Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Le parc national du Corcovado au Costa Rica : la nature dans tous ses états
Amérique Centrale, Costa Rica, Destinations

Le parc national du Corcovado au Costa Rica : la nature dans tous ses états

Attention, ouvrez grand les yeux, voici notre coup de coeur nature. Bienvenue au parc national du Corcovado, au Costa Rica, sur la péninsule d’Osa, côte Pacifique Ouest. Un petit bout de paradis où la nature est encore (presque) intacte, aussi bien sur terre  que sous l’eau. Nous avons adoré nos quelques jours là-bas et on a hâte de vous faire découvrir cet endroit qui a comme un air de bout du monde où on descend du bateau comme dans Koh-Lanta. On ne peut pas vous cacher que le Corcovado nous a fait forte impression.

🌲 La nature à l'état brut : l’expérience Corcovado

Pour dormir moins bête et en savoir plus sur le Corcovado

Avant de s’enfoncer dans la jungle comme Mike Horn, il est bien de connaître un peu le terrain non ? Le Parc national du Corcovado compte plus de 8 différents habitats. Durant votre expédition, vous allez passer des mangroves, aux plages désertes, à la forêt primaire et humide… C’est d’ailleurs l’une des plus grande forêt tropicale primaire de l’axe Pacifique. On peut y observer de nombreuses espèces animales. D’ailleurs c’est l’un des seuls endroits où l’on peut rencontrer au même endroit les 4 espèces de singes du Costa Rica : le singe hurleur, le singe capucin, le singe écureuil et le singe araignée !

Cela ne tenait cependant qu’à un fil ! En effet, toute cette diversité était mise en danger par l’agriculture intensive, l’exploitation forestière et le minage d’or. jusque dans les années 70. Vous passerez d’ailleurs par des immenses plantations d’huile de palme lors de votre transit jusqu’à Bahia Drake. De quoi faire réfléchir…

Les baleines

C’est après une bonne nuit continue de pluie que nous sommes partis à l’aventure. Direction la plage pour prendre un bateau qui nous amène à la Sirena Ranger Station, l’entrée du parc. Nous avons eu la chance immense de pouvoir observer des baleines à bosses sur la route !! Quel bonheur de voir cette maman et son bébé, à quelques mètres de notre bateau. Nous en avons encore des frissons car c’était une grande première pour nous.

Et la pluie

Après ce superbe moment, la pluie redouble d’effort et nous prenons un bel abat d’eau qui annonce la suite.. Vous avez peut-être deviné, oui, nous allons faire cette randonnée de 5h, dans la jungle, sous la pluie battante. La balade va mettre nos nerfs à rude épreuve et voici notre premier conseil.. si le temps est instable, venez avec un change, un vêtement imperméable et surtout un sac étanche pour vos affaires.

Avec du recul, nous avons quand même passé un très bon moment en visitant le parc du Corcovado. Le guide était très investi dans la visite et nous a redonné le moral en nous faisant découvrir de nombreux animaux ! Si vous avez envie d’une randonnée vraiment sauvage, vous êtes au bon endroit, même si le sentier est un peu balisé.

A Bahia Drake, on vous conseille la compagnie Picolina Tours pour cette sortie au Parc National du Corcovado recommandée par notre hôtel. 90$ par personne auquel nous avions 20% de réduction grâce à la carte Tout Costa Rica.

La faune observée

Même si les animaux se cachaient à cause de la pluie, nous avons eu la chance d’en observer plusieurs, grâce au savoir-faire de notre guide. Il nous a fait faire le circuit à l’envers, nous avons donc été seuls sur une grande partie de la randonnée. Voici un rapide tour des animaux que nous avons pu voir, en image. Mention spéciale pour les singes écureuils qui nous ont vraiment remonté le moral à un moment où nous étions frigorifiés et clairement saoulés de la météo ! 

Il était très compliqué de les voir à l’œil nu, heureusement que le guide était équipé de jumelles.

Envie de passer une nuit dans le Parc national du Corcovado ? C’est possible ! Comptez entre 300 et 400$ pour cette expérience. Ce n’est pas à la portée de toutes les bourses !

Sans passer à côté de la flore

La végétation est impressionnante. Vous allez avoir un sacré torticolis à force de lever la tête en visitant le parc du Corcovado au Costa Rica. Le guide nous a expliqué le fonctionnement de l’écosystème de la forêt.

On a beaucoup apprécié l’histoire sur la fourmi “balle de fusil”. On vous laisse deviner ce qui se passe si vous mettez la main dessus par inadvertance. Mimi peut vous dire ce que c’est de se faire piquer par une fourmi légionnaire à La Fortuna, comme une piqûre de guêpe qui dure une dizaine de minutes.

Sans oublier le terrible manzanillo (ou mancenillier en français), dont la sève, le tronc, les branches, le fruit (tout en fait) est toxique et peut provoquer de fortes réactions cutanées ou brulures en cas de contact. Une goutte d’eau qui aurait touché l’arbre suffit pour vous faire passer un mauvais moment ! Imaginer dont l’effet sur votre organisme si vous manger le fruit…

Randonner au Corcovado

Depuis 2014, le Parc national du Corcovado au Costa Rica ne peut se visiter qu’accompagné d’un guide. En plus du ticket d’entrée dans le parc, il faudra forcément débourser quelques dîmes de plus pour les services.

Le parc, c’est quand même 42 000 Ha soit 4 fois la taille de Paris intra-muros. Il faut compter plusieurs heures de marche pour relier les différentes stations sur les 60 km de pistes. Les 4 entrées principales pour le Corcovado sont :

  • La Sirena : uniquement accessible par bateau depuis Drake Bay ou Sierpe;
  • Los Patos : situé très près d’une zone habitée par l’homme, ce n’est pas l’idéal pour espérer voir des animaux ; 
  • La Leona : accessible en voiture depuis Puerto Jimenez jusqu’à Carate puis 6km de marche jusqu’à la station ;
  • San Pedrillo.

Il est possible de dormir dans les Ranger Stations. Celles-ci sont considérées comme des sites isolés, vous vous doutez bien que les prix augmentent et qu’il faut prévoir en conséquence les vivres. Si vous faites cette expérience, comptez une ou deux nuits sur place pour pleinement en profiter.

Des treks sur plusieurs jours accompagné d’un guide sont aussi disponibles si vous voulez relier toutes les stations entre elles.

plan du parc national du corcovado

🐡 Une vie sous marine hors-norme

On vous a déjà raconté nos aventures sous-marines dans les carnets de plongée. Aujourd’hui c’est une nouvelle expérience que nous avons vécu dans le parc national du Corcovado. Direction la réserve biologique d’Isla del Cano et spoiler alert : c’était le disneyland de la plongée. Bon, ce n’est toujours pas la même abondance qu’en Asie du Sud-Est, mais nous avons eu la chance de voir de très belles choses et pour les amateurs, nous vous conseillons d’ajouter cette activité à votre visite du Corcovado.

Focus sur cet écosystème hors-norme

La réserve naturelle de l’Isla del Cano est composée de 5 barrières de corail différentes et ça se voit. Cela fourmille de vie là-dessous ! Seule une petite partie de l’île est accessible pour un nombre très limité de visiteurs par jour, le reste est maintenant protégé et consacré à la recherche.

Envie d’un fait curieux ? Vous pouvez aussi trouver des restes de la civilisation pré-colombienne sur l’île. Vous vous rappelez de cette sphère en pierre à San José ? Il y en a plus de 300 semblables sur l’île au large du Corcovado ! Si on sait qu’il s’agit d’une création humaine, personne n’a de certitude sur le comment ni le pourquoi.. Les peuples qui les ont créés ont disparu avec la colonisation.

Notre aventure sous-marine au Parc du Corcovado

Fantastique ! C’est le mot que l’on utilise pour décrire cette plongée. En terme de couleur, ce n’a pas été la plongée de notre vie mais vous avons eu le droit à une expérience de faune absolument remarquable. Voici les moments qui nous ont le plus marqué : 

  • le bouche à bouche avec un requin à pointe blanche pour Mimi (presque) et l’observation de plusieurs autres de taille moyenne (1m30 environ) ;
  • une tortue verte un peu trop proche d’Elisa (mimi est jaloux) ;
  • une scène de chasse intense avec des mérous géants et des bancs de mahi mahi ;
  • notre première rencontre avec une grande raie. 

En termes de visibilité, ce n’était pas extraordinaire. Nous avons croisé certains courants froids (25°) mais cela ne nous a pas gêné pour profiter de nos deux plongées.

Nous sommes passés par le centre de plongée Drake Divers. 140$ pour deux plongées, bateau (1h environ), équipement et déjeuner au restaurant compris. Grâce à la carte Costa Rica, nous avons pu économiser 15%. L’équipe était au petit soin et nous avons passé un super moment avec tout le monde. Ils proposent aussi des sorties snorkeling avec un guide.

Si vous n’avez jamais fait de plongée et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, on nous a chaudement recommandé Isla del Cano pour un baptême 😉

🥾 Un sentier gratuit entre plage paradisiaques et jungle sauvage

Aventure dans la jungle

Notre dernière journée à Drake Bay a été dédiée à cette marche sous une chaleur mordante! Direction la plage San Josecito pour faire un peu de snorkeling. Pour notre plus grande joie, ce sentier est gratuit et le paysage est magnifique tout du long. 

Longez la plage sur la gauche et vous trouverez le début du sentier. Comptez 2h35 de marche pour atteindre la plage Josecito.

Plages de rêve, seuls au monde

Au programme : des plages paradisiaques comme la Playa Caletas et de la jungle dense. Sur la route, nous avons croisé de nombreux animaux : écureuils, singes, insectes curieux.. Attention, prenez de quoi vous mouiller puisque votre chemin croisera aussi un estuaire qu’il vous faudra traverser à pied (l’eau au niveau des fesses dans la partie la plus profonde). Il parait qu’il faut crier pour qu’un bateau arrive et vous fasse traverser.

Niveau snorkelling, ce n’était pas l’expérience de notre vie mais il y a de très jolis poissons bleu flashy et quelques pufferfish que nous avons pu suivre. Une chouette expérience qui permet de se rafraîchir et de nager jusqu’aux petites îles un peu plus au large.

Nous avons aussi fait l’expérience d’un bout de ce sentier de nuit eeeet.. on ne le recommande pas ! Ne vous faites pas surprendre, la nuit tombe très vite (comme la marée monte vite en fait). Elisa a eu très peur des bruits de singes qui dans l’obscurité sont plutôt inquiétants on ne va pas se mentir. Combinez ça à des lucioles qui donnent l’impression que la forêt va prendre feu.. bref ! A éviter même avec une frontale sur la tête !

❓ Conseils pratiques pour votre visite du parc du Corcovado, au Costa Rica

Où loger ?

Deux options s’offrent à vous lorsque vous décidez de visiter le Corcovado au Costa Rica. 

Nous avons choisi de loger à Drake Bay, sur la côte Pacifique du Parc. Notre choix s’est posé sur l’hôtel Mohagine (28$/nuit) et on ne peut QUE le recommander. Nous avons passé un séjour merveilleux dans l’hôtel d’Olman qui est vraiment aux petits soins avec les visiteurs. 

Dès notre réservation, il s’est occupé de réserver notre bateau depuis Sierpe. Idem pour le retour. Aussi, il nous a accompagnés dans nos réservations pour les activités. L’endroit est merveilleux : on séjourne dans des petites huttes en bambous, au milieu d’une nature luxuriante. 

La seconde option est de se loger de l’autre côté du parc, à Puerto Jimenez. On vous laisse entre les mains expertes de Two weeks in Costa Rica pour étudier cette option mais sachez que si vous voulez faire l’expérience d’un tour de kayak avec bioluminescence (du plancton fluorescent).. c’est par ici !

Comment se rendre au Corcovado ?

L’aventure commence avant même d’être arriver au Corcovado. Si vous logez, comme nous, à Drake Bay, cela signifie que vous allez devoir rejoindre la ville en bateau. C’est à Sierpe que vous trouverez votre taxi flottant. Si vous avez une voiture, ça fait être sportif sur la piste. Comptez 2h15 depuis Sierpe.

Pour vous rendre à Sierpe en bus, il vous faut d’abord rejoindre Palmar Norte depuis San José (entre 3 et 5h de bus) puis prendre un bus local pour rejoindre le port de Sierpe.

La plupart des hôtels vous proposeront de booker votre navette, cependant ce ne sera donc pas compliqué de trouver un bateau. Pensez à mettre des tongs puisqu’une fois arrivé, c’est dans l’eau que vous allez débarquer au Corcovado. Koh-Lanta mode !

Pensez à retirer de l’argent à Palmar Norte ou avant! En effet, il n’y a pas de distributeur à Sierpe, ni à Bahia Drake et au Corcovado, comme partout au Costa Rica, les activités se payent principalement en cash. Deuxième conseil, pensez à vérifier votre plafond de retrait : les activités coûtent cher.. on peut vite se retrouver bloqué !

Nous avons prévu de faire de nombreuses activités et on doit retirer pas mal d’argent.. Et là.. Le distributeur refuse de nous les donner. En effet, nous retirons plus que notre plafond autorisé. Heureusement, Elisa a une autre carte bleue pour le retrait avec quelques euros de frais supplémentaires.

Ce problème résolu, nous nous rendons à l’embarcadère. Là, tout se passe comme sur des roulettes. Le manager de notre hôtel nous a réservé la navette auprès de la compagnie Picolina. On embarque et c’est parti pour 1h30 de bateau direction Drake Bay !

Des endroits pour manger et boire peut-être ?

Bahia Drake est une petite ville avec plusieurs restaurants. Voici nos retours sur quatre établissements : 

  • Bahia Azul : notre coup de coeur sur la station et l’un des meilleurs casados que l’on aie mangé au Costa Rica pour moins de 7$ ;
  • La Choza : nous n’avons pas aimé la sauce au haricots rouges de ce restaurant, mais d’autres ont mangé du riz qui était très bon – la vue sur la mer est magnifique le soir ;
  • Marisqueria’s Roberto : un Casado végétarien classique mais qui a fait son affaire ;

Las Delicias (oui oui, comme à Uvita) : un chouette endroit pour boire un verre avec un happy hour 2 cocktails pour le prix d’1 (soit 5000C).

La carte premium Tout Costa Rica

carte réduction tout costa rica

Nous avons pris la carte premium Tout Costa Rica à notre arrivée à San José. Pour 65€, vous aurez accès à de nombreuses réductions sur des hôtels ainsi que sur des activités et c’est ce qui nous intéresse dans cette section. Une seule carte est nécessaire jusqu’à 4 personnes. 

Comme vous avez dû le comprendre, visiter le Corcovado n’est pas sans risque pour votre portefeuille. En effet, entre la plongée, la visite du parc… on en vient vite à dépenser plus de 300€ par personne en très peu de temps. Grâce à la carte Tout Costa Rica, vous économiserez entre 15 et 20% sur les activités si vous les réservez, comme nous, avec des entreprises partenaires du réseau.

Faisons le calcul : 140$ pour la plongée – 15% = 119$ + 90$ – 20% = 72$. Nous avons donc payé par personne 191$ au lieu de 230$. A deux, cela fait déjà 80$ d’économisé rien qu’avec le Corcovado (la carte est donc rentable puisque nous l’utiliserons ensuite dans d’autres endroits).

❤️ Epingle nous pour visiter le parc du Corcovado au Costa Rica

Mimi star pinterest
epingle corcovado 2
coati au parc national du corcovado pinterest
- 11 avril 2021

7 Commentaires

  • Visiter Tikal, Yaxha et Flores au Guatemala : voyage en jungle maya. 26 juin 2021 at 4:56

    […] Tikal, c’est être au milieu d’une nature impressionnante, qui nous a rappelé le Corcovado au Costa Rica. Une expérience géniale pour les amoureux d’animaux et de […]

    Reply
  • Carnet de plongée : plonger au Corcovado à Isla del Cano, Costa Rica 4 juin 2021 at 6:44

    […] Une fois que votre décision, on ne peut que vous conseiller que de profiter de ces moments de purs bonheur ! Même si on ne se lasse jamais de voir des requins et des tortues, à notre sens, 2 plongées suffisent à Isla del Cano. Pour accéder au Corcovado et vous loger, nous vous invitons à lire l‘article dédié au parc national. […]

    Reply
  • Que faire à Puerto Viejo, au Costa Rica ? Paresseux dans les Caraïbes 14 mai 2021 at 8:15

    […] Notre objectif ? Atteindre Punta Cahuita par le sentier qui longe la plage en traversant les Rios Suarez et Perezoso. Pour commencer on longe de magnifiques amandiers avec une fine pluie. Cela reste cependant bien moins fort qu’au Corcovado. […]

    Reply
  • Montezuma au Costa Rica : escapade de 2 jours en territoire hippies 3 mai 2021 at 3:54

    […] La première des 3 cascades est gratuite moyennant une petite marche d’une vingtaine de minutes. Une petite corde de tarzan vous attend pour épater vos amis avec un double backflip directement dans le bassin. L’eau est fraîche, ça réveille mais ça fait du bien tant il fait humide à Montezuma (ça rappelle d’ailleurs de terribles souvenirs à nos vêtements dans le Corcovado).  […]

    Reply
  • Visiter Monteverde au Costa Rica : Ziplines et forêt de nuages 20 avril 2021 at 1:36

    […] vous avez pris le pass Premium Tout Costa Rica dont on vous a parlé dans notre article sur le Corcovado, vous profiterez de 20% sur cette activité. Soit 55$ – 20% = 35$. Gling gling, encore des […]

    Reply
  • 2bags2guys 12 avril 2021 at 6:45

    Génial cet article et ultra complet ! Ca nous motive grave à y aller… 🙂

    Reply
    • Elisa Bonneau 13 avril 2021 at 12:16

      Aaah merci beaucoup les amis ça fait super plaisir de lire votre avis !
      Le Costa Rica est vraiment un beau pays, on conseille au minimum 3 semaines pour bien en profiter sans se presser en tout cas <3 Au plaisir de vous renseigner plus trad !

      Reply

    Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *