kilos. Voici quelques explications pour vous aider à comprendre les ornements d’une gondole

  • les six barres horizontales de la proue représentent les six quartiers de Venise ;
  • celle de derrière symbolise l’île de la Giudecca ;
  • la forme courbée de la proue évoque le Grand Canal ;
  • pour finir, l’interstice entre la courbe et la première barre définit le Pont du Rialto.

Les gondoliers disposent d’une des 433 licences pour pratiquer et font partie de la corporation des gondoliers. Depuis 1980, exercer ce métier n’est plus un droit héréditaire. En revanche, il y a un concours d’entrée dont la notation est appliquée d’après un décret du doge de 1562. Pour profiter de l’habileté des gondoliers, comptez 80€ pour l’ensemble des voyageurs.

Vous y voyez maintenant un peu plus clair et êtes enfin prêts à grimper dans une gondole pour une balade romantique.

🎭Que faire à Venise lorsque l’on est amateur d’art ? Une promenade dans le Dorsoduro

Pas très envie de visiter les musées de la piazza San Marco ? Le classique, très peu pour vous ? On a ce qu’il vous faut, direction le Dorsoduro pour des visites plus éclectiques. Voici 4 bonnes raisons de ne surtout pas manquer ce quartier. 

  1. Vous y trouverez plusieurs jolies galeries d’art et il y en a pour tous les goûts. Mention spéciale à la galerie Bel Air Fine Art qui propose un large choix d’œuvres contemporaines.
  2. Dans un coin de rue se trouve peut être votre chance d’observer les artisans verriers vénitiens en plein travail ! Il ne faut pas louper ce moment particulier, comme volé !
  3. Amateurs d’art contemporain et de photographie, bonjour ! On vous présente la Fondation Pinault. Inclus dans le ticket, vous pouvez visiter la Punta della Dogana ainsi que le Palazzo Grassi. Et on vous conseille fortement (pour ne pas dire qu’on vous le dit très très fort avec insistance) de les visiter. Les lieux sont vraiment très beaux, le prix très correct (15€ pour les deux) et les expos étaient très chouettes !
  4. C’est l’occasion d’avoir une belle vue sur le Grand Canal et la piazza San Marco. Pas besoin d’en dire plus.

🌳 De la verdure pour vos 3 jours à Venise en visitant le quartier Castello

Les ruelles et les églises, ça va un temps. Surtout qu’il y a 113 églises à Venise. Si vous avez besoin de prendre un peu de vert dans un parc, pas d’inquiétude, nous avons ce qu’il vous faut. 

Revenons ensemble sur l’histoire de Venise afin d’appréhender au mieux l’attraction principale de ce quartier : l’Arsenal. Venise va faire fortune grâce à sa double vocation maritime et commerçante. Des milliers de personnes travaillaient dans ce quartier à la construction des bateaux. Le complexe recouvre la moitié du quartier, comme vous pouvez le constater sur le plan détaillé du Castello. La taille des hangars qui accueillaient autrefois les bateaux est impressionnante.

C’est à Venise qu’est apparu le premier système de société par actions : Incanto des galées du marché (incanto signifiant enchères et galées les galères). Le propriétaire de la galère, l’armateur et des “actionnaires” investissent ensemble dans une expédition et partagent ainsi les risques. Cela permet de transporter plus de marchandises. Contrairement à des actions cependant, l’investissement se limite au temps du voyage.

On peut poursuivre sa balade vers la Basilica di San Pietro di Castello, sur une petite île. Côté Canal Grande, on vous invite à conclure par les Giardini della Biennalle, construits par Napoléon. La légende raconte qu’un fantôme en chemise rouge rodait dans le coin au début du 20ème siècle, saignant les passants. Ne soyez pas inquiet, il semblerait qu’il ait plié bagages.

🛍 Faire les boutiques à San Polo

Incontournable du Grand Canal : le pont du Rialto

Incontournable lors de votre venue à Venise, vous y passerez sûrement autant de fois qu’à la place San Marco. Le pont du Rialto était un haut lieu du commerce maritime à Venise : c’est ici que l’on procédait aux enchères dont on parlait plus haut. 

C’est le plus ancien des 4 ponts qui traversent le Grand Canal. Auparavant en bois, il a été reconstruit au 15ème siècle en pierre d’Istrie, une matière résistante à l’eau de la lagune. Les boutiques en son centre en fond un des rares ponts construits encore existant.

Attention, anecdote curieuse en approche. Regardez un peu les bas reliefs. Vous verrez deux personnages un peu curieux. L’un a une troisième jambe et l’autre une flamme sur l’entre-jambe. Pas très catholique non ? L’histoire de ses bas reliefs remonterait à la construction du pont en pierre. Cette dernière étant toujours repoussée, un homme déclara un jour dans un bar que le pont ne serait construit que « lorsque des ongles (lui) pousseront entre les cuisses… ». Sa femme surenchérit : « que l’on me brûle l’entrejambe si un jour un pont du Rialto en pierre est construit ! ». Leurs tirades furent immortalisées à jamais sur le pont.

Que visiter à Venise si vous voulez de l’agitation ? Le marché du Rialto

Un des coups de coeur de notre visite de la ville de Venise : le marché du Rialto où comment se sentir Vénitien en faisant quelques emplettes. Tout est réuni : 

  • les bons produits italiens, vendus avec les mains ;
  • des bacaros (bar vénitiens typiques où l’on mange au comptoir) pour prendre un verre et refaire le monde ;
  • des mouettes rageuses qui n’attendent qu’une chose : la fin du marché pour se remplir la panse. 

Le marché se tient tous les matins sauf le dimanche. Cependant, si vous voulez voir les mouettes en action, elles sont là chaque jour sauf le lundi puisqu’il n’y aura pas de poissons.

🇮🇹 Informations pratiques pour visiter Venise

Maintenant que vous avez une envie folle d’aller visiter Venise et ses merveilles gastronomiques, il est grand temps de vous donner quelques informations pratiques pour organiser votre séjour.

Comment se rendre à Venise ?

Accrochez vous bien car, si comme nous Venise est une étape de votre roadtrip en voiture, on va vous faire économiser sur le stationnement dans la ville aux canaux.

il est possible de se garer à Venise mais c’est une option assez chère (environ 16 à 30€ par jour). Nous vous conseillons de vous garer à Mestre. Maintenant, deux options s’offrent à vous : 

  • l’option payante (Venice City Park à 4,5€ par jour) aux portes de Venise ;
  • l’option gratuite (Parking P1), qui se situe un peu plus loin. Plusieurs voitures étrangères étaient stationnées et nous n’avons eu aucun problème. Prenez ensuite le bus N°6 pour la gare routière de Venise à 1,80€ le ticket. Bon plan on vous dit !

Par contre, si vous utilisez un autre moyen de transport, voici quelques informations utiles : 

  • pour se rendre à Venise par avion : comptez 120€ aller/retour pour un vol depuis Paris. Idéal pour un long week-end. Pour rejoindre Venise depuis l’aéroport, vous pouvez prendre la navette (8€) ou le bus 5-Aerobus (1,80€) qui vous emmène à la gare routière Piazzale Roma en moins de 20 minutes. Si vous voulez vous plonger dans l’ambiance directement, optez pour un vaporetto spécial Aéroport à 15€ le ticket. Pour cela, prenez la ligne bleue à la sortie de l’aéroport, direction la Place Fondamente Nuove ou la Place Saint Marc.
  • pour arriver en train à Venise : plus long et pas spécialement moins cher que l’avion. Il y a souvent un transit par Milan, une bonne occasion pour visiter cette ville que nous avions adoré.

Où loger à Venise ?

Encore une fois, cela dépendra de votre budget. Il existe vraiment de tout dans la ville des amoureux (tant qu’on ne les entend pas trop dans la chambre d’à côté). Pour la localisation, on vous conseille plutôt le quartier juif Cannaregio, le quartier de San Polo ou Santa Croce. Ce sont des lieux centraux qui vous permettront d’aller n’importe où dans Venise assez rapidement et en évitant les détours.

Nous avons logé à :

  • Hotel Tre Archi (42€ la nuit en semaine) : surclassés sur Booking, la chambre était neuve et bien décorée à la Vénitienne. On a trouvé un peu spécial de devoir laisser la clé de la chambre au gardien lorsque nous sortions en journée, mais sinon rien à redire. Le personnel était agréable et le petit-déjeuner correct.
  • Hotel Agli Artisti (26€ la nuit) : correct mais sans plus. On vous recommande si vous avez un petit budget et qu’un hôtel plus haut standing n’est pas nécessaire. En revanche, le petit-déjeuner était très bon.

Se déplacer dans Venise

Avant de commencer, il faut savoir qu’il est compliqué de se repérer à Venise. Entre impasses, canaux à traverser, petites ruelles, c’est un casse-tête. Deux options s’offrent à vous : 

Soit vous choisissez l’option “marcher dans Venise“. Attention cependant, si faire 20km dans une journée ne vous fait pas peur, marcher est très agréable lorsqu’il n’y a pas trop de monde. En pleine saison, emprunter les rues piétonnes peut se transformer en une épreuve de Ninja Warrior et c’est sans compter sur l’Aqua Alta qui ne fait pas de cadeaux lorsqu’il s’agit de bloquer des rues.

Vous pouvez aussi choisir l’option vaporetto : surement un des meilleurs (et seul) moyens motorisés pour faire des longues distances dans Venise. En plus de voir d’un autre point de vue les bâtiments, la balade dans ces fameux bateaux de transport public Vénitien est très plaisante. Un plaisir qui a un prix : 7,50€ le trajet valable 75 minutes. Vous pouvez aussi opter pour le pass 24H à 20€, que l’on peut réserver en ligne, pour un plaisir illimité à Venise, Burano et Murano.

Où manger à Venise ?

Depuis le début de cet article, une envie de pasta al pesto doit vous titiller. Il est donc grand temps de satisfaire votre appétit avec notre liste de restaurants coup de coeur à Venise pour petit budget :

  • Tuttinpiedi : sans doute un moment qui restera attaché à notre passage à Venise pour un moment. Situé à 20 mètres de la place Saint Marc, le chef nous a accueilli comme de la famille dans son restaurant exiguë. Une ambiance qui s’est confirmée lorsqu’il a commencé à cuisiner devant nous. Aux premières loges pour assister au spectacle des pâtes à l’italienne, il faut du temps et de l’amour pour arriver à ce sublime résultat ! On a adoré pour moins de 8€/pers.
  • Very Good : proche de l’hôtel, ce fut notre QG pour le repas du soir. La terrasse près du canal est au calme. Pizza et pâtes sur place ou à emporter superbes. En plus de ça ils étaient super sympas, on a pu discuter avec eux sur le MOÏSE, vous savez le système de digue de Venise !
  • Farini : pour des pizzas à la part copieuses et goûteuses. Accompagné d’un espresso, nous nous sommes crus pour des italiens en pause déjeuner. Big up pour la pâte à pizza qui était dingue. Comptez 4€ la part en moyenne, si vous en mangez deux, vous sortirez en roulant.
  • Bacaro Quebrado : une excellente adresse pour déguster des piadine sublimes et pour découvrir la saor aux crevettes, une spécialité froide locale qui vaut le détour. Tous ça pour une modique somme de 16€/pers avec un Spritz. Un endroit à ne pas louper !

❤ Nos impressions sur Venise

Nos attentes étaient hautes pour notre première visite à Venise.  Et on doit vous dire que le trajet en voiture depuis Bordeaux en valait la chandelle. Les Paresseux Curieux sont tombés sous le charme de la ville des amoureux. La décision de partir pendant une période de faible affluence nous a d’autant plus permis d’apprécier la ville à sa juste valeur. Même si nous avions déjà vu beaucoup de photos sur Venise, la découverte de l’architecture de la ville et des canaux était grandiose. De plus, Venise foisonne de mystères et d’anecdotes curieuses auxquels on peut ajouter un glaçage à la cuisine italienne. De quoi ravir nos yeux et nos papilles !

C’est donc émerveillés et la besace chargé de clichés que nous continuons notre périple du Nord de l’Italie.

🗺 Notre carte pour savoir que faire à Venise

📍 Epingle nous pour savoir que faire à Venise

pinterest venise rialto gondoles et pizza
pinterest venise piazza san marco amour et lever de soleil
pinterest venise art palais grazzi et galeries
- 18 novembre 2020

2 Commentaires

  • Week end à Stockholm : guide pour visiter la capitale Suédoise 26 janvier 2021 at 11:38

    […] toute la ville ! D’ailleurs, avez-vous remarqué que ce bâtiment médiéval ressemble fortement au palais des Doges de Venise ? Ce n’est pas pour rien que Stockholm se surnomme aussi la “Venise du […]

    Reply
  • Murano ou Burano : où prendre des couleurs ? - Les Paresseux Curieux 25 novembre 2020 at 12:31

    […] avoir visité Venise, il était temps d’aller explorer sa lagune. Chaque île a sa personnalité, son (ou ses) […]

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *