Les Paresseux Curieux

Voir le monde à 270 degrès

Guide voyage Perou : itinéraire et ce qu’il faut savoir pour explorer le pays des lamas
Amérique du Sud, Destinations, Pérou

Guide voyage Perou : itinéraire et ce qu’il faut savoir pour explorer le pays des lamas

Il est venu le temps des .. conclusions ! Notre guide voyage au Perou est écrit, de long en large et en travers. On y est ! Nous vous donnons les clés d’un mois et demi de visite réussi dans cet article résumé. De la montagne au désert, les merveilles de l’Empire Inca.. nous avons adoré visité le Pérou et on espère que vous y passerez des moments délicieux aussi !

☀️ Pourquoi visiter le Pérou ?

Le Pérou est un pays qui ravira un grand nombre de voyageurs. Plages du Nord, Histoire au centre, randonnée.. partout ! Cependant, nous recommandons tout particulièrement le Pérou pour les : 

  • amateurs de rando : sans aucun doute, nous avons fait au Pérou certaines de nos plus belles randonnées – attention, certaines sont difficiles et requiert un certain niveau physique;
  • photographes qui trouvent leur inspiration dans des scènes de vies : le Pérou et le folklore sont un vrai régal pour les yeux;
  • aficionados d’Histoire : l’empire Inca était l’un des plus grandes civilisations et les sites sont remarquables. 

🗺 Quel circuit pour le Pérou ?

Pour un voyage au Pérou d’une durée inférieure à 1 mois, nous vous conseillons de vous focaliser sur le circuit Sud. Un itinéraire qui vous emmènera à la frontière de la Bolivie, en passant par le désert, les canyons et bien sûr les montagnes de la Cordillère des Andes.

En décidant de prolonger votre séjour, le Nord du Pérou vous ouvrira volontiers ses portes. Surf, trek, glacier et pourquoi pas un passage par l’Amazonie ou l’Equateur.

itineraire perou

Lima (2 jours)

Peu populaire auprès des voyageurs, la « ville grise » sera forcément un point de passage lors de votre séjour. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le bon côté de Lima ? Car, oui, « il a encore du bon en lui »

Ica et l’oasis de Huacachina (2 jours)

Il y fait aussi chaud que ce lieu est surprenant. Un désert à côté de la Cordillère des Andes ? Quel drôle d’endroit ! Profitez du désert, du sandboard et du soleil pour faire le plein de Vitamine B.

Cusco, Machu Picchu et la vallée sacrée (7 jours)

Un sacré morceau les amis. En plus de devoir bien gérer votre acclimatation à l’altitude élevée de Cusco, il faudra choisir quelles merveilles visiter dans la vallée sacrée ! Cette région n’a pas finie de vous surprendre et vous secouer les méninges. Bien entendu, c’est ici que vous prendrez la route du Machu Picchu et on vous invite très fortement à saisir l’occasion de faire un trek pour le rejoindre.

Puno et les îles Uros (optionnel) (3 jours)

Un cadre exceptionnel pour un séjour atypique. C’est sur l’île flottante de Nicanor des îles Uros que nous avons séjourné. Mobilier, décoration, habitation, tout est en roseaux (Totora) ! Naviguerez vous sur le lac Titicaca ?

Arequipa (4 jours)

Chaque pays a sa « ville blanche », bienvenue dans celle du Pérou ! Point de départ du trek du Canyon de Colca, c’est aussi une ville agréable à vivre ou gastronomie et histoire rythmeront vos journées.

Huaraz (optionnel) (5 jours)

Huaraz, c’est la capitale du trek au Pérou. Si vous pensiez en avoir eu assez à Cusco, c’est raté ! Si vous n’aimez pas la randonnée à la journée ou le trekking sur plusieurs jours, oubliez clairement cette étape.

✅ Les conditions d’entrées au Pérou

Les informations suivantes datent du 19 Mars 2022. Elles sont sujettes à évoluer dans le temps. 3 sites pour vous tenir à jour : 

Restrictions Covid au Pérou

Port du masque dans les espaces publiques

Le port du masque est obligatoire pour circuler dans les espaces publics. L’accès aux commerces et lieux fermés exigent le port de 2 masques chirurgicaux ou d’un masque KN95.

Dans les transports en commun, l’usage d’une visière de protection s’ajoute aux deux masques déjà obligatoires. Vous pouvez vous en procurer une pour quelques euros auprès des vendeurs ambulants aux alentours.

Carnet de vaccination et schéma vaccinal complet

Pour entrer dans les espaces clos, prendre les transports en commun, en avion ou un bus interne, une preuve de schéma vaccinal complet vous sera demandée. Gardez donc sur vous votre carte de vaccination ou une photo de celle-ci à portée de main.

Quarantaine et confinement

Il n’y a plus de quarantaine ou de confinement si vous n’avez pas de symptômes en arrivant sur le territoire péruvien.

Conditions d’entrée sur le territoire au Pérou

Pour entrer sur le territoire péruvien par voie terrestre ou aérienne il faudra présenter les documents suivants : 

  • un passeport dont la validité est vérifiée au moins 6 mois après la date d’entrée sur le territoire ;
  • un schéma vaccinal complet contre le covid-19 (tous vaccins acceptés). Depuis Février 2022, la 3ème dose est obligatoire pour les personnes de plus de 40 ans ;
  • avoir rempli la “Declaracion Jurada” ou “Attestation sur l’honneur” ;
  • un test PCR réalisé dans les 72 heures avant l’embarquement pour les personnes non vaccinées.

Attention, même si vous êtes autorisés à entrer sur le territoire sans être vacciné, cela se complique pour se déplacer une fois dans le pays. En effet, la carte de vaccination est obligatoire pour tout déplacement en bus internes ou accès aux espaces publics.

Une fois ces cases cochées, l’immigration péruvienne vous autorise à rester 90 jours sur le territoire. Pour renouveler votre VISA, il faudra sortir du pays en vous rendant dans les pays limitrophes comme la Bolivie, l’Equateur ou le Chili.

Quel vaccin est obligatoire pour voyager au Pérou ?

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire si vous décidez de vous rendre en Amazonie. Sinon aucun vaccin n’est nécessaire au Pérou.

En France, le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas pris en charge par l’assurance maladie. Il coûte entre 60 et 70€ et doit être fait au moins 10 jours avant le départ. Une fois vacciné, un certificat jaune et bien gros vous sera délivré. C’est votre preuve de vaccination et il faudra la conserver près de vous lors de vos voyages.

Ce document de Janvier 2019 référence l’ensemble des centres agrées pour la vaccination contre la fièvre jaune.

💸 Quel budget pour visiter le Pérou ?

Rappel sur notre façon de voyager

Nous voyageons plutôt lentement sur le long terme ce qui nous permet de lisser le budget alloué aux activités et transports. Pour les logements, nous privilégions le meilleur rapport qualité / prix plutôt que le moins cher pour généralement des chambres privées avec sdb privée ou partagée.

Nous cuisinons beaucoup mais nous ne nous privons pas de manger à l’extérieur. Repas au marché ou au restaurant par exemple. Le bus de nuit est notre moyen de transport favori au Pérou et nous achetons des fruits et légumes au marché. Nous n’achetons pas de viande (ce qui ne nous empêche pas d’en manger au restaurant !) et évitons le plus que possible les taxis (marcher 40 minutes ne nous dérange pas). Si trekking il y a, nous devons louer le matériel de camping car nous ne sommes partis avec aucun équipement de ce type.

Les chiffres suivants ne reflètent pas l’amortissement des billets d’avions pour rentrer et sortir du Pérou, ni l’achat de matériel, ni le prix des tests PCR.

Notre budget global pour un voyage au Pérou

Avant de partir au Pérou, notre budget journalier était estimé à 68€ par jour pour deux personnes (soit 34€ par personne). Cette estimation a été calculée en faisant la moyenne du budget backpacker et confort du Tourdumondiste pour le Pérou.

budget guide voyage perou
guide voyage perou budget journalier couple

Finalement, nous nous en sortons pour 30,5€ par personne par jour pour un séjour de 41 jours au Pérou. Un beau résultat où nous n’avons pas eu l’impression de nous priver !

Notre budget détaillé pour un voyage au Pérou

budget moyen chambre perou

Zoomons dans les calculs pour analyser nos dépenses au Pérou. On constate rapidement que le Pérou est un pays où l’on dépense principalement dans les activités. En soit, les logements sont peu chers (en moyenne 10€ la chambre privée en auberge), les restaurants abordables (entre 1,50 et 3€ le menu au marché) et les courses très accessibles.

Les transports ne représentent qu’une petite partie des dépenses. Les bus locaux permettent de se déplacer facilement un peu partout. Ce qu’il faut retenir : au moins 30% du budget sera dédié aux activités sur place. Ceci explique en partie la ténacité des vendeurs de tour et le ressenti global d’être un portefeuille ambulant au Pérou.

graphique depense budget guide voyage perou

Lima a un poste de dépense élevé dans les bus car nous les avons principalement achetés là- bas. De plus, les tests PCR ont fait grimper la note dans la capitale alors que nous n’avons pas particulièrement dépensé pendant notre séjour là-bas.

poste depense par ville guide voyage perou

Quelques idées de prix pour préparer votre voyage au Pérou

  • bon restaurant : entre 30 et 50 soles personne (7 à 12€);
  • un menu du jour au marché local : entre 7 et 10 soles (1,60 et 3€);
  • la course moyenne en taxi (20/30 min) : 12 soles (3€);
  • lavage et séchage dans une laverie pour 4 kg : 18 soles (4€);
  • bière Cusquena locale : 7 soles (1,7€) ;
  • un paquet de cigarette : 20 soles (4,8€).

🚙 Comment se déplacer au Pérou ?

Louer une voiture, prendre un avion et sauter dans un bus

Les trajets au Pérou sont longs, très longs. En plus de distances relativement importantes, le réseau routier et les montagnes omniprésentes ne permettent pas d’aller très vite. L’état des routes laisse à désirer, les péruviens ne sont pas bons conducteurs, il faut être à l’aise en conduite de montagne et en hors-piste. Toutes ces raisons font que nous ne recommandons pas la location d’un véhicule ou même faire le Pérou en van.

Les bus au Pérou sont globalement de bonnes qualités. Privilégiez les agences réputées comme Cruz del Sur, et investissez dans votre confort quelques pesos supplémentaires dans des sièges « cama 180 degrés » pour vos bus de nuits. Du retard parfois, mais nous n’avons jamais eu de problème en voyageant en bus au Pérou ! Confort et qualité.

Pour des courts séjours, les voies aériennes Cusco – Lima ou Arequipa – Lima sont très empruntées. Notez cependant que les différences d’altitude sont importantes et qu’il faudra y penser lors de votre acclimatation. De plus, les vols en partance ou direction de Cusco ont souvent des problèmes dus à l’altitude élevée.

Quelle compagnie de bus au Pérou ?

Toutes les compagnies de bus au Pérou ne se valent pas. Sans rentrer dans les détails de celles qu’il faut éviter, voici celles que nous avons utilisé avec les trajets associés : 

  • Cruz del Sur : très bonne compagnie avec des bus de qualité, confortables et à bon prix. Souvent sur 2 niveaux, l’inclinaison des sièges fait varier les prix ;
  • Civa : cette compagnie dispose de plusieurs gammes de bus. Les excluciva, c’est la crème de la crème avec leur siège lit à 180°.  Les superciva font aussi très bien l’affaire.

🌂 Quand partir au Pérou et que prendre dans sa valise

Quelle est la meilleure période pour aller au Pérou ?

Difficile de généraliser une période spécifique sur l’ensemble du Pérou. C’est un pays très étendu avec plusieurs climats. En revanche, on distingue deux périodes principales, la saison des pluies et la saison sèche. 

La saison des pluies s’étale de Novembre à Avril, ce sont des mois à éviter si vous planifiez des activités dans les Andes. Le temps peut être dégagé le matin et ensuite pleuvoir toute l’après-midi ou juste pleuvoir toute la journée. En bref, c’est de la pluie presque garantie pendant votre séjour. Si bien qu’en Février, les treks de la vallée sacrée sont fermés. Nous étions à Huaraz début Novembre, et la météo a été plus mauvaise, clairement pas idéal pour trekker en autonomie.

Sur la côte péruvienne, le climat y est plus tempéré. L’Amazonie a un climat tropical, préféré les mois de Juillet et Août pour y aller. si vous voulez éviter la pluie.

Privilégiez donc un départ en Pérou entre Avril et Septembre pour mettre toutes les chances de votre côté. Et en 1 an de voyage nous avons appris à ne pas jouer avec les conditions climatiques ! Évitez le “avec un peu de chance, on aura beau temps”, cela ne fonctionne pas.

Comment s'habiller pour un voyage au Pérou ?

Premier constat, au Pérou, l’isolation des bâtiments laisse à désirer. D’autant plus qu’il n’y a pas de chauffage.

Dans les villes de la côte, le climat est agréable. T-shirt, short en journée et la petite veste le soir se supporte bien. En revanche, dès que vous attaquerez les Andes, Huaraz, Arequipa ou les îles Uros, vous serez en altitude. Les nuits y sont fraîches tandis que la journée plafonne aux alentours de 20°. La pluie peut aussi faire son apparition à tout moment, soyez prévoyant sur ce point et emportez votre imperméable ainsi que quelques vêtements chauds.

N’oubliez pas vos vêtements de randonnée. Voici une petite liste non exhaustive de matériel à prendre dans votre valise pour un voyage au Pérou : 

  • la doudoune : la couche indispensable ;
  • imperméable et coupe-vent pour affronter les aléas de la météo ;
  • chaussettes chaudes ;
  • pull, polaires, bref ce qui va vous tenir chaud ;
  • gants, bonnet : pas de panique vous pourrez en trouver sur place avec des motifs locaux ;
  • un buff : à ne pas oublier ! Pour nous indispensable pour un voyage au Pérou.

💌 Conseils pratiques pour visiter le Pérou

Est-ce que le Pérou est dangereux ?

Avec ses 7 millions de visiteurs en 2021, le Pérou est une destination très touristique et réputée. En suivant le circuit traditionnel du sud du Pérou, nous ne pensons pas que vous courez un grand danger.

Avec un peu de bon sens, vous éviterez tous les dangers potentiels. Même en rentrant le soir vers 1h du matin, nous ne nous sommes jamais sentis en danger. Ecoutez les locaux pour éviter les quartiers moins fréquentables.

En revanche, en tant que touriste vous serez sûrement un portefeuille ambulant pour les péruviens. On tentera de vous faire payer des prix largement plus élevés que la normale parce que vous êtes européens. Partez avec une idée des prix, et négociez. Attendez-vous aussi à être sollicités fréquemment.

Où retirer de l’argent et quel distributeur automatique sans frais au Pérou ?

En sortant d’un voyage au Pérou vous aurez perdu l’habitude d’utiliser votre carte de crédit pour payer vos dépenses. Les commerces n’ont que rarement un terminal, et au mieux payer par carte vous coûtera 5% supplémentaire.

Trivialement, les villes rurales sont les moins bien loties. Mais nous avons eu de bonnes surprises comme sur les îles Uros ou nous avons payé en CB. Un pays surprenant le Pérou on vous dit !

On vous conseille de retirer auprès des guichets BCP pour le pas avoir de frais de la part de la banque péruvienne .

Quelle prise électrique au Pérou ?

Le génie Péruvien frappe encore. La plupart du temps, les prises sont à la fois utilisables par des formats américains et européens. Pas besoin de partir avec un adaptateur ou de se prendre la tête.

La tension est cependant de 220V et la fréquence de 50Hz comme en Europe. Il est préférable d’utiliser les appareils aux normes américaines avec un adaptateur de prise prévu à cet effet.

L’eau est-elle potable au Pérou ?

Non, l’eau n’est pas potable au Pérou. Il faudra acheter des bouteilles d’eau de 1.5, 3 ou 5 litres en supermarché ou dans les tiendas locales. 

Nous vous conseillons d’investir dans une paille filtrante ou stylo UV afin de boire l’eau du robinet, ou de remplir votre gourde dans les ruisseaux ou les lacs. Notre LifeStraw nous a énormément servi pendant notre séjour au Pérou.

Il existe aussi des pastilles pour stériliser l’eau, mais elles n’agissent pas instantanément.

Faire voler son drone au Pérou

Il est autorisé d’importer et de faire voler son drone au Pérou. Cependant, il s’agit d’être au courant de la législation en vigueur dans le pays. Nous avons regroupé l’ensemble des choses que vous devez savoir dans notre article sur comment voyager avec un drone.

👻 Avoir internet au Pérou et rester joignable ?

Au Pérou, qu’on pourrait généraliser à l’Amérique du Sud, la couverture réseau est correcte dans les grandes villes. La bête noire des télécoms, la météo. Très sensible au vent, pluie et orages, les coupures de réseau sont fréquentes en altitude comme à Cusco ou Huaraz.

Pour avoir internet au Pérou, plusieurs opérateurs se font concurrence : Claro, Movistar, Bittel, Tigo pour les plus connus.

Après avoir acheté une carte SIM de l’opérateur de votre choix dans n’importe quelle petite boutique, il faudra ensuite l’activer. Et c’est là que les ennuis commencent. Pour l’activer seul, il faut détenir un DNI, un numéro d’identité Péruvien. Sauf que… Nous sommes français et ça ne passe pas avec le passeport !

Pour Claro, il faut insister fortement auprès d’une boutique officielle où se rendre dans un centre d’attention à la clientèle. Un mauvais moment et une perte de temps. Nous avons pris l’opérateur Bittel, qui nous a activé la sim en boutique.

Une fois activée il ne vous reste plus qu’à acheter une recharge appelée « paquete » valable plus ou moins longtemps pour quelques Giga de données. 30 soles de recharge vous permettront de tenir assez longtemps sans consommation excessive.

❤️ Une conclusion et des bisous !

Et voilà les curieux, maintenant, vous avez toutes les clés (on se prend pour Passe Partout un peu non ?) pour passer un bon moment dans ce guide voyage du Perou. On vous souhaite de passer du bon temps en compagnie des Incas et de leur merveille, de voir le Machu Picchu sans être dans la brume et de voir un condor à Arequipa. Nous n’avons que très peu de doute sur le fait que ce sera un magnifique voyage !

🧷 Epingle ce guide pour tout savoir d'un voyage au Perou

visiter machu picchu au perou
arequipa guide voyage perou
lagune churup perou
- 26 mars 2022

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 jour 1 corail popup